Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SILVERPECHE.com

SILVERPECHE.com

LE BLOG DES SAISONS

Publié le par RORO, GREG, MARCO, GEGE.
Publié dans : #pêche au bord de l'eau.

 

Cette semaine je sent que je vais en baver copieux en voyant partir mes copains à la pêche Vendredi soir. Pour moi toutes les semaines ne ressemblent pas car la vie de ma colonie conjugé au travail de mon épouse me conduit de temps en temps à faire l'impasse sur ma pêche sacrée. Ordinairement le Vendredi soir est consacré aux poissons en tout genre, bizarre me dire-vous d'aimer pêcher à ce point, moi je ne trouve pas ça plus bête qu'aller en boite ou au bistro. Mais cette semaine est un peu spéciale car nous sommes mi Mars et la météo est digne d'un moi de Mai, forcement les poissons vont consommer sur le comptoir des appâts et moi, il me faudra patienter Samedi soir pour y aller grrrrrr...

Mais la chance me souri ce Mardi soir, Greg me refile ses bibis et JM son ver de Rimini, ou là là, il n'en faut pas plus pour déclencher une sortie de pêche qui va débuter vers 21h30. Deux concessions par ici, deux ou trois promesses par là et me voilà sur la route des calanques vers 22 heures...enfin !

On ne va pas tourner autour du pot, j'arrive sur le poste la mer est complètement plate, il n'y a pas un gramme de vent, je suis chargé en espoirs et en appâts bref ! J'ai une patate à découper la tôle avec les dents. Les premiers lancé vont être sublimes, ici j'ai tout l'espace pour envoyer de grosses cartouches car mis à part le scion qui hurle dans l'air je n'entends presque pas le plomb toucher l'eau, ici c'est un signe fort d'une belle soirée car le poissons est loin quand le mer est calme. Une fois mes quatre cannes envoyées je n'attends bien longtemps pour faire mon premier poisson, malheureusement se sera un petit pageot malchanceux qui saigne de partout. Je le met dans une grande flaque d'eau en espoir de le voir reprendre vie, bon, pour l'instant c'est entre deux on verra bien dans un moment. Je suis affairé à ranger le grand bordel que j'ai mis pour déployer mes cannes, je rammase les fils que j'ai éparpillé et les quelques babioles quand je tourne la tête. Un de mes écureuil est monté un peu mais bon, je continue à faire ma popote. Machinalement je retourne la tête et ce fameux écureuil à encore bougé de place ( bizarre ) je me positionne tout près pour comprendre et en fait l'écureuil fait le yoyo d'une façon tout à fait perceptible de près. Là je suis au ver de Rimini, même si il est bien saucissoné je ne lui donne pas deux minutes avant de faire dépioter par les dents fines de milliers d'indésirables qui vivent ici. Bon allé dans un grand mouvement ample je ferre en levant la canne vers le ciel étoilé, et... Et oui il y a bien un poisson au bout et vu ce que je sent comme coups de tête c'est bien une blanquette, ce n'est pas un monstre mais elle semble être correcte. A la surface ( même avant) j'ai compris que mon pronostic est le bon, une tâche bien brillante bataille sans espoir, un coup de salabre bien placé  l'affaire est faite et c'est pour le coup mon premier poisson plus que correct. 

7 heures Chrono !!!
7 heures Chrono !!!
7 heures Chrono !!!

Dans la foulée j'entends le tintement de la petit clochette de l'autre canne montée elle aussi au Rimini, là c'est plus insistant comme truc d'ailleurs l'écureuil va se coller au blank et le frein va tourner en toute liberté. je n'ai pas le temps de décrocher la blanquette car vu comment le scion se plie j'ai bon espoir d'avoir enfin mon beau poisson de la soirée. Encore une fois je fend l'air au ferrage, comme toujours le geste est ample et sans violence, ce coup-ci je n'ai pas un gros hameçon et si je la bouscule de trop il risque de se décrocher. Ha oui ce coup-ci le poissons est bien plus gros, je doit supporter les rushs dix bonnes minutes pour voir enfin dans les cent lumens de la fontale la belle tâche brillante arriver. Ha zut, le salabre est derrière moi. Moi je suis un peu en équilibre, il me faut me tourner et l'attraper du bout des doigts pour le tirer vers moi au risque de me ramasser. Manifestement le poisson n'a pas envie de rentrer dans les mailles, je le loupe plusieurs fois à la suite, mon filet et lourd à manipuler d'un seul bras et ça c'est pas bon du tout car en plus, je peut voir que l'hameçon est piqué au bord des lèvres et moi, je serre les fesses!

Une fois dans les mailles j'ai tout le loisir de la détailler, malgré tout j'ai un pincement au coeur de voir qu'elle ne réagit plus tellement elle est crevée, elle cherche du regard, ses ouies ne captent plus l'eau de mer, quand on y pense, nous sommes une vrai bande d'assassins.

 

7 heures Chrono !!!
7 heures Chrono !!!

Un peu plus loin c'est à nouveau la touche, une touche raide qui ne provient pas d'une daurade car c'est trop violent, un pagre ? Un sar ? Ici pas de chichis une fois la ligne tendue je me prends un rushs dans les avants bras tout à fait ssympathique Au ferrage je suis un peu déçu car manifestement le poisson qui est au bout ne fait pas triplette, rapidement le poisson est hissé sur le pont en granit, c'est un sar et ho misère c'est fini pour lui. Ha tient, où en est mon pageot ? Tant bien que mal il a repris ses esprits, je le voit bien car il me faut batailler un peu pour l'attraper, son voyage entre terre et mer prendra quelques secondes et il retournera vers les siens rapidement du moins je l'espère... Mais comme ce soir les merdouilles de petits sars n'ont pas fini de passer à table je vais essuyer une rafale de prises qui ne sont absolument pas dans le cadre de ma pêche de ce soir. Ainsi le ver de Rimni par petits bouts va lentement disparaître jusqu'à épuisement. Mais ce qui me décide à partir ce n'est pas qu'il est quatre heure du matin et que je doit me lever à 6h 30 ( c'est la concession familiale citée plus haut), c'est que je vais prendre plusieurs beau yeux "pin's" à peine plus gros qu'un index, je voit bien qu'il est inutile de rester plus longtemps de toute façon, il me faut plier les affaires, remonter à la voiture, faire la route jusqu' à la maison, prendre la douche, boire un café. Inutile de vous dire que ça va pas faire lourd en sommeil tout ça...

7 heures Chrono !!!

Commenter cet article

alainpaddy 13/03/2014 12:25

Bravo Roro ! la ténacité , c'est toujours payant ! Belle récompense !

Jm 13/03/2014 20:43

Elle est magnifique la belle boîte du rimini non je rigole ça change de pas voir la cuisine de stef

RORO 13/03/2014 14:01

Je t'ai posté un article sur tes plombs qui ont fait merveille.
Bises Pad

zak 12/03/2014 22:49

bravo roro lrs dodo arive bien guy a fe 3dorad a marseillan plage sa fe plesire de voir les dodo bis les amies

renaud 12/03/2014 22:01

Encore un super article, on s'y croirait. T'as du t'éclater.
bise Ro.

greg 12/03/2014 20:41

Bravo poulet,tu le mérites avec tous les efforts que tu fais.bravo mon ami!!

steph 12/03/2014 20:18

coucou a toute l equipe silver peche!! bravo roro tu as du te regaler:belle soiree,mer calme et pas de vent que demander de mieux.felicitation ro et un tres bon appetit!!

ange 12/03/2014 18:37

he bè,enfin du poisson correct,mais t'é quand même un grand malade,t'a un lit pour toi au travail ou quoi,et dort quand ? ha bè oui au travail.

RORO 12/03/2014 19:57

Oui là je doit avouer qu'aujourd'hui j'ai fait de figuration au travail, par contre hier soir je n'ai pas amusé le terrain. Nous commençons à faire un peu plus de poissons parce que nous suivons le plus possible les précieux conseils de Stef, ce mec y connait toutes les ficelles et quand il t'en donne une il faut y tirer dessus comme un malade !!!

Articles récents

Hébergé par Overblog