Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 08:36

Notre cher Pad est toujours à l'écoute de ceux qui on besoin d'assistance. Moi comme les autres j'ai ramé sur plusieurs sujet fortement épineux comme le fort courant quand la mer est mauvaise et comment envoyer un appât délicat sur un bas de ligne très long quand on a pas la place d'envoyer. Autant de questions qui semblent impossible à resoudre tellement il y a de méconnaissance dans nos possibilités seulement voilà...Il y a un gars qui a réfléchi à ça depuis longtemps pire, c'est des trucs qui sont le quotidien d'une certaine catégorie de pêcheurs de l'extrême, là où la mer n'est jamais vraiment translucide, presque jamais à la même place et contraint l'amateur à faire des trucs qui dépasse le quotidien du pêcheur Sudiste. En quelques ligne je lui ai expliqué mon problème, en quelques jours j'ai reçu à la maison un premier colis avec une batterie de plombs pour le fort courant, une série de plombs qui passent par dessus les barrières rocheuses un peu dans tous les grammages. Voilà une énorme épine qui sort de mon pied car j'ai un poste au Frioul qui est farci de poissons mais la vie qui crépite vit derrièrre un grosse barrière infranchissable par un plomb lambda. J'ai perdu une quantité astronomique de montages sur ce poste béni, il faudra qu'un jour je plonge pour aller reprendre tout ça...

Pour l'heure voilà la série de plomb que je préfère, c'est une sorte de trilobe conjugé à une forme plus plate qui normalement ne peut pas subir le courant marin. Je veut bien croire quand le Nord le courant marin a une puissance à déplacer ce genre de plombs, mais chez nous en 130 G ça ira parfaitement. Seul la forme typée planante est un problème car ce type de plombs tourne au moins une fois sur lui même à l'impact sur l'eau, pour ne pas embrouiller le bas de ligne coulissant sur le fil il suffit de rajouter un gros émerillon et le tour est joué.

 

ALLAINPADDY le roi du plomb, 1ère partie.

L'autre plomb qui va faire des étincelles c'est celui-ci. 

J'ai fait plusieurs test en eau libre pour voir comment se comporte ce type de plombs. Sa grosse bavette frontale qui fait office d'appui sur l'eau qui guide l'ensemble vers la surface et même avec sont fort grammage il remonte aussi vite qu'un fusée. Voilà de nouvelles données qui vont sûrement changer un peu la pêche que nous pratiquons au Frioul.

ALLAINPADDY le roi du plomb, 1ère partie.
ALLAINPADDY le roi du plomb, 1ère partie.

La deuxième question que j'ai posé à allainpaddy c'est: Comment envoyer un appât loin avec un bas de ligne long sur un coulissant. Rapidement notre ami a trouvé une partie de la solution que je cherche, un tube de PVC où gît un trou sur la base, Cela permet d'y glisser un vers à l'intérieur et dès l'impact sur l'eau une dépression se fait dans le tube par l'orifice et éjecte le précieux ver intact. Ce la fonctionne parfaitement à condition d'avoir une météo parfaite et beaucoup d'eau à lui proposer car il rippe volontier sur le fond malgré les deux ergots sur le côté. Je n'ai pas pu faire d'essai avant aujourd'hui car la météo que nous avons subi ces dernières semaines a frisé la folie, nous sommes quand même sortis mais j'ai laissé de côté mes précieux accessoires jusqu'à cet essai. Malgré qu'ils se destinent à une pêche difficile j'ai préféré voir comment se comporte les montages par beau temps juste pour pouvoir observer et ne pas subir.

Au final je suis content d'avoir ces montages car ils vont ajouter une corde de plus à mon arc, cela va me permettre de faire face à beaucoup de situations que je n'arrivait pas forcement à analyser mais....Je me doutait bien qu'un gars du Nord qui pêche dans des conditions qu'un pêcheur Marseillais ne peut imaginer Pouvait m'aider à résoudre une partie de mon problème.

 

ALLAINPADDY le roi du plomb, 1ère partie.
ALLAINPADDY le roi du plomb, 1ère partie.
ALLAINPADDY le roi du plomb, 1ère partie.

Le premier tube à le gros avantage d'avoir deux ailettes sur le côté, malgré qu'il ne soit pas pratique de guider dans la courant de surface, il a l'inégalable faculté d'être stable à la remontée en donnant un angle qui sauve de l'accroche. Je n'ai pas tout testé mais avec la plupart des plombs j'ai fait les poissons que vous avez vu dans nos lignes antérieures donc, ça marche.

Merci Pad.

Partager cet article

Repost 0
Construit et imaginé par RORO, GREG, MARCO, GEGE. - dans technique.
commenter cet article

commentaires

alainpaddy 14/03/2014 14:32

Bien expliqué Roro , je vais faire une série plus fine , et pour le camouflage ou la discrétion , une colle recouverte de sable !!
ce plomb peut fonctionner avec un traînard fixe ou coulissant , et no limit pour sa longueur , je recommanderai une queue de rat , départ en 50/100 pour éviter les embrouilles , puis réduire en finissant avec un bon 18 ou 20/100 ,

renaud 14/03/2014 10:04

Moi j'ai pas bien compris le principe du tube .... Mais bravo a Alain, c'est avec ces petites combines que la peche progresse.
Merci Alain.

RORO 14/03/2014 11:59

En fait, le tube sert de plomb et à mettre l'appât dedans, pour nous cela réduit la longueur du bas de ligne de moitié. Au contact de l'eau, l'eau s'engouffre dans le tube et l'appât sort quasi intact. On remplace juste le plomb par ce tube, pour les vers plus fins on réduira le diamètre et ça permettra d'aller toucher l'eau plus loin.
Bises Reno

Bert 13/03/2014 21:44

Perso j'adore le fait maison , et avec Pad il y a de quoi faire ...

RORO 13/03/2014 15:15

La seule amélioration que je voit c'est affiner le tube pour les appâts fins comme la cordelle, ça permettrait aussi d'avoir moins de prise au vent pour pouvoir lancer un peu plus loin. Peut être faire le tube en transparent pour pouvoir être encore plus discret. Quand je l'aurais plus utilisé je te ferais parvenir ce que j'ai remarqué. Bon pour l'instant j'ai la preuve que ça marche.
Bises Pad.

alainpaddy 13/03/2014 14:25

Pas de quoi Roro ! le principal c'est le partage , et le retour positif , maintenant à la lumière de ton rapport , je vais pouvoir peut être affiner encore le dispositif !

  • : Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • : C'est l'histoire d'une poignée de gars qui rôdent les sentiers des calanques de Marseille, avec son lot de réussite, de déception face aux filets de pêcheurs, de la saleté laissé sans vergogne. Ici on montre tout et on vous dit tout !
  • Contact

Roro.

  • RORO, GREG, MARCO, GEGE.
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps  ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche...  Aventures de pieds nickelés garanti...
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche... Aventures de pieds nickelés garanti...

Pour contacter SILVERPECHE.

                Depuis Votre Messagerie notre adresse est: 

                              silverpeche@gmail.com

    

Recherche Dans Le Blog

Catégories