Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SILVERPECHE.com

SILVERPECHE.com

LE BLOG DES SAISONS

Publié le par RORO, GREG, MARCO, GEGE.
Publié dans : #calmar, #pêche au bord de l'eau., #sport

Cela fait bien longtemps que ce blog soulève les pierres de l'actualité pour mettre au grand jour les choses qui nous touchent et qui nous toucheront de près un jour ou l'autre. Avec l'aide de certains lecteurs qui nous relayent les infos nous faisons passer un maximum de choses pour que personne ne puisse dire un jour qu'il ne savait pas. C'est ce qui s'est passé pour le parc des calanques mais c'est ce qui est train de se jouer au large de Marseille qui nous inquiète aujourd'hui. Ceux qui prennent le train en marche doivent savoir que l'espace maritime Marseillais est dans la visée des groupes pétroliers, oui, des fouilles ont permis de déterminer que cela serai rentable de mettre quelques plateformes au large de Marseille. Tu parles !!!! trouver du pétrole en face des raffineries vaudrait autre que le coup mais...seulement pour total ! Pour nous hélas le prix à la pompe ne se détermine pas au cul du pétrolier, le bénéfice sera pour eux et la gigantesque pollution que génère cet édifice ferreux sera pour nous. Nous aurons l'occasion de reparler de tout ça et nous suivons cette information de très près.

L'autre sujet dans lequel je me suis plongé corps et âme c'est dans le communiqué de presse de l'association des ligneurs de la pointe de Bretagne relayé par allainpaddy dit Pad. Ce communiqué nous apprends que le Bar ( le loup pour nous) est officiellement protégé des pêcheurs chalutiers et autres entre le 1er Janvier et le 30 Avril. On nous dit que la gestion de ce précieux patrimoine avait été laissé à libre à la profession qui semblaient être les seuls réellement habilités à en assurer la survie. Mais on apprends en fait que les flottes avides d'euros sonnants et trébuchants allaient racler dans les frayères au moment de la ponte, la Commission Européenne mise sous la pression de l'urgence de voir une espèce devenir rare est contrainte de stopper radicalement ces pratiques.


"Alors quand nos représentants professionnels poussent leurs cris d’orfraie, dénonçant des mesures aux conséquences dramatiques, nous les renvoyons à leur propre responsabilité. Elus présidents de toute une communauté, ils auraient dû défendre les intérêts de tous. Au lieu de cela, ils ont servi les seuls intérêts de leurs électeurs, avec un parti pris coupable et une vergogne sans pareille. Le travers sans doute d’un système électif uniquement fondé sur une représentation syndicale, naturellement plus à l’aise dans la négociation sociale que sur ces enjeux de gestion des ressources halieutiques." citation www.lemarin.fr, Association des Ligneurs de la Pointe Bretagne.

Du côté du Sud de la France nous tendons bien l'oreille car nous connaissons bien ce sujet car épuisé depuis longtemps. Nos conditions météorologique favorables quelques soit les mois de l'année à permis aux chalutiers et petits métiers de nettoyer méticuleusement la mer de toutes ses espèces. Il est vrai qu'aujourd'hui tirer la sonnette d'alarme ne sert plus à grand chose vu la pauvreté les stocks disponibles sous les eaux. Quand on met le masque il n'est pas rare de trouver des pans entiers de roches sous marines sans la moindre parcelle de vie, on se surprends à chercher une girelle ou quelques labres, les quelques rascasses bloties en attente d'une proie ne sont guère plus grosses que le pouce.  Il n'est pas utile de mettre cela sur le dos du pauvre amateur qui tente le dimanche de se faire sa soupe de poissons en compagnie de sa famille ou du braconnier qui plonge la nuit. Pourtant les calanques sont particulièrement accueillantes pour le poisson car il y a toutes les configurations possibles pour que toutes les espèces y prospèrent. Les massifs rocheux sous marin, les plaines de sable, les criques bien abritées, des hauts fonds, des zones stable et des pointes battues toute l'année par la houle du large. Des conditions si parfaites et une diversité si importante qu'elle a attiré les convoitises de ceux qui déroulent les mailles. Il y a cinquante ans il y avait trois fois plus de métier de la pêche, et pourtant les ressources n'ont jamais fait réellement défaut que ce soit du bord ou dans les filets. Trente ans plus tard avec l'appui de l'électronique, l'apparition des mailles en nylon et le changement des mentalités la quasi totalité  des poissons s'est vu sur la liste des espèces à surveiller. Quelque chose à été fait ? Non...

Pourtant il n'y a plus beaucoup de gros mérou, plus de langoustes, plus de cigales de mer, plus de très gros labres, plus de gros loups, plus beaucoup e très grosses dorades, La liste est tellement longue. A qui la faute ? Je vous laisse débattre de tout cela.

Seules les espèces saisonnières comme le pageot, les pélagiques, les gros carnassiers des hauts fonds, le calmar arrivent encore à tenir bon. C'est la raison pour laquelle je trouve moins de culpabiblité à pêcher trente calmars ( dès que j'y arrive je vous tient au courant) que trente dorades qui reste pour moi un vrai scandale.

Comme vous le savez je pourrai parler sur le sujet pendant des heures car tout cela me touche dans ma passion et dans mon intelect, mais comme je le dit un peu plus haut je souhaite que chacun s'exprime même brièvement sur ces informations.

Le dernier sujet qui commence à briller dans nos yeux c'est la fin de la saison des calmars et l'arrivée progressive de la pêche aux poissons. A vrai dire, si on veut bien s'en donner la peine on fini par comprendre qu'il n'y a pas de réelle trève hivernale, les poissons sont présent toute l'année daurade compris et il suffit d'envoyer un beau bibi pour s'en rendre compte. En fait notre petit groupe a profité de l'arrivée des calmars pour tester les petites sardines surgelées estampillées PEXEO, elles sont bourrées d'acides aminés et ont une tenue formidable sur une calmarette. A première vue l'appât paraît petit mais j'ai rapidement révisé mon apriori quand les premiers calmars s'y sont embrochés dessus. J'ai personnellement fait le test avec du frais, puis des grosses sardines en sac "et" en caissette sans attractants, pour moi le résultat est sans appel c'est les petites avec ces fameux acides aminés qui l'emportent haut la main. C'est un peu l'histoire du ver de Rimini qui se perpétue, j'ai été surpris de prendre plus de poisson avec le surgelé qu'avec le frais, pire, avec ce dernier je suis rentré bredouille deux fois et jamais avec le rimini surgelé. La raison est sûrement contenue dans la batterie d'éfluves agressives que libère le ver et cela fait sûrement la différence. Lors de nos sorties nous avons fait toutes sortes de tests avec un hameçon en tandem avec un morceau de ver de rimini frais en bout de ligne et un autre morceau plus petit et mal présenté 50 centimètres au dessus. Je vous laisse deviner le résultat.

Tout cela nous ouvrent inéluctablement des portes qui étaient fermées jusque-là, cela nous laisent entrevoir une saison qui ne va pas se dérouler comme les années précédantes. Nous allons tout essayer coquillages compris sur de longues périodes car il faut bien le dire, les deux dernière fois où je m'était acharné à pêcher avec ces précieux appâts je m'était fait litéralement dépouillé par toute la faune qui naviguent dans les calanques. J'était revenu au matin complètement crevé d'avoir remonté, ligutaturé, renvoyé les lignes sans un seul instant de répis pour quelques prises acceptables et remis à l'eau tout le reste.

Mais...je vous l'accorde volontier rien n'est acqui à l'avance et on ne peut pas présumer de sa soirée à l'avance à moins d'être madame soleil. Vu que je ne cherche même pas à comprendre l'un ou l'autre et que je laisse le destin ( si il existe) décider pour moi, mes soirées annuelles se ponctuent souvent par une multitude de surprises. C'est un peu ce que j'ai vécu avec mes copains de pêche aux calmars. Je ne vous présente pas Ange ( galinettes), Pat ( le pêcheur des calanques) ou Reno que j'ai rejoint quelques soirées à la recherche de quelques âmes animales suicidaires. Hé bien j'ai essuyé deux bredouilles à la suite avec les meilleurs appâts de la création, mes amis s'en sont sorti avec les honneurs et moi...rien...même pas une touche ! Si je croyais au surnaturel je pourrai largement parler de chats noirs ou autres mais mon esprit de granit ne se laisse pas étourdir par "un possible" qui pourrai m'accorder au mieux 2000 ans de retard sur la vie. Avec tout le respect que j'ai pour les croyances ou même les religions je ne peut m'empêcher de croire ( ou de rêver ) que dans peu de temps, beaucoup de peuples comprendrons qu'ils ne sont que les esprits faibles d'un énorme dessein qui n'a rien à voir avec dieu et j'en veut pour mémoire, le père Noël, la petite souri et dieu. Ce sont les conneries de nos arrières grands-parents qui l'ont appris de leurs parents et que nous transmettons par lâchetté à nos enfants, c'est censé améliorer les rêves de nos bambins, mais toutes ces entités ont quelque chose en commun...Personne ne les a jamais vu ni les uns, ni les autres. Vous comprenez maintenant pourquoi aucun scientifique ne peut croire en dieu, vous comprenez pourquoi notre vie est bercée d'insolentes contradictions, vous comprendrez pourquoi ce soir là je n'ai aucune explications à ce qui m'arrive.

C'est toute la douce déconvenue de la vie, le brin d'incertitude qui renforce la joie de faire bien mieux la prochaine fois, le sel d'un instant de ma vie qui me donne la rage d'aller plus loin. Moi j'ai pris le parti de ne me laisser guider que par cette soif de ne rien devoir, de ne me laisser guider que par mes amours ou par mes instincts. Tout ceux qui prétendent me dire ce que je doit penser, manger, vivre et transmettre ne sont pas nés. Ma vie est inscrite à travers le numéro de ma carte verte ou de la mutuelle, mais...ça s'arrête là.

 La pêche et son devenir.
 La pêche et son devenir.
 La pêche et son devenir.
 La pêche et son devenir.
 La pêche et son devenir.
 La pêche et son devenir.

Ci dessous c'est une photo qui me tient à coeur. Mon ami Reno a fait pour moi le cliché de l'année de silver,  Il est vrai que j'aurai tellement été être avec lui ce matin là...mais avouez, on s'y croirai.

 La pêche et son devenir.

Commenter cet article

electricien paris 15/02/2015 14:06

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

cedric 15/02/2015 10:08

Salut tout le monde.
Beau coup de gueule qui laisse pas indifferent.c est honteux tout se qui se passe et on perdras encore beaucoup. J ai pas pu voir le reportages mais on m en as parler.ca fait peur...

steph 30/01/2015 20:21

Salut tout le monde!! Ro ton récit est juste mais que faire les professionnels sont là pour un quota mais ils ont une seule idée en tête les euros....comme l'a dit marco:ils jettent des quantités enorme pour pêcher plus gros c'est vraiment inquiétant. ...biz ro et a plus au bord de l'eau

Papy 29/01/2015 08:46

je souhaite remercier les membres de votre site qui nous rapportent chaque semaine un peu d'évasion. j'apprends pas mal de choses et c'est ce que je cherche dans un site, j'ai parcouru beaucoup de pages et je trouve qu'il est différent des autre sites, je suis boulversé par ce que je viens de lire, merci à tous.

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 29/01/2015 13:37

Merci à toi Papy, je passe des heures à écrire, à chercher l'info et j'exploite le mieux possible celle de nos amis lecteurs. c'est tellement épouvantable que comme dit Ange,dans 20 ans le surf se fera dans une grande baignoire. profitons de notre vie et luttons contre l’imbécillité.

maillefer 28/01/2015 21:20

" Un paysan de temps en temps il sème , un pêcheur ne fait que récolter ... '' C'est ce que me disait un vieux pêcheur devant les massacre des pro . Hormis le fait que même l'agriculture part en coui.le aussi, il n'avait peut être pas tout à fait tort !!

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 29/01/2015 13:34

Elle est pas mal celle là, tient je vais la ressortir car elle est pile poil !

Ange 28/01/2015 18:48

pauvre de nous,le pire est à venir,tous les minots qui aiment la peche,ils irons pecher dans des lacs artificiels avec des fausses vagues et la blanquette d'élevage à 25 euros comme à la kermesse avec les truites en bassin. Nô futur

marco 28/01/2015 15:30

C'est rigolo, cette article fait écho à celui que j'ai vu hier soir sur arte (on peut le revoir une semaine en replay). Apparemment en méditerranée, 90% des poissons ont disparus, la daurade et le thon sont largement menacés. 40ou 60% en atlantique nord je crois.
Le magazine détaille les pratiques des industriels de la pêche (pillage des océans et notamment de l'afrique puisqu'il y a plus rien chez nous ce qui appauvrit les populations locales qui ne peuvent même plus manger de poissons!), l'hypocrisie des quotas non-respectés ou détournés ( concept de valorisation des prises: par exemple les chalutiers jettent 10 tonnes de merlans de 1kg car ils viennent d'en prendre 10 de 1kg5 qui peuvent espérer vendre plus cher tout en respectant les quotas), 90% des animaux marins prélevés sont gaspillés en mer pour la pêche d'une seule espèce plus lucrative

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 29/01/2015 13:33

Y' a trop à dire sur le sujet et en plus c'est permis, on nous prends quand même pour des ânes.On a laissé les clé aux pros et ils ont pillé la mer, aujourd'hui il faut tout leur reprendre, point !

jacko 69 28/01/2015 09:45

superbe article et belles photos !!! chapeaux bas

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 29/01/2015 13:31

Merci Jacko et bienvenue sur ce blog.

alainpaddy 28/01/2015 00:30

Merci Roro pour ce coup de gueule ! pour toutes ces vérités ! et ces belles photos !
j'admire la patience d'ange que notre ami Ange a pour essayer de refaire le noeud !!
Continuez d'en profiter ! et de nous régaler avec tous ces éclats de voix du Sud même si vous êtes habillés comme des esquimaux !! MDR , Bises

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 29/01/2015 13:30

il fait vraiment froid en ce moment, pourtant le thermo ne descend pas au dessous de 0° mais ce putain de Mistral fait un ressenti de - 40°.

reno 27/01/2015 22:39

Je ne cesserais jamais de le dire, l'homme est le plus grand virus sur cette terre.
Ro, tu peux me croire, pendant que j'étais en Espagne a chaque repérage, a chaque action de peche, je pensais a toi et tous les silverboys. Merci pour le clin d'oeil.
Bise a tous.

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 29/01/2015 13:27

On part avec toi la prochaine fois seulement voilà...ça risque de ne pas être aussi calme....

syl34 27/01/2015 21:58

encore vu ce soir les "pêcheurs " remonter un des filets qui barrent la sortie de l étang de thau , empêchant la migration des daurades et à cette saison certainement du loup...
Des fois je me dis qu un coup de couteau sur les amares ferais un grand bien aux poissons....

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 29/01/2015 13:26

Fait gaffe de ne pas te prendre un coup de fusil, mais tu as raison c'est dégueulasse, les euros, les euros y'a que ça...

Articles récents

Hébergé par Overblog