Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 09:46

A vrai dire ce n'est pas toujours facile de prendre des calmars, on peut faire beaucoup de choses pour avoir une idée approximative de leur présence et bien souvent le résultat est toujours très aléatoire. Malgré tout, il y a quelques astuces à prendre en compte pour essayer d'exploiter au mieux la situation, c'est ce que nous avons fait avec mon ami Gégé avec qui j'ai fait une nouvelle sortie de pêche.

Voilà nous sommes en poste à Cassis, il fait froid mais il n'y a pas du tout de vent. Le courant si habituel ici est pour une fois complètement absent, c'est pour moi l'assurance de pouvoir faire tout une série d'essais que je peut pas faire habituellement. Là je suis contraint de refaire (silencieusement) le point sur la technique car d'ordinaire les appâts sont essentiellement des bogues,mais là, nous avons des sardines de chez PEXEO, elles sont bourrées d'acides aminés qui encouragent sûrement la curiosité des calmars. Mais ce qui change un peu la donne c'est qu'elles sont assez petites, ce n'est pas pénalisant loin de là, mais mon matos est plutôt fait pour des poissons plus gros. Il faut plomber un peu et trouver surtout le bon grammage; il va changer aussi vite que la météo évolue et ça c'est plus difficile à mettre en oeuvre. je commence par mettre un bouchon FUJI de 45 grammes totalement évidé de sa lumière, il est percé à 6 mm pour laisser passer le tube qui va recevoir le star light, puis collé. Ce bouchon une fois vidé est pratique car il supporte assez facilement un poisson de deux cent grammes sans montrer de réelles faiblesses sur l'eau, combiné à une calamarette longue, l'ensemble est cohérent sans être vraiment parfait mais bon, on ne peut pas tout avoir. Sauf que l'ensemble pèse lourd sur l'action de la canne et il est assez difficile de propulser l'ensemble correctement. L'autre facteur c'est le fil, il est forcement de fort diamètre et c'est normal, mais il pénalise la distance bien que, les calmars ne sont pas forcement loin du bord. la solution c'est de faire un arracher de 20 mètres en 45 centièmes et de passer ensuite sur du 25, cela permet de pouvoir appuyer fort au départ mais passé l'arracher on est plus fin et l'ensemble par loin avec beaucoup plus d'aisance.

Tout cela en fait le calmar s'en fout royalement, ce qui compte pour lui c'est ce qu'on met dans l'eau, les complexités techniques ne sont que pour le pêcheur qui veut être à l'aise et détecter la moindre touche.

Rapidement, je perçoit une sorte de déséquilibre de mon bouchon, rien de bien flagrant mais vu la taille des cocos en ce moment il est impératif de ne pas s'attendre à des miracles, les tirées seront discrètes et si l'oeil est dessus il ne les verra eut être pas forcement, alors en plus si on fait autre chose... Non là il faut rester concentré et imprimer le bal que le flotteur fait sur l'eau, et si il change de danse il faut remonter pour vérifier. là il se couche un peu mais reste dans la logique des vagues, il sautille légèrement sans que cela soit démonstratif. Bon allé je vérifie... Sans la moindre lumière je remonte la ligne tout doucement, millimètres par millimètres le bouchon revient près du bord. Je ne suis pas surpris de sentir quelques minuscules tirées qui pourraient parfaitement être les sauts de vagues, à la surface je sort très lentement la sardine de la pellicule et une résistance s'y oppose. Soudain des crachottis à la surface, un calmar y est dessus ( voir la vidéo). Il sera sorti sans encombre et de toute évidence toutes ces petites précautions ont permis de faire en sorte qu'il ne soit pas effrayé. De son côté Gégé se fait décalaminer les sardines par les bogues, il ne récupère à chaque fois que la tête du poisson, tout cela est bon en vérité car la toute première chose qui est évidente dans cette pêche c'est la présence de poissons dans l'eau. D'ailleurs c'est comme ceci qu'il faut commencer, un montage rapide avec des petits morceaux de crevettes et collecter des bogues, si il y en a, il y a des calmars pas loin, l'hiver s'entends...Mais ce qui me chiffone un peu c'est qu'il n'y a pas de rushs, il y a des touches par-ci par-là mais pas de vrais ruhs, dans ces conditions il y a une technique à essayer. Il faut envoyer son poisson le plus loin possible, attendre que le bouchon se stabilise et le laisser quelques minutes pour que l'appât soit bien visible de loin. Ensuite il faut reprendre contact avec le bouchon et remonter très très très lentement, il faut s'en servir comme on le ferait avec un leurre, mais très lentement. Sur six calmars j'en ai fait quatre comme ceci. Poussé par leur instinct ils sont plus enclins à attaquer un truc qui bouge. Malheureusement on ne les sent pas toujours au bout ou si peu, il faut patienter jusqu'au bord pour qu'ils se dévoilent enfin mais le résultat est là, quand c'est plutôt mou en touches ça marche plutôt bien. L'idéal c'est d'avoir deux cannes et de faire ça avec une

 Au milieu de ce beau bordel de bogues les calmars passent à toute allure pour en choper une au passage, on le voit bien. Tantôt la sardine est intacte, tantôt elle ne tient pas une minute, c'est la preuve que ça tourne et que des tentacules mal intentionnées rôdent tout près. Nous n'auront pas de mal à faire notre pêche dans de telles conditions, cette manne nous est offerte et s'accentue avec les heures qui défilent. Malheureusement je ne peut pas rester indéfiniment ici car je travaille le lendemain, heu non, dans quelques heures et si je ne veut pas être un zombie il nous faudra partir en urgence. En gros, j'ai trois bonnes heures de sommeil devant moi une fois rentré à la maison, autant vous dire que je vais regretter de na pas avoir surveillé l'heure de plus près...

Partager cet article

Repost 0
Construit et imaginé par RORO, GREG, MARCO, GEGE. - dans sport pêche au bord de l'eau. calmar
commenter cet article

commentaires

alainpaddy 09/01/2015 14:23

Bravo !! je vais te re baptiser !! Roro le calamar !! as tu essayé mon système de calamarette ?

Nico 11/01/2015 20:55

Meeerciii

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 11/01/2015 20:25

Tout en direct Nico !

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 11/01/2015 18:51

Les paniers des teutonnières sont plus lourds et font lest ( je pense) et ne se prennent quasi jamais dans le fil. Là j'avais un souci avec ça mais avec dix grammes au cul c'est réglé.
Bises Pad.

Nico 11/01/2015 12:14

Par avance merci de vos lumières !!

Nico 11/01/2015 12:14

Calamarette aiguille acheter !! Sardine pexeo ok !! Maintenant pour être bon sur mon montage je place mon bouchon sur mon corps de ligne mais le mieux c est quoi rajouter une agraphe un mètre de fluoro et la calamarette ou la calamarette en direct sur l agraphe ???

alainpaddy 10/01/2015 20:01

le problème du fil qui se prend viendrai de quoi ? ça ne le fait pas avec les tetonières à aiguille ?

syl34 10/01/2015 07:44

Rien ne t’empêche aussi de pratiquer une pêche "mixte", animer ta tetoniere ou parfumer tes leurres, quand il me reste des miettes de sardines, je met un petit morceau de queue sur les piques de ma turlutte, ça peut pas faire de mal de toute façon^^

syl34 10/01/2015 07:39

Je pratique souvent les deux pêches en parallèle ou en alternance, il y a des jours où je vais tout faire a la sardine, et d'autre ou je vais tout faire a la turlutte.
Cependant j'ai quand même remarqué que ça tape plus au naturel de nuit et aux leurres de jour, et quand tu as compris l'animation qui déclenche l'attaque le leurre marche même mieux que la sardine(pas de bogues sur mes spots de pêche) .Après c'est aussi une question de gout, il faut pratiquer la pêche que tu préfère, on est autant la pour prendre du plaisir que du poisson
Roro a pour habitude de pêcher le soir, de mon coté je pêche plutôt du matin (mauvais sommeil après 5h alors que ma famille roupille jusqu’à 10h, mon créneau est là). J'essaye de m'installer 2h avant le lever du soleil où je pratique au bouchon,puis quand le jour se lève, je sort ma canne a leurre. On lit souvent que le calamar n'aime pas la lumière, mais j'en ai leurrer jusqu'a 11h du mat par grand soleil, eau claire ,5m de fond

Nico 09/01/2015 20:11

Je vais partir comme ça alors soit en dérive si courant !! Ou ramener lente si calme !! Je te ferais un retour d expérience !! Car l appât naturel j adore ça et si ça frappe mieux que le PVC colorer Ben ça me va !

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 09/01/2015 19:49

Oui Pad je les prends avec moi et je les teste, pour l'instant j'essaye de trouver le poids idéal à mettre dessous car au dessus les hameçons se prennent dans le fil à chaque lancés. Ne te tracasse pas dès le premier calmar de pris on le met à la une !!!!!
Bises Pad !

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 09/01/2015 19:44

Oui tout à fait, tu as raison elles sont rarement totalement à verticale, un petit courant suffit à les faire jouer, merci pour ton observation Syl, tu vois j'avais un peu éludé la question de Nico.
Bises !

syl34 09/01/2015 19:10

Et oui elles ont la tête en bas, mais si tu as un peu de courant ou que tu ramennes, elles sont un peux en diagonale et les turluttes de qualité on plutôt tendance a couler a 45°, donc ça se tiends...

Nico 09/01/2015 13:44

Une question par contre : vos montage ( toi Roro tu as un bouchon 40g éclairant a pile mais vider a ce qu j ai compris et Gege a un 25g ou un 40g de la même marque que j ai ... Vos calamarztte en plus de la sardine doivent avoir la tête avec les paniers en bas sous l eau vue le poids !!! C est pas dérangeant ?? Car les turlutte on essaye de les faire couler a peut près a plat !!

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 09/01/2015 19:42

Peu importe la taille du bouchon, il faut juste qu'il soit bien équilibré par le poisson, au besoin j'ajoute une olive coulissante qui sert de lest si est léger. Malgré tout la discrétion est importante et au plus on essaye d'en faire et au moins ça marche/ Un bouchon de 25 grammes supporte une petite sardine avec la calamarette, un bouchon de 45 grammes peu supporter un poisson de 200 grammes avec une grosse calmarette à condition que la mer ne soit pas trop agitée. Tout est une question d'essais, quand on arrive à percevoir parfaitement les touches c'est gagné !

Nico 09/01/2015 13:37

Encore un article de qualite !!! Et une vidéo pour agrémenter le tout !!! J adore

Merci de faire aussi partager tes techniques si peux souvent transmise dans notre millieux et qui j en suis sur ( je teste ça des sem proch ) va faire la différence dans ma peche et me permettre de prendre encore plus de plaisir aux bord de l eau

Merci pour tout

Amicalement

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 09/01/2015 19:35

Il faut peu de choses pour être efficace et il est difficile de parler technique quand on a pas l'impression de faire grand chose, ceci dit, le peu que je fait je le partage, voilà...
Merci à toi Nico !

Albertxxl 09/01/2015 12:28

Les vidéos c'est bien mais je préfère quand c'est écrit, d'autant plus que les photo que tu fais sont de très bonne qualité et je m'en sert souvent de fonds d'écran sur l'ordi de la maison. Alllé roro ne me prive pas de ta lecture please dear.

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 10/01/2015 08:12

Oui la vidéo de la der de l'année m'a pris tout le dimanche, en fait il y a une foule de trucs ajoutés, des coupages, des incrustations et en plus je suis parti avec la voiture et ma caméra pour aller tourner une scène dont j'avais besoin. Oui c'est du boulot et il faut être vraiment passionné, ce n'est pas mon vrai job et tout cela est dur à maintenir toute les années et en plus d'évoluer. Là il faut que j'achète une vrai caméra qui filme dans l'obscurité.
Bises Syl !

syl34 10/01/2015 07:21

La vidéo c'est un plus, mais ne nous prive pas de tes photos , je lis souvent tes articles dans le train ou quand je suis en famille et si je veux profiter du son, il faut sortir le casque. En plus ça doit te faire pas mal de boulot niveau montage non? encore merci pour ces heures que tu nous consacre!!

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 09/01/2015 19:33

Cher Albert, j'essaye de faire les deux c'est un nouveau défi pour être plus complet pour nos lecteurs, d'ici là soyez indulgent merci !

  • : Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • : C'est l'histoire d'une poignée de gars qui rôdent les sentiers des calanques de Marseille, avec son lot de réussite, de déception face aux filets de pêcheurs, de la saleté laissé sans vergogne. Ici on montre tout et on vous dit tout !
  • Contact

Roro.

  • RORO, GREG, MARCO, GEGE.
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps  ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche...  Aventures de pieds nickelés garanti...
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche... Aventures de pieds nickelés garanti...

Pour contacter SILVERPECHE.

                Depuis Votre Messagerie notre adresse est: 

                              silverpeche@gmail.com

    

Recherche Dans Le Blog

Catégories