Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SILVERPECHE.com

SILVERPECHE.com

LE BLOG DES SAISONS

Publié le par RORO, GREG, MARCO, GEGE.
Publié dans : #sport, #Poissons, #pêche au bord de l'eau., #calmar

Pour une fois l'histoire de ma sortie va être courte car j'ai décidé d'aller pêcher alors que dehors c'est la tempête. Je sait bien que dans ces conditions inutile d'espérer faire une belle pêche ( quoique ) il me faut juste un petit bout de terre à l'abri pour être heureux. Ma prospection va commencer par Marseille, là je sait que ce ne sera pas jouable même dans les recoins mais vu qu'il est tôt je peut me permettre de faire le grand tour des postes que je connait.

Arrivé  à callelongue le ton est donné, inutile de sortir les affaires de la voiture ce n'est pas ici que je vais pêcher, déjà rien que de rester debout pour prendre quelques photos relève du défi. A quelques pas plus haut une vieille dame n'a pas pu éviter la chute et emporté par le vent elle s'est étalée sur la route, sur FB c'est rigolo mais là c'est la réalité et je m'empresse de lui porter assistance. Un fois mémé dans la scéance photo peut reprendre...

Cliquez sur une photo pour l'agrandir.
Cliquez sur une photo pour l'agrandir.

Cliquez sur une photo pour l'agrandir.

Malgré que je suis foutu à la porte de ce coin je ne me lasse pas de faire des clichés tellement le spectacle est fantastique. Il est l'heure de prendre la route de Cassis, j'espère que ce sera du vrai Nord Ouest qui soufflera là bas car si ce n'est pas le cas je peut rentrer à la maison.

Tempête !!!
Tempête !!!

Le vent arrache tout sur son passage, les arbres se tordent et lâchent des branches qui finissent pas tapisser le bas côté de la route, même en voiture je suis obligé de corriger la trajectoire pour rester en ligne. Rapidement les portes de la presqu'île sont en vue, manifestement aux pieds des roches cela semble plus calme mais ici comme à Marseille le vent est démoniaque. Pas besoin d'aller prospecter plus loin ou d'aller voir en bas ce qui se passe, d'un coup d'oeil il est possible de voir un petit bout de mer entre les arbres et le chemin qui descend vers la mer, manifestement c'est tout plat, chouette!

Tempête !!!

La différence est flagrante, je peut enfin poser les affaires de pêche et commencer les montages, pour le coup j'ai prévu de caler aux poissons et aux calmars aussi, même si je n'y crois pas des masses l'essentiel c'est d'être au bord de l'eau. La température est bien glaciale, dès la tombée de la nuit il faut faire des pauses" mains dans les poches" pour pouvoir ligaturer les appâts.

Les cannes sont envoyées très loin car je vient de me rendre compte que je suis en face d'une trilogie très surprenante. En effet, la commande passée sur lightinthebox est arrivée un peu plus tôt dans la matinée à la maison, dedans il y avait du fil en 23 centièmes DAIWA exprès pour la distance et de la tresse huit brins  en seize pour l'arraché. Le pêcheur à toute son aise pour poser le plomb derrière lui, le vent très fort souffle dans la direction du large sans pour autant se le prendre dans la quiche. Le résultat est rejouissant, on dirai que le plomb ne touchera jamais l'eau, je ne sait pas au juste ce que cela peut représenter mais c'est sûr l'appât est loin...

Tempête !!!

Maintenant passons à la friandise qui pourrai faire basculer la soirée, avec ce petit truc il faut s'attendre à tout, avec ce petit calmar on peut prendre à peut près tout ce qui bouge dans l'eau, mais il faut respecter la présentation pour qu'il conserve l'aspect d'un vivant. Pour qu'il soit bien décollé du fond je la "farci" avec un petit bout de liège, l'hameçon est placé "sous" le petit calmar pour qu'il reste toujours le cul en l'air mais à l'endroit. Ce n'est pas nécessaire de le faire sur des appâts plus gros car l'hameçon n'est pas assez lourd mais pour un petit appât de quelques grammes ça a son importance.

Tempête !!!

Bon voilà je suis calé à peut près tout ce que je voulais, pour enfoncer le clou il n'y a pas le moindre courant, malgré le vent qui fait ripaille sur la mer, les fils restent bien en ligne bouchon lumineux compris. Je vais pouvoir enfin m'installer bien confortablement dans un creux de roche et fumer amoureusement des clopes roulées à regarder la mer friser dans l'éclairage artificiel de Cassis.

A ce moment il est difficile de faire un pronostic sérieux, à vrai dire vu les conditions sont franchement hostiles je m'attends à ne rien prendre, de plus j'avoue que cette soirée n'a pas la même saveur que les précédantes. Pourtant je suis bien, le vent fait des tourbillons sur l'eau en emportant vers le ciel un nuage de brume arraché à la surface. L'ambiance est bruyante dans les arbres aussi bien que dans la mer, de temps en temps un objet plus gros passe et s'enfonce dans la mer. Là on aurait dit une chaise en plastique, je suis un peu loin pour voir mais dans le couloir de lumière de la ville il me semble bien que c'était une chaise ! Waohouuuu, je mesure à quel point je suis à l'abri ici, en haut ça doit être le vrai bordel.

Soudainement l'écureuil de la canne du fond claque contre la canne, c'est le montage au petit calmar, cela ne peut être le vent car le frein est réglé assez dur et ouis de toute façon il est bien lesté. Je ferre sans attendre car à cet instant cela peut être n'importe quoi qui est au bout .

Mouai, ça bataille bien mais je ne pense pas à la grosses patate, on dirai un beau sar, mince, il faudra refaire le montage...

Tempête !!!

Il est correct mais pas assez pour le garder, de toute façon je ne suis venu pour un loup ou une daurade, un pagre, un denti !!! les sars de cinq cent peuvent se pêcher n'importe quand.

Alors que je suis affairé à refaire le montage il ne faut pas lâcher de vue que le bouchon pêche lui aussi, les yeux font des allés/retours jusqu'au moment où...Je ne trouve plus la lumière du flotteur. A la hâte je remet le sar à l'eau pour aller remonter la canne au bouchon, j'ai beau chercher il n'est toujours pas visible. En quelques minutes la prise fait surface, je n'éclaire pas car il ne fait pas complètement nuit grâce à la lune mais j'entends des crachotis typique du calmar quand on le sort de l'eau. Je me tient un peu en équilibre pour pouvoir extraire correctement ma prise de l'eau, à ce moment une violente bourrasque me pousse, mon pied glisse et je me casse la gueule. Par chance là où je suis tombé n'est pas dangereux, c'est juste douloureux, mince !

Bon voilà, je vais vous faire quelques clichés de la bestiole et je vais rentrer, il est dix heures et demi et je n'ai plus du tout envie de rester. Je vient de me faire botter les fesses par les roches et c'est le signal qu'elles ne veulent plus de moi.

Tempête !!!
Tempête !!!

Sous la douceur qui s'installe je vais replier méticuleusement toutes mes affaires, une à une les cannes vont aller rejoindre le poste de fortune et finir attachées autour du salabre. Tout est repris et je ne veut rien laisser. La petite côte est avalée en quelques minutes, un tout de clé le moteur s'ébroue, la pêche est finie...

Commenter cet article

Reno 27/02/2015 13:24

Très très belle photo Ro.
Ro tu as vu le dernier DVD de cote et peche ?
IL y est question d'un additif pour appât qui devrait te plaire.
Bise poulet.

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 01/03/2015 17:13

Oui je l'ai vu et ça me semble très sympa, on va essayer ça bientôt !
bises Reno.

Maillefer 26/02/2015 17:48

A force de te lire je vais finir par ne plus pêcher que par procuration !! Lol
C'est vraiment beau par chez vous et tu nous le restitues nickel .
Bon c'est pas tout mais il va falloir sortir de l'hivernation , où sont mes cannes ?

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 01/03/2015 17:13

C'est dommage car il y a du poisson toute l'année, ce n'est pas toujours le même mais globalement le poissons continue à se nourrir même l'hiver. Je dirai même que contrairement à l'idée reçue la saison la moins bonne pour tremper les lignes c'est l'été, mais c'est tellement plus agréable.
Biz Maillefer

marco 26/02/2015 11:49

Super montage du calmar. Je te le pique si tu permets (ça vaudra celui du concombre de mer que tu voulais mettre en entier). ça serait bien que les gens te remercient un peu plus car y a toutes les astuces sur le blog pour prendre du poisson!

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 01/03/2015 17:10

Oui je le montre pour qu'on s'en serve, pour l'instant ça marche très fort sur les sars, à voir pour les autres poissons.
Bises Marco.

syl34 26/02/2015 07:17

Pour le nylon plus fin, je pensais pas que ça avait une telle influence sur le lancer, j’étais en 35/100 de chez dkt l'an dernier, et j'ai rebobiné un bon 28/100, au premier lancé ça m'a fait comme toi,j'ai regardé ma bobine car pendant 1 a 2 secondes je me suis demandé si j'avais bien lancé le plomb devant ou si il était resté derrière.
La première chose qui m'a poussé a changé c'est que je pêche souvent en canal avec fort courant et que sur mes 3 cannes, j'en avais une en 28 et 2 en 35 et que j'ai fait presque toutes mes prises sur le 28/100, je ne peux m’empêcher de penser que le 35 doit faire plus de bruit sous l'effet du courant, a la maniere du vent qui souffle dans les cordages ou d'une corde de guitare....
Du mauvais 35/100 plus trop bien rempli au bon 28/100 j'ai gagné 50% de distance, alors faites comme roro, montez plus fin sans hésiter!!

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 01/03/2015 17:09

C'est pile ce que j'essaye de démontrer, un fil costaud mais fin permet de remonter de gros poissons. Bien sûr, il ne réagit pas dans le courant, les distances sont bien meilleures etc etc...Le fil épais vibre dans l'eau et sous l'effet du courant il émet une vibration qui ne laisse pas le poisson indifférent. Bien vu Syl !!!

ange 25/02/2015 19:36

du vent ,encore du vent ,toujours du vent,et la mémé que tu a relevé,est ce que tu lui a piqué son sac ?

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 01/03/2015 17:04

Je viens de me rendre compte que je n'ai plus mon portefeuille, y' a plus de respect...

zak 25/02/2015 18:51

Merci mon roro je viens de rentrer du boulot et j'ai pêcher avec toi rien on lisant c un un truque de fou a chaque foi tu man barque avec toi je c pas comment tu fait pour trouver les bons mots lol te un artiste l'artiste de la mer

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 01/03/2015 17:03

Merci Zak, quand on est passionné on est aussi embarqué dans un truc, y'en a c'est la musique, moi c'est l'écriture. Si ça te plait c'est l'essentiel.
Bises mon loulou !

bernard 25/02/2015 15:38

super reportage comme toujours.Bien l'idée du liège.
Par contre ce n'est pas trés prudent d'aller pêcher tous seul.Cette fois tu ne t'es pas trop fait mal mais si tu t étais cassé la jambe ,tu aurais fait comment pour revenir
une partie de surfcasting sur le sable tu ne risques rien ,mais dans des endroits escarpés ça peut arriver
un vieux con de 63 ans qui prend soin de ta santé et qui veut continuer à lire tes aventures
bises roro

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 25/02/2015 17:17

Je sait bien, le risque ça fait souvent partie de la sortie, je fait super attention mais parfois c'est un peu limite, là c'est un rappel de prudence et je prends note.
Bises Bernard.

Nico 25/02/2015 11:33

Et comme a chaque fois et suis sûrement pas le seul a penser ça !!! Tout comme les vidéos de notre Ange méridionale on a tjrs le " arf déjà fini "
Continuez c est un régal

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 25/02/2015 14:46

Oui je rêve d'une longue cession de plusieurs jours où il n'y a que la pêche, le pêche !!!! Normalement on part mi Octobre en Espagne avec Reno, Sud'esca et quelques copains acharnés. Là ça va être du grave, à mon avis on ne pourra pas tout montrer...Mais comme toujours, une fois fini on aura la boule au ventre car nous devrons tout plier, on reprendra le cours de notre vie et on regardera pendant de longues années le film de nos aventures, un comme dans ce blog.

Nico 25/02/2015 11:31

Jolie peche !! Les soupions sont a tester ( et l astuce du liège est tout simplement épatante ) pour le nylon daiwa tu as pris du Megaforce en 23/100 ?? Car je l ai en 30 et 28 et j ai pas trouver mieux pour l instant en ressenti de touche et résistance au abrasions !! Amicalement

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 25/02/2015 14:40

Oui c'est ça en 23, il est costaud et couplé avec une tresse en arraché ça déménage !
Pour l'astuce du liège dans l'appât c'est un truc très connu, en surf on met des perles flottantes sur un appât léger, là il faut plus gros alors on planque où on peut et le calmar a un tube tout désigné. Sur la vidéo qui circule sur facebook où il y a la petite seiche bien armée, j'y ai mis dedans un gros morceau de liège pour qu'elle reste ne suspension. C'est tellement évident et difficile à faire que celui qui a monté la vidéo a tilté sur le montage et a oublié de me demandé si il pouvais l'intégrer dans une de ses vidéos.
Mais c'est la preuve que c'est le bon montage.
Bises Nico.

alainpaddy 25/02/2015 10:23

Bravo pour ce joli rouge !! et aussi pour avoir bien reçu l'avertissement de remballer !
Tu as réussi à contenter ton envie !! pas si mal avec ce genre de météo ! Bises

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 25/02/2015 14:33

Ce calmar la seule prise que j'ai gardé et franchement je m'en contente, au départ vu de Marseille ce n'était pas gagné ! Mais le vent à un peu tourné dans la nuit, au fil des heures tout cela a pris une autre tournure, j'ai plié car il y avait tout qui s'envolait, même une chaise et je crois même un parasol mais bon, la nuit...
Bises Mon Pad.

Articles récents

Hébergé par Overblog