Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SILVERPECHE.com

SILVERPECHE.com

LE BLOG DES SAISONS

Publié le par RORO, GREG, MARCO, GEGE.
Publié dans : #sport, #Poissons, #pêche au bord de l'eau., #pêche
C'est l'anniversaire du fiston et il veut aller à la pêche !!!!

C'est l'anniversaire du fiston et il veut aller à la pêche !!!!

Hé bien voilà nous sommes le Samedi matin il est environ quatre heure du matin et le réveil sonne, je vais lever la petite troupe d'ados pour partir à la pêche. Si il y a une date dans l'année que nous raterions pour rien au monde c'est bien celle là car comme chaque années c'est l'anniversaire de mon grand fils Arnaud. Pour fêter ses 13 ans ( déjà...) ses proches copains vont se joindre à nous, ja vais avoir la lourde charge d'amuser des ados et pour que le sortie soit inoubliable je vais lui préparer une balade à la hauteur de leur jeune âge. Je me souvient de ces années où il était facile de "fatiguer" des bambins et de leur procurer une (vrai fausse) sensation de liberté, je souriait de les voir s'extasier sur une petite chenille printanière qui prépare sont nid entre les branches de pins ou de voir une asperge naissante entre les piquants d'un asparagus. Aujourd'hui je sent bien que la tâche va être plus complexe car ces mêmes enfants que j'ai accompagné durant toutes ces années sont à la veille de me pousser au cul pour avancer...

Comme prévu la marche pluvieuse va être rapide jusqu'à destination, j'avoue aussi que ces petits salauds sont en train de me scier les guibolles, il semble que la fatigue contrairement à moi n'a guère de prise sur eux et je doit jouer de subterfuges trompeurs pour faire quelques pauses sur le chemin. En plus ils connaissent maintenant parfaitement toutes les plantes et les arbustes qui bordent le chemin rocailleux, ils savent avec précision le nom des lieux, des oiseaux ou des nuages qui se sont endormis dans le ciel, hé oui, mon disque commence à être un peu rayé...

Mais que cela ne tienne c'est pas une bande de moutards écheveulés qui vont me faire passer pour un vioque, j'ai encore quelques astuces de vieux roublard dans ma manche qui devrai les calmer un peu car j'ai pour moi une certaine endurance qu'ils n'ont heureusement pas encore cette année, mais là je crois que pour le prochain anniversaire fil me faudra trouver autre chose. Au cours du chemin la pluie devient menaçante et le vent redouble de force au point que nous devons nous abriter dans une grotte à Marseilleveyre pour ne pas finir désalé. J'en profite pour faiure une rapide analyse de la situation qui commence à sentir le roussi car je ne me sent pas de trimbaler trois gosses dans des avantures qui pourraient tourner au vinaigre. Bon, nous prenons la déscision de rebrousser chemin pour échouer dans la calanque de la Mounine dès que l pluie se fera plus fine, ça n'a pas l'air d'inspirer des masses la petite troupe mais vu la situation c'est mieux que rien...

Arrivés sur notre poste c'est la joie dans le groupe de retrouver ces gros blocs de pierres qui forment des milliers de cachettes de villégiature, la complicité des bambins est saisissante je ne peut raisonnablement pas y rester insensible, leur impatiente est grande mais il vous faudra attendre encore un peu messieurs pour extirper de l'eau vos premiers poissons multicolores car j'ai deux cannes à monter et si je ne fait pas maintenant je ne pourrais plus le faire. De toute façon c'est prévu dans le contrat, le solide petit déjeuner les attends au fond des sacs et pendant que je monte les lignes, mes petits bouts de choux se réconfortent avec des chips et des bonbons ( il est six sept heures du mat), les petits yeux larmoient comme pour évacuer les restes de sommeil...tout est réuni, les enfants, la pêche ,la mer, la pluie et moi je suis heureux.

Le comptoir de l'avenir.

Pour ma part je vais envoyer quelques appâts finement préparés en vue de prendre autre chose que du poisson de roche, il est très tôt et si quelques marbrés ou daurades vadrouillent encore sous ces eaux particulièrement agitées j'espère bien pouvoir en profiter. Mais je sait qu'ici il y a aussi une belle faune de prédateur comme de gros limons et barracudas qui signent parfois de grosses touches lors d'une remontée. 

Pour piéger les marbrés j'ai trouvé quelques petites astuces qui m'ont permis de débusquer quelques beaux sujets alors que les touches tardaient à venir. Bien souvent dans des contextes où l'absence de touche est installée il est bon de changer radicalement les montages pour élargir un peu le champs des possibilités. Parfois un rien permet de faire basculer la chance de son côté mais pour cela il faut essayer, essayer, essayer...C'est ce que j'avais fait en diminuant la taille du bas de ligne en allant jusqu'à monter du 16 centièmes tout en le rallongeant, en quelques minutes tout était devenu clair. J'ai compris que par très beau temps temps et en absence totale de courant, une cordelle prenait vie quand elle était totalement libre et j'ai capté que le poids du fil/ hameçon avait une importance capitale. En deux heures ma pêche était faite j'allait pouvoir tester autre chose. J'ai légèrement augmenté le diamètre de mon bas de ligne en 18 centièmes sur une cordelle un eu plus grosse pour voir si mes constatations étaient exactes, en parallèle je conserve ma ligne en 16 centièmes pour comparer... en une heure j'ai pu mesurer la fréquence des touches qui se sont établies sans aucun appel possible au double sur le montage plus fin. Dommage pour aujourd'hui, j'ai le vent et le courant de travers toutes mes astuces vont rester dans la boite d'où va sortir des montages beaucoup moins fins.

Le comptoir de l'avenir.
Le comptoir de l'avenir.
Le comptoir de l'avenir.

Je n'ai pas le temps de mettre le mouron sur la deuxmièe ligne que TOTO hurle déjà qu'il a un poisson, il court vers moi pour me montrer une belle girelle royale. Y'a pas à dire, pour mettre la pression dans le groupe y'a pas mieux, une sorte de compétition se met en place, les esprits sont ultra concentrés et la moindre touche est méthodiquement gérée... En fait c'est le bal des poissons, les enfants se croisent et moi j'ai pour mission de décrocher et de remettre l'appâts, ma table de montage est faite et je n'ai pas le temps de faire quelques clichés.

Le comptoir de l'avenir.

Rapidement les poissons s'entassent dans le bac et je n'ai même pas le temps de fumer mes clopes, je fini toujours avec un mégot éteint au bout du bec ! 

Vers 10 heures c'est la pause repas, bon, je vais peut être pouvoir pêcher un peu non ? J'ai juste le temps de renvoyer les lignes et de remettre les appâts sur " mes " hameçons que la course aux poissons recommence pour les petits. Mais les heures défilent et nous plierons boutique vers 11h30 sous la pression du vent qui s'intensifie encore, j'ai beau me planquer derrière une roche j'en prends plein la poire. Remarque la mission est remplie avec la prise d'une cinquantaine de petits poissons multicolores

La mer ça creuse !!!

La mer ça creuse !!!

J'ai enfin le temps de fumer et de découvrir que un de mes écureuils collé à la canne, je vais aller voir su le poisson est encore au bout car dans le manège j'ai perdu le fil de ma pêche...Au ferrage je sent un poisson énergique qui se débat au bout et à vrai dire ses rushs ne me font penser à rien du tout, j'ai beau creuser je ne voit pas ce que je suis en train de remonter. Pourtant au fur et à mesure il me donne du fil à  retordre et je craint que mon 20 centièmes rende l'âme, Arnaud se précipite avec le salabre, hé hé hé, de la graine de pêcheur ça...

A la surface nous découvrons un truc qui plane et qui est orange ? Ha ? Mince je ne voit toujours pas ce que c'est !!! Hé puis d'un coup mon fils s'écrie: c'est une belle Galinette !!!!

Le comptoir de l'avenir.
Le comptoir de l'avenir.

C'est loin d'être un monstre mais dans les yeux des enfants c'est une prise de fou, ses ailes dont la pointe est bleutée ne manque pas d'émouvoir la petite troupe de " grands" pêcheurs !

Voilà se sera le dernier poisson qui sera pris car la puie à repris et le vent devient complètement dingue, les bourrasques balayent la mer qui est très agitée, de toute façon les filets ne sont pas loin et il y a des plongeurs qui arrivent pour plonger sur nos lignes, à mon avis ils vont faire leurs petites courses dedans. L'important c'est ce moment que j'ai pu partager avec mon fils et ses copains, l'important c'est toute cette éducation qui le fera grandir dans le respect, il connaît déjà les tenants et les aboutissants de la pêche et le devoir de ne rien gâcher car c'est l'essence même de la vie. Ne rien laisser après son passage ça n'a l'air de rien mais vu le comportement de certains c'est déjà énorme, d'ailleurs ces petits cochons ont laissé des chips écrasés un peu de partout qui ne me convient pas de laisser même si cela va rapidement être nettoyé par les mulots, mais pour qu'ils fassent attention la prochaine fois ils vont de voir ramasser les saletés et de les mettre dans un sac.

Le coin à peu près propre nous reprenons lentement le chemin de la voiture, sur la route je ne manque pas de leur faire remarquer les incivilités laissées par les gens de passage, les mouchoirs jettables, le tube vert clair de gel pour traiter les...héméroïdes? Là j'avoue que ça me dépasse un peu, mais je leur fait remarquer que cela n'a rien à faire ici et que si eux aussi deviennent des acteurs des calanques ils devront se plier à des règles élémentaires, ils doivent apprendre à vivre et grandir, encore un peu...

Le comptoir de l'avenir.
Le comptoir de l'avenir.

L'homme apprends toute sa vie à vivre, à travers des livres ou des émissions télévisées, plongé dans les rêves ou en parlant avec des amis, c'est bien simple, l'homme évolue à peu près tout le temps. Bien sûr nous avons tous de différents niveaux d'évolution, certains irons très loin dans leur maturité et d'autres resteront coincés dans les limbes de l'enfance et ne s'en porteront pas plus mal vu que c'est avec c'est avec son intelect que l'homme réfléchi. C'est toute la subtilité de la vie avec son lot d'égratignures, de révoltes et de joies. Il n'y aura pas un seul moment où l'homme est censé tout savoir ou d'avoir fait le tour de tout, et, d'avoir tout vécu. Celui qui croit avoir fait tout cela est un sombre crétin.

Pour ma part j'ai encore l'impression de n'être qu'au début de tout ce que je sait tellement j'ai le sentiment qu'il y a une montagne de choses à découvrir. La pêche c'est l'activité qui m'a le plus désorienté car à peine arrive t'on à capter une chose essentielle qu'elle s'effondre aussitôt la fois d'après, c'est le lot de chacun et bien des bricolages foireux on vu le jour attisés par des esprits bouillonnants de rêves de géo trouvetout. Moi j'ai longtemps fait parti des fous furieux qui ont labouré sans relâche les moindres parcelles d'une étincelle d'idée, j'ai été le fervent défenseur du pêcheur amateur et de tout ceux qui se sont senti bien seuls un jour. Oui la solidarité n'est pas un vain mot à la pêche, il faut se serrer les coudes pour ne pas finir écrasé comme une merde sous le poids du politico/social qui tend à nous faire croire que c'est nous qui sommes les artisans de la disparition du poisson. Mais je reste toujours tendrement ému quand j'écoute le discours de certains copains plus jeunes qui passent par là où moi aussi je suis passé, le coeur rempli de certitudes et d'idées fortes, ils trouveront la même pente savonneuse dans laquelle je me suis longement débattu et qui le fera douter au plus haut point un jour...

 

Le comptoir de l'avenir.
Le comptoir de l'avenir.
Le comptoir de l'avenir.
Le comptoir de l'avenir.
Le comptoir de l'avenir.

Commenter cet article

steph 28/04/2015 19:11

Joyeux anniversaire arnaud!!! 13 ans ca y est ro,ton fils est devenu un charmant jeune homme ,les probleme de "gonzesse"vont commencer!!!! Que c'est beau de voir le père et le fils a la pêche! ! Biz a tous

favouille 26/04/2015 18:13

coucou roro bizzzz merci pour tes article qui nous régale je me suis permis de t piquer la photos de la gallinette trop belle je suis en conge pour cette semaine au cas ou si tu sort pas trop loin en pêche se sera avec plaisir car je bosse 6 jours sur 7 je pette un plomb j'ai besoin de voir autre choses j'ai besoin de rafraichir ma tète polluer de fatigue bizzz à toi tu peut m'envoyer un mail si tu veut !!!

maillefer 26/04/2015 00:35

Transmettre ,expliquer et faire rêver nos minots ya rien de plus beau . Plus tard ils prendront les rênes et feront peut-être la leçon à leurs tour ... mais ya pas à dire la pêche comme support pédagogique c'est TOP .
Et bon anniv !!

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 26/04/2015 08:13

Oui c'est une porte qui donne accès à une foule de choses dont le goût de l'effort, le dépassement de sois, l'observation, la contemplation...Par ces temps qui courent où la futilité, la paresse, l'intolérance, le non respect de tout règne, j'essaye de lui montrer que la vie est ailleurs et qu'iil doit vivre dans une époque tout en la regardant de loin.

Merci Maillefer !

zak 26/04/2015 00:32

Bn anniversaire Arnaud.et profite bien de c moments avec la famille .et tant merveilleux papa mon roro c un très belle article que tu nous a partagé merci .et bon coucous lol

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 26/04/2015 08:01

J'ai hésité de faire une belle soupe de poissons mais la quantité est un peu juste pour 15 personnes, hé puis Arnaud préfère un coucous, bon, allons y !
Bises Zak !!!

bernard 25/04/2015 23:08

merveilleux article o'u l'on voit un papa qui transmet non seulement sa passion de la pêche,mais surtout les valeurs essentielles de la vie
Perso je n'ai pas réussi à donner le virus à mon fils,mais les valeurs oui
mais je ne désespère pas car mon petit fils qui a sept ans m'a l'air plus réceptif
bon anniversaire à Arnaud et bon couscous
bises roro

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 26/04/2015 00:02

Finalement je suis heureux d'avoir assuré la journée à mes petits et au final je suis toujours sur le "pont" comme beaucoup d'entre nous qui savons déjà tout cela. Pour les générations qui arrivent ils leur reste à faire ce que nous avons fait et à nous dépasser si ils y arrivent, ils auront nos armes et nos valeurs, pour l'instant il est en train de vivre dans ses rêves où il y aura peut être son papa qui le guide du mieux qu'il peut. Dès demain il fera un petit coucou pour vous...
Bises les gars !

alainpaddy 25/04/2015 22:31

Bonne fête en famille ! et je ne me fais pas de soucis pour la table !! je sais que tu es toujours à la hauteur ! Bon app et bises !

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 25/04/2015 21:05

Merci pour le clin d'oeil à mon fils mon Pad, il roupille déjà à 21 h, hé hé hé, pas si vermoulu le vieux roro, j'ai réussi à les rétamer malgré toute l'énergie de leur jeunesse. Demain il y a la famille qui arrive pour faire la fête mais ce sera avec un coucous que je suis en train de finaliser, la soupe, c'est plus intime, on se la bouffe sans personne...

alainpaddy 25/04/2015 20:29

Tout d'abord "" Happy Birythday Arnaud "" , quelle chance tu as d'avoir Roro comme Papa ,
je ne dois pas ma tromper en disant qu'il va y avoir une belle et bonne soupe à déguster :! la pêcheur va se transformer en Chef ! Régalez vous et bises à tous !

Articles récents

Hébergé par Overblog