Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SILVERPECHE.com

SILVERPECHE.com

LE BLOG DES SAISONS

Publié le par RORO, GREG, MARCO, GEGE.
Publié dans : #sport, #Poissons, #pêche au bord de l'eau., #pêche

En parcourant les lignes de mes anciens articles ou des nombreux articles de mes anciennes revues rangées dans une armoire, j'ai pu constater que tout est un long recommencement, même si l'on remarque qu'il y a une sorte aggravation dans la pose de mailles il faut bien dire que leur absence n'a malheureusement jamais existe dans ce siècle. Ce qui pose problème c'est cette pression grandissante qui peu à peu désert le marché de la pêche de loisir aux jeunes pratiquants. Nous les vieux cons, nous ne seront pas directement impacté par tout ce remue ménage car la pêche ne s'impose pas à nous comme une épreuve ou une expérience à tenter, elle fait partie entièrement de toutes nos aspirations et, est, pour nos esprits encore juvéniles le meilleur refuge contre l'ennui. Nous avons trop de souvenirs d'enfants entre ses bras et bien souvent la réalité s'efface quand nos esprits de mettent à vagabonder, il ne reste devant nos yeux que le film ancien de nos exploits passés qui semblaient éteints mais qui reviennent du fin fond des temps pour quelques secondes. C'est une sorte de communion intime et nous avons tous fait nos apprentissages contre les palissades faces à la mer, là où la roche est dure et les chemins dessinés qui fuient semblent encore aujourd'hui bien mystérieux. Pourtant il nous reste encore bien des choses à accomplir ici, l'école des calanques ne nous a pas encore livrée tous ses secrets, son histoire est bien trop longue pour nous et je ne sait pas si un jour nous pourrons en faire le tour. Mais les générations futures ne le verront pas de cette façon, nos histoires Pagnolesques ne seront que des anachronismes dans une époque révolue, une époque où le poisson était là, sous les eaux, et nos vers miracles durement trouvés ne seront que le reflet d'un gigantesque n'importe quoi. Ces générations naissantes parleront sans doute de quelques couillons comme nous avides de souvenirs venus user leurs culottes sur le comptoir des calanques avec nulle autre désir que de revenir au matin avec quelques poissons rutilants.

Malgré tout l'histoire s'inscrit, les longues heures passées à pêcher pèsent aujourd'hui lourdement dans notre quotidien car c'est toujours avec grand plaisir qu'on se retrouve entre amis parfois, pour rien...Mais qu'importe après tout, nos rêves annuels nous mènent la vie dure quand on parle de poissons. Ha oui les poissons, c'est le moteur supersonique de toute une industrie dont nous faisons parti. Chaque années nous profitons de toutes ces inovations qui redonnent l'espoir d'aller plus loin et de faire un peu mieux. Je ne peut pas vous raconter le nombre de fois où je suis parti bille en tête seul dans les calanques avec quelques inovations en poche, tout se fabriquait à la maison et parfois même quelques heures avant de partir. Mais le poissons était une passion qui nous a fait faire les rêves les plus fous et malgré mes postes soient loin de tout, la solitude ne m'a jamais dérangé.

Pour la petite histoire je me suis décidé à pêcher sur d'autres postes que que ceux de Marseille, à travers quelques fenêtres météo j'ai pu aller constater le désastre qui existe dans le monde de la pêche. Oui là je parle de désastre...Quand on pêche toute l'année à plusieurs kilomètres de toutes vies on ne saisi pas toujours le bordel qui existe tout près du rivage. Ainsi un soir je me suis rendu à la pointe du Corton alors que la mer était calme. J'ai pris ce coin car il me semblait un peu plus isolé que la plage de la reine et les Lombards, les franges de sable tranchent bien avec la posidonie et la douceur du temps m'a franchement emballé alors pourquoi pas ? De toute façon vu l'heure à laquelle je suis parti de chez moi je n'ai pas trop le choix. 

 

IN PERSICUM.
IN PERSICUM.
IN PERSICUM.
IN PERSICUM.

Je n'ai le temps que de faire quelques clichés avant de prendre mon premier poisson, il ne fait pas encore bien sombre tout s'annonce plutôt bien. Les touches augmentent avec la tombée de la nuit et la fraîcheur aussi, mais dans la pénombre une déconvenue de taille se profile...Moi je suis bien assis sur une roche encore chaude avec mes bières et mes clopes, je peut à loisir profiter des titillages intempestifs sur les bibis congelés que j'ai réussi à envoyer à bonne distance. Au fil de la nuit je suis las de ne prendre que des blanquettes minuscules et je peste de ne pas tomber sur une belle prise quand...Je remarque une lumière dans l'eau...Mince il y a un chasseur sous marin qui braconne, il passe à quelques dizaines de mètres et balaye méticuleusement tout le coin. Bon, il est onze heure et je n'ai plus qu'à remballer car là, la pêche est finie. Mais qu'elle fut ma surprise de voir au détour de la coline qu'en fait, il y a aussi beaucoup de monde sur la plage. En fait de la pointe Cacau jusqu'à Canaille chaque crique ou avancée vers la mer est occupée, le phare compris, les filets sont éparpillés un peu de partout...Pauvres poissons. Les feux crépitent sur la plage, sous canaille et dans la petit crique, wahouuu j'en perd mes mots.

IN PERSICUM.
IN PERSICUM.

Dimanche c'est le grand retour au bord de l'eau pour la petite troupe, il y a Stef et un copain ( yo ! ) et tous les trois nous nous retrouvons à callelongue. A première vue  il n'y a pas de filets dans le secteur ce qui pourrai laisser penser qu'avec un peu d'énergie dans les biceps nous allons enfin pouvoir renouer avec le poisson. Comme à son habitude Stef déploie une véritable armada de cannes à pêche tout le long de son coin, moi j'ai l'air d'un vrai touriste avec mes deux cannes phosfos, remarque, il prends plus de poissons que moi et ceci explique celà...

Pourtant ce soir nous n'allons pas être débordés par les touches, il y a bien quelques belles tirettes par moment mais elles restent sans suite. Par contre les appâts du style ver de chalut, mouron se font systématiquement nettoyés même bien saucissonnés, seuls les bibis arrivent à resister quelques instants. Voilà encore une pêche qui ne se passe pas super bien. Mais il y a quand même un truc de bizarre qui se passe sous les eaux en ce moment, il semble qu'il n'y ai beaucoup de juvéniles et peu de beaux poissons, du moins chez nous...En discutant avec Stef nous comparons les soirées qui se sont alignées depuis ces deux derniers mois sur différents postes et nous arrivons à la constatation qu'il semble que les poissons que nous cherchons sont ailleurs. Bien sûr on arrive toujours à bricoler quelques sujets corrects mais quand on lorgne sur l'année 2014, pour nous on est loin du compte.

Nous partirons vers 3 heures et demi avec un pageot et un beau pagre dans la musette, Stef à eu trois touches, Yo en a eu deux et moi seule mais avec un gros départ de frein ( ouff). Bon je vous empile les photos car côté aventure là c'est plus léger mais...Je suis en congé d'ici peu, je vais reprendre avec joie le chemin des calanques car une brève intrusion en son sein m'a permi de constater qu'une espèce très saisonnière refaisait son apparition annuelle, hé hé hé hé, à plus les gars !

IN PERSICUM.
IN PERSICUM.
IN PERSICUM.
IN PERSICUM.
IN PERSICUM.
IN PERSICUM.

En plus j'ai fini la terrasse samedi, il ne me reste plus qu'à finir complètement le four à pizzas je serais un peu plus dispo pour la pêche.

IN PERSICUM.

Commenter cet article

alainpaddy 01/06/2015 15:37

Il sait tout faire ce RORO !! bon en tout ! magnifique cette terrasse ! les poissons vont s'y sentir à l'aise !!

steph 28/05/2015 19:24

Salut roro!! Les photos sont super!! Et bravo pour cette belle terrasse....quand on la regarde "ça sent bon l'apperot"

bernard 27/05/2015 16:02

tu comptes amorcer avec des bouillettes comme les carpistes, une sorte de broumé de terre.A voir
je suis allé deux fois à la truite ce week end à la montagne :que des petites pas une maillée
froid et fonte des neiges pas mieux qu'à la mer,désespérant
A+roro

bernard 26/05/2015 18:43

encore un bel article sur maré nostrum
quand ton four à pizzas sera opérationnel ,préviens nous afin que nous puissions tester tes talents de pizzaïolo; je mènerai le sel n'aimant pas arriver les mains vides
bises roro

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 27/05/2015 10:41

Faut bien avouer que je suis meilleur cuisinier que pêcheur, mais, je m'améliore...
Bises Bernard.

zak 26/05/2015 18:25

oolla mon amis de retour parmi nous belle pêche varier un tré belle article est la terrasse est magnifique bien jouer avec les travaux pas facile de trouver un moment pour peche je comprend et je te dis courage mon pote bien to fini

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 27/05/2015 10:43

Tu as raison Zak, combiner travaux et loisir n'est pas si facile mais je suis en congé d'ici quelques semaines et je ne vais pas me priver d'air marin !
Bises mon Zak.

pecheurfou83 26/05/2015 09:41

Bravo ! Bravo ! et encore Bravo !!!!!!!!!
Un plaisir total à chaque compte rendu, meme si on ne peut pas aller pecher dans quelques années, il nous restera tes lectures...........

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 27/05/2015 10:44

Hé oui, j'écrit mon pense bête sur ce blog comme ça tout le monde peut en profiter et comparer avec ses propres pêches, c'est fait pour...
Bizzzzz !

Landri 26/05/2015 08:15

Je suis heureux de votre retour, sa commencer a me manquer de ne pas a avoir un nouvelle article a lire, merci pour tout mon cher roro.

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 27/05/2015 10:46

Salut Lolo, ouai comme j'ai dit à Zak en ce moment c'est dur de tout combiner mais bon, la pêche c'est ainsi...
Bises loulou.

syl34 26/05/2015 07:35

La pêche est compliquée dans mon coin aussi, tout ce vent à refroidit l eau....on se retrouve avec des températures de mars.....quelques tirettes sans suite, une casse d hameçons sur une belle dodo et sinon surtout des pageots et des blanquettes mais c est pas la folie, je sort un poisson correct par sortie....
Sur le même week-end, j ai réussi à prendre un rhume avec fièvre et un coup de soleil.... Vivement les belles journées que l eau se réchauffe...
Profite de ta terrasse et à bientôt, amitié alieutique !!

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 27/05/2015 10:48

Ha oui je doit dire que la saison est dure à arriver, les changements de météo sont monnaie courante et ce n'est pas bon pour nous. Malgré tout j'ai en réserve une botte secrète qui devrait, normalement, mettre un p'tit coup de boost à mes prises !
Bises Syl.

Clément 26/05/2015 03:24

Merci pour ce récit et ces photos bien sympa! Comme d'hab... Pas de poisson trophée mais quand même une belle variété! Ces pagres... c'est vraiment magnifique!
Je suis sûr que tu nous prépares quelque chose de sympa pour ton retour dans les calanques... En congé, plus simple de travailler ses stratégies d'attaque!! ;)
Bises Roro

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 27/05/2015 10:53

En effet je prépare un petit coup en douce car j'ai pu constater un net changement sur mes postes. J'y fonce dès samedi avec les amorces que tu m'as confié voir si tout cela se confirme.
Bises Clément "PEXEO".

Articles récents

Hébergé par Overblog