Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2015 3 02 /09 /septembre /2015 06:16
La reprise.

Hé bien voilà, c'est la reprise...Les vacances d'été sont finies et il est temps de reprendre le cours de la vie de tout les jours. J'ai bien noté toute l'inquiétude de nos nombreux lecteurs et nos amis qui ont inondé la messagerie de notre site pour prendre des nouvelles, il n'est rien arrivé de grave, j'ai juste pris un peu de repos. Enfin, quand j'ai pris du repos je pèse mes mots car ces deux mois d'été ont été dévoué au béton. Je ne suis quasiment pas allé à la pêche et j'ai fait de petites sorties qui ont été plutôt dévouées aux copains. Les murs des calanques va progressivement retrouver son calme, peu à peu les cigales vont se taire et toute la plénitude de l'automne qui m'attire va reprendre sa dimension et ne cesse de mobiliser mes rêves.

Mais ce n'est pas parce que je me suis volontairement mis à l'écart de la pêche que je suis devenu aveugle et sourd. L'actualité, comme la plupart d'entre nous, ne cesse de me tourmenter. J'en ai profité pour compulser quelques livres qui traitent de la mer, du comportement humain, du contexte social, de la politique, mais surtout sur la nouvelle saison qui arrive à très grand pas. Dans la foulée nous avons testé beaucoup de nouveaux coins qui ne sont pas tous montré sous leurs plus beaux jours, malgré la météo parfaite, les soirs de chance n'ont pas été très nombreux pour le groupe.

Mais tout va rentrer dans l'ordre pour notre équipe, nos postes reculés vont à nouveau nous donner ce que nous attendons, fini les files de bagnoles interminables qui s'étalent sur des kilomètres, fini les grosses chaleurs, les filets étendus sur des kilomètres, les palangres qui barrent la mer, il nous faudra ressortir les lourdes vestes fétiches de l'année dernière et les tiges à calmars.

 C'est Greg et Cricri qui ouvrent le bal des prises, armés de beaux bibis et ver de Rimni, la chance va enfin sonner aux portes de notre bouillante impatience. Ils ont décidé de se rendre sur la côte bleue essayer un coin qu'aucun d'entre nous ne connait vraiment, le GPS indique la route, le parking et même le chemin à pied, ils trouvent un poste désert fabuleux, ils s'instalent le coeur battant sous une météo parfaite.

L'attente va quand même durer un peu mais les cocos sont confiants car le coin sent le poisson à plein nez, il y a un peu de roches et de grosses tâches de sable, cela ressemble à de vrais couloirs à poissons. A la nuit tombée le poisson va faire savoir à nos amis qu'ils ont faim et les touches commencent à assaillir les scions des cannes à pêche. La première prise est une belle daurade suivie par de nombreuses autres un peu plus petites  jusqu'au mooment où...Greg a un gros poisson en ligne, les rushs dévastateurs ne trompent pas et il lui faudra jouer avec le frein pour ne se voir tout péter à la figure. Le poisson vient difficilement car il a la ressource nécessaire pour plier une canne à trois cent euros comme une merde, la tâche arrive c'est une très grosse daurade...la salabre est tout près de l'eau et les lumières sont braquées à la surface, mais dans une dernier rush le poisson va réussir à casser l'arraché en fort diamètre grâce à une roche devant. C'est la déception mais, ma foi, le montage est refait dans la foulée et on se remet à espérer.

La reprise.

la chance va frapper une deuxième fois contre la musette de notre ami Aubagnais. Là y'a pas photo le poisson doit être au moins aussi gros que le précédant et se débat aussi fort. Le fil plonge dans l'eau, le poisson sonde furieusement signe d'une très belle prise, les coups de tête ne trompe pas sur l'espèce qui est au bout de la ligne. Avec une grosse daurade le partie n'est jamais gagnée à l'avance, ces sparidés ont l'étrange faculté à exploiter la moindre faille du pêcheur. Il faut essuyer de gros coups de mâchoire qui peuvent à tout moments couper le fil ou écraser l'hameçon, il faut passer sans encombre les rushs qui durent parfois plus de dix segondes et à moins d'un savoir faire sur le frein bien maîtrisé, la petite hitoire se fini toujours par une casse en pleins eau. Mais là Greg n'en est pas là, il à le souci du détail dans le réglage du frein, il s'amuse des pliages de cannes et c'est franchement le minimum syndical pour un pêcheur confirmé. Voilà, la partie est presque gagnée et mes deux compèrent peuvent admirer l'énorme tâche qui brille sous l'eau limpide, le salabre n'est là que pour assurer la prise mais...alors que le poisson est presque dans les mailles de l'épuisette il sonde d'un coup et coupe net la ligne...Non là c'est trop, on ne peut pas encaisse deux fois la même chose à quelques dizaines de minutes d'intervale. Ils vont capturer quelques poissons de belle taille par la suite mais la cause est entendue entre mes deux amis, bon, on rentre ?

La reprise.
La reprise.
La reprise.

La petite histoire qui suit c'est mon ami Bruno qui ne tient plus d'aller pêcher. Il faut bien dire que la chance ne lui a pas trop souri ces deux derniers mois mais qu'importe. La pêche est un vice qui titille l'esprit à un point tel, que même bredouille on y revient encore. Mais ce soir nous sommes dans un autre registre que Greg, la mer n'est pas aussi accueillante que les jours précédants, elle rentre pas mal et le vent est à la limite du raisonnable. Malgré tout notre ami Ciotaden va déployer son matériel lentement, oui, Bruno est très méticuleux contrairement à nous, rien n'est laissé au hasard et une ligne envoyée dans l'eau est passée au crible. Dans ce genre de condition notre ami est un prince et c'est la touche d'entrée de jeu. Il est tombé sur le poisson qui se nourri avec rage, combiné à une discrétion matérielle sans faille, la soirée tourne au délice.

Au final notre ami ne va garder que le nécessaire en poisson pour lui est remettre à l'eau le superflu. Malgré tout la soirée est réussie est casse définitivement la petite série de résultats mitigés précédants. 

Pour l'ensemble de l'équipe vous allez rapidement nous retrouver un peu tous sur des terres qui sont beaucoup plus insulaires et toutes prometeuses d'abondance, mais comme toujours, même si nous pourrions vous montrer une montagne de sars pris au ras des roches et que nous relâcherions de toute manière, je préfère vous guider dans une pêche plus intime qui nous permet à tous de continuer à nous régaler.

La pêche de Bruno.

La pêche de Bruno.

Partager cet article

Repost 0
Construit et imaginé par RORO, GREG, MARCO, STEF, BRUNO - dans Poissons pêche au bord de l'eau. pêche
commenter cet article

commentaires

pecheurfou83 02/09/2015 09:43

Salut à toutes et tous !

Enfin de la lecture passionnante...
Ici pas une plage accessible avant 22h et encore il faut pouvoir se garer !!! Il y a encore beaucoup de monde, mais ça va se calmer, quand ?
Peu de poissons en aout et très petits, dorades 6cm remise à l'eau obligatoire si on veut en prendre des grosses en janvier. J'espère que cette année les calamars vont nous visiter. Sinon les daurins sont présents ce qui nous fait penser au Liches et autres tassergals.
A bientot pour vos nouveaux exploits !!!!!

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 02/09/2015 14:00

Hé oui ici aussi on se demande si les vacanciers sont partis ? Les places de Parking sont chère et c'est le premier ennuis de la pêche. Malgré tout, une fois essuyé les embouteillages, la chaleur et le parking l'aventure peut commencer. Je dit aventure car pêcher loin dans les calanques oblige à prendre beaucoup sur sois. Mais le poissons sera au rendez-vous et au final c'est tout ce qui compte. Bizzzzzz !!!!!

alainpaddy 02/09/2015 09:29

Content de retrouver ta plume toujours aussi alerte . La reprise halieutique semble bonne , et j'espère qu'elle va se confirmer au fil des sorties , Bonne continuation ,bises , pad

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 02/09/2015 14:02

Salut Pad, j'ai étonné certains pêcheurs avec la fameuse double aiguille qui me permet de saucissonner mes appâts sans qu'il ne tourne, cela a fait des émules et tes astuces résonnent souvent dans les calanques, tu vois, tu es souvent avec moi...

bernard 02/09/2015 08:40

Salut roro,content de te retrouver.Je pensais bien que tu avais les mains dans le béton,c'est le lot de tous ceux qui viennent d'aménager depuis peu et qui profitent des congés pour bricoler.Les daurades que tu vas titiller en septembre seront un peu plus grosses,ça console.Au fait ne deviez vous pas faire une virée ibérique avec arnaud à la rentrée.Bonne reprise du boulot,perso je ne suis plus concerné,c'est un des rares bénéfices de l'âge.
BISES RORO

alainpaddy 02/09/2015 14:07

c'est super !! comme ça je profite du bon climat et des coins de pêche qui sont trop loin pour vieilles jambes !!

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 02/09/2015 14:06

Non la sortie en espagne c'est pour plus tard et il ne viendra pas car il a beaucoup de choses route tel que des études sérieuse et quelques compétitions de foot prévues. Bon, on se contentera du Frioul ou des Embiez et c'est déjà pas mal.
Bises Bernard.

  • : Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • : C'est l'histoire d'une poignée de gars qui rôdent les sentiers des calanques de Marseille, avec son lot de réussite, de déception face aux filets de pêcheurs, de la saleté laissé sans vergogne. Ici on montre tout et on vous dit tout !
  • Contact

Roro.

  • RORO, GREG, MARCO, GEGE.
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps  ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche...  Aventures de pieds nickelés garanti...
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche... Aventures de pieds nickelés garanti...

Pour contacter SILVERPECHE.

                Depuis Votre Messagerie notre adresse est: 

                              silverpeche@gmail.com

    

Recherche Dans Le Blog

Catégories