Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2015 7 11 /10 /octobre /2015 20:35

Cette semaine je ne vais pas pouvoir aller beaucoup à la pêche. La météo n'est pas bonne et avec l'approche des congés scolaires ça pétille ferme à la maison. C'est la raison pour laquelle j'ai décidé en ce week-end venteux de me lancer un peu dans la cuisine. La cuisine ancienne qui me vient de loin, d'ailleurs je crois même que je n'ai plus mangé de raviolis de poulpe depuis 40 ans. Il est vrai que le poulpe est très pêché par nos côtes et les spécimens de belle taille sont assez rares, donc pas d'hésitations, on va piocher dans le surgelé.

J'ai en mémoire tout le travail que je doit mettre en oeuvre car il n'est pas question de bâcler la recette. Je revoit ma mère dans la cuisine de son restaurant étalant vigoureusement la pâte à la main, la farine qui virevolte autour d'elle et les plaques entières de raviolis en attente qui s'étalaient derrière elle. Je me souvient de cette richesse Italienne qui se sentait dans cette cuisine. Les couleurs des aromates au milieu des poissons vidés et des pièces de viandes à griller. Je me souvient de ces odeurs de nourritures fraîchement cuisinées, les mots lachés en Italien comme "au Pays".

Pour ce faire il me faut un gros poulpe car je recherche une texture qui se rapproche de la viande, d'ailleurs, au goût on en est assez proche comme quoi...

Le premier travail c'est le faire cuire cette masse de muscle à la cocotte minute pendant une bonne heure et demi, de le passer sous l'eau froide pour le débarrasser de la peau. Pendant le nettoyage je ne jete pas les grosses ventouses car elles sont parfaitement comestibles.

 

Les raviolis de poulpe.

Voyez par vous même, mis à part une réduction importante de la masse totale, l'ensemble est franchement apétissant.

Détail d'une ventouse de poulpe.
Détail d'une ventouse de poulpe.
Détail d'une ventouse de poulpe.
Détail d'une ventouse de poulpe.

Détail d'une ventouse de poulpe.

Pour la pâte il nous faut, 500 grammes de farine, 4 œufs, une cuillère à soupe de sel, un demi verre d'huile et un demi verre d'eau. Si vous n'avez pas de malaxeur style machine à pain attendez vous à avoir des crampes aux doigts car il faut que la pâte soit lisse et bien ferme.

Pendant le malaxage pincez du bout des doigts la pâte pour en prendre un petite boule et goûtez là, rectifiez en sel si elle est trop fade.

Les raviolis de poulpe.
Les raviolis de poulpe.
Les raviolis de poulpe.

En ce qui concerne la sauce il ne faut pas grand chose ( photo):

Deux petits oignons, de l'ail, une carotte, deux clous de girofle, une feuille ou deux de laurier, de la sauce tomate et un peu de concentré de tomate, fenouil.

Il ne faut pas de liquide car nous cherchons une sauce qui va pouvoir se tenir sur le ravioli et ne pas couler dedans.

Couper le tout finement et faire sauter sur  feu vif.

Mixer grossièrement la chair de poulpe et l'intégrer dans la marmite où cuisent les aromates dès que possible. La cuisson dure un bon quart d'heure, il ne faut pas oublier de baisser le feu à mi cuisson et de remuer très souvent. N'oubliez pas de rectifier la sauce selon votre goût avec du sel, du poivre ou du sucre.

Les raviolis de poulpe.
Les raviolis de poulpe.
Les raviolis de poulpe.
Les raviolis de poulpe.

Je me suis basé sur les souvenirs que j'avais. Ma mère fière Italiano/Provençale nous servait de gros raviolis, comme dans ses souvenirs. 

La grille ou l'on vas poser la farce est délimitée avec une règle d'écolier, on marque légèrement la pâte avec cela permet de déposer la farce toujours au centre du ravioli sans se tromper.

Avec un pinceau on humidifie la pâte pour pouvoir coller les bords un peu plus tard.

Avec une cuillère à soupe on dépose une boule de farce et on recouvre de pâte, puis on ferme les bords avec les doigts, le ravioli est fini.

Les raviolis de poulpe.
Les raviolis de poulpe.
Les raviolis de poulpe.
Les raviolis de poulpe.
Les raviolis de poulpe.

Vu qu'il me restait un peu de farce j'ai sorti du frigo deux pâtes feuilletées et j'ai fait des sortes de quiches.

Subitement à la cuisson les bouquets d'éfluves envahissent la maison et un détail me fait pouffer de rire.

Il est à peine dix huit heures, mes enfants commencent à mettre machinalement la table comme ordinairement il le font tous les soirs vers 19h30. En fait toutes se odeurs de cuisine leur a fait penser que c'était l'heure de passer à table, pourtant le frugal goûter de seize heures à bien duré et normalement ils peuvent patienter encore. Mon épouse reclame l'apéro, bon là, je sait que tout le monde à faim...

Simple rapide et très très bon, la quiche au poulpe.
Simple rapide et très très bon, la quiche au poulpe.
Simple rapide et très très bon, la quiche au poulpe.

Simple rapide et très très bon, la quiche au poulpe.

L'accompagnement c'est tomates pelées et brocolis. Pour ma part au lieu de plonger mes tomates dans de l'eau bouillante pour leur enlever la peau, j'ai un économe qui pèle les légumes mous. C'est plus rapide et ça évite de précuire l'aliment.

C'est un économe mais avec de petites dents tranchantes, cela permet de peler les légumes mous en un rien de temps sans les abîmer.
C'est un économe mais avec de petites dents tranchantes, cela permet de peler les légumes mous en un rien de temps sans les abîmer.

C'est un économe mais avec de petites dents tranchantes, cela permet de peler les légumes mous en un rien de temps sans les abîmer.

Un peu de beurre et de sel sur les brocolis et je détaille mes tomates.

Les raviolis de poulpe.
Les raviolis de poulpe.
Les raviolis de poulpe.

La cuisson des raviolis est facile à comprendre.

un fois immergés dans l'eau bouillante ils remontent à la surface en 20 segondes, vu la taille comptez deux minutes après qu'il soient remontés, servez aussitôt.

Mettez un peu de beurre sur les ravioli si vraiment vous aimez ça, normalement si vous avez bien rectifié la sauce et bien salé la pâte il n'y a rien à faire.

Les raviolis de poulpe.
Les raviolis de poulpe.
Les raviolis de poulpe.
Les raviolis de poulpe.

Du coup tout le monde trépigne pour passer à table et je n'ai pas le temps de faire dans la dentelle, il faut servir rapidement ! J'ai dû m'énerver un peu pour qu'une des assiètes puisse rester quelques segondes pour la photo, non mais !

C'est une présentation un peu rustique mais c'est bien comme dans ma mémoire, les goûts sont bien présents et arrachent des " MMMMMMM" comme par le passé. Voilà un plat très ancien qui offre beaucoup de sensations, le mariage de la pâte et d'une sauce au poulpe est lourdement chargé d'émotions personnelle.

Pourtant au départ il n'y a rien de recherché ni de cher, ce plat c'est juste l'heureux mariage de l'Italie et de la Provence, concocté un soir où peut être il ne devait pas il y avoir beaucoup de choses à cuisiner...

Les raviolis de poulpe.

Partager cet article

Repost 0
Construit et imaginé par RORO, GREG, MARCO, GEGE. - dans calmar Cuisine Poissons pêche
commenter cet article

commentaires

DEEDOO 25/10/2015 20:16

Forza italia.
Et le poulpe également excellent en sauce tomate avec des spaghettis...
Merci pour la recette!
Maillefer, ton post m'a donné envie de te dire : chasseur ou pêcheur, la satisfaction, c'est de ramener ce dont on a besoin.

maillefer 14/10/2015 17:37

ça donne envie et pourtant je ne mange pas ce que je pêche ... je fais des heureux en donnant ce que j'attrape . Cela n’enlève rien à la convivialité qui préside les repas entre amis ou en famille les "jours de poisson" Lol .
Cette cuisine italo-provençale me rappelle un vieux couple retraités qui attendait mon retour les jours de pêche à l'anguille et qui me remerciait en me racontant leurs pêches du passé.
Ils étaient aussi de derrière les Alpes comme ma belle famille .... d'ailleurs en te lisant je me croyais un peu dans la cuisine de belle-maman .
Merci Maestro

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 14/10/2015 18:26

Finalement cette recette fait remonter plus de souvenirs que prévu chez certains de nos lecteurs qui ont déjà un certain vécu. Finalement je ne suis pas le seul (mi-vieux ) fada ici alors...
Merci pour ton com !

zak 14/10/2015 13:50

un vrai chef mon ami mmm sa donne envie de poulpe

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 14/10/2015 18:29

Merci Zak, j'imagine sans peine une recette similaire qui viendrait du bled !
Bise mon ami !

bernard 13/10/2015 12:03

dans la réponse à ton ami pad,tu dis que la pêche et la cuisine sont intimement liés,mais la liaison de la sauce c'est l'amour,apporter du bonheur aux gens que tu aimes.Se préparer un bon plat ,ouvrir un grand cru et les déguster tout seul ,ou' est le plaisir?Par contre si tu fais la même chose entre amis,que tu vois leurs visages s'épanouir à chaque bouchée,à chaque gorgée,quel bonheur!!!! Je pense que nous avons quelques points communs

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 13/10/2015 16:55

Il est clair que la cuisine c'est avant tout un partage et il l'est encore plus quand ça part de ma passion pour la pêche. Si cela arrive à se sentir dans un article c'est un bonus de plus pour moi qui se rajoute à l'ensemble. Ca ne peut pas toucher tout le monde mais ceux avec qui j'ai des points communs sont plus à l'aise en lisant mes lignes car au final, il l'aurai peut être fait et dit, comme ça.

steph 12/10/2015 20:03

Coucou roro!! Ca c est un raviole qui a l air très appetissant! ! Superbe recette "simple et goûteux " merci de nous les faire vivre !!!! Biz

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 12/10/2015 20:53

Je tire parti du moindre recoin de la mer, quand ça veut pas, tu le sais aussi bien que moi, je pense à la table et à ses plaisirs...
Bise mon loulou

bert 12/10/2015 19:20

Tu es un vrai phénomène, tu as réussi à me mettre l'eau à la bouche... Mdr, Bravo !!!

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 12/10/2015 20:54

Le seul truc que je ne peut pas mettre en ligne c'est le goût, là, c'est du lourd !

bernard 12/10/2015 18:02

Une recette que je vais m'empresser de concocter.A travers celle-ci c'est le souvenirs de ta maman et d'une famille unie autour de la table qui perdure.Cela me plait d'entendre cela,à travers tes récits,j'ai cru deviner en toi une personne ayant le sens des valeurs et de la famille .Etant moi aussi d'origine italo -provençale,j'y suis d'autant plus sensible.Je suis certain q'un jour ton fils dans son blog de pêche donnera la recette des raviolis de poulpes"comme faisait mon père" et racontera comment il dressait la table à dix huit heure ,piaffant d'impatience.Bref une recette qui m'a ému,ça c'est plutôt rare.
Bises roro et ne change pas!!
PS il me semble que les ventouses ne sont pas hachées ou est ce un effet optique,?

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 12/10/2015 21:24

Les ventouse sont aussi tendres que possible même sur les gros sujets, dommage de gâcher une telle mane vu que c'est parfaitement comestible.

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 12/10/2015 21:00

tu as bien compris que ma vie est guidée par mon enfance, une vie simple et enjouée où tout était complexe par le manque de tout et à contrario une abondance halieutique magique. Je m'amuse à faire remonter les essences du passé au gré de ma vie, si cela peut servir, voire éclairer, j'ai gagné mon étoile.
Merci pour ton com.

alainpaddy 12/10/2015 16:09

J'ai la bouche toute sèche !! C'est tout un art de faire de la cuisine simple !! comme pour la pêche !! Quelle chance a toute ta famille !! Merci de nous apporter tout ce soleil ! ces parfums ! de la Méditerranée ! Bises !

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 12/10/2015 21:14

Comme le dit Bernard, j'ai la passion du passé. Je refuse les trucs tout faits et globalement tout ce qui empêche d'évoluer. La cuisine et la pêche sont intimement liés, les deux sont des défis qui demandent un certain savoir. Mais les deux combinés sont des véritables réservoirs à mes articles car sans l'un ou l'autre, je ne voit pas trop l'intérêt. Ca met des trucs dans le cerveau qui dit que tout cela est possible. Tout le monde peut cuisiner, tout le monde ne sera pas un grand cuisinier mais qu'importe, le but c'est d'essayer. C'est de s'essayer à l'impossible car au final on se rend compte que quand on a fait la démarche, l'impossible recule très loin.
Le métier de la cuisine n'est pas un pack livré au berceau. On passe des heures à essayer, à éprouver ses propres goûts. Mais quand on tient le fil conducteur la pénombre s'éclaire, on a plus peur de faire des erreurs, la cuisine prends forme. C'est tout le sujet de cet article...Cuisiner simplement même si cela paraît compliqué.
Bises mon loulou.

Syl34 12/10/2015 16:02

Hum... Ça me dit bien cette recette..... Prochain poulpe, je le ferai sûrement comme ça je pense que mon épouse va adorer. A Sète les italiens ont apporté une recette qui ressemble beaucoup à ça, la tielle !! Une tourte en pâte à pain/pizza avec du poulpe à la tomate. As-tu déjà essayé ?

Syl34 13/10/2015 10:49

Ha j ai hate de voir ce que ça va donner entre tes mains!! Je modifie ma recette a chaque fois, suivant les inspirations et le contenu du frigo, mais il faut pas le dire aux "vrais" setois detenteurs de la seulle et unique recette veritable, sinon je finir lapidé sur le parvis de l eglise st Louis!!

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 12/10/2015 21:22

Oui mon ami, la tielle est un " devoir " chez le cuisinier, c''est l'alliance des terroirs et de la mer. Sous ses apparences rustiques ce plat est exactement dans le cadre de ce que vient de montrer. Entre nous tu m'as mis le feu, allé hop, je vous fait la recette dans quelques jours !
Merci !!!!

  • : Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • : C'est l'histoire d'une poignée de gars qui rôdent les sentiers des calanques de Marseille, avec son lot de réussite, de déception face aux filets de pêcheurs, de la saleté laissé sans vergogne. Ici on montre tout et on vous dit tout !
  • Contact

Roro.

  • RORO, GREG, MARCO, GEGE.
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps  ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche...  Aventures de pieds nickelés garanti...
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche... Aventures de pieds nickelés garanti...

Pour contacter SILVERPECHE.

                Depuis Votre Messagerie notre adresse est: 

                              silverpeche@gmail.com

    

Recherche Dans Le Blog

Catégories