Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SILVERPECHE.com

SILVERPECHE.com

LE BLOG DES SAISONS

Publié le par roland
Publié dans : #calmar

Le but de tous les pêcheurs est, en plus de prendre du poisson, d'avoir la sensation du combat avec l'animal, d'immerger un appât dans l'eau afin qu'il vous apporte sur un plateau l'aboutissement de vos rêves...Mais quand le destin s'en mêle tout déraille, il fait trop chaud ou trop froid, le vent est trop fort, tu n'as pas choisi le bon endroit ect ect... La saison des calmars aurai du commencer il y a fort longtemps nous gratifiant de belles et nombreuses prises. Non pas que que je me plaigne car nous avons pris en contre partie beaucoup plus de sars et de poissons en général que les années en arrière. Mais les calamars ne sont pas arrivés près des côtés.
Hier soir avec david, nous nous sommes rendu à cacaou pour tenter notre chance. En faisant cour, nous n'en avons pris que trois en tout à deux et une seiche d'environ un kilo. Sinon pas de touches franches, rien de bien amusant.
D'ordinaire le vendredi soir ( comme vous le savez ) nous mettons la machine à rêves en route, nos jambes fonctionnent toute seule, du moins à l'aller,mais pas ce vendredi soir. Le vent est trop fort, des pointes à plus de cent sont annoncées de nord ouest, inutile de dire que c'est chocolat ! Nous nous laisserons prendre dans les filets d'une bonne serie télévisée avec la famille et de se poivrer le cornet pour passer le gôut de l'impatience. Michel espère quand même aller pêcher, moi normalement je part avec deux autres copains, mais cela me semble trés compromis.
 
(...)
Le lendemain j'appelle Michel pour lui demander si il a des touches si il n'y a pas trop de vent. La passion de la pêche est trop forte il sait que ce sera un vrai miracle si il prend du poisson mais tant pis il est sur les roches, le crâne battu par le vent, les mains dans les poches a attendre la touche...Les cigarettes font passer le temps, le regard qui rivalise avec l'horizon que l'on devine entre les roches de la calanques plongée dans le noir, lui procure quand même un sentiment de bien être, la preuve que ce soir il il  à bien fait de s'échouer dans cet abri. Mais la peine ne sera pas recompensée à sa juste mesure, quelques poissons de fortune seront à Aubagne bientôt et feront pour quelques jours encore parler de cette soirée qui fut, encore une fois, trop courte.

Quelques jours avant et afin de refaire le stock de bogues, me voila vers 16 heures dans les calanques de Cassis glanant ça et là un bon coin pour en trouver. Par hasard je retrouve un copain de travail et on discute. Ses lignes toutes prêtes à envoyer sont armées pour le calmar. Mais pas ou peu de prises sont  à prevoir ce soir. Son copain lui pêche  à la crevette et l'appelle assez fort ! Il vient d'avoir une grosse touche ! La nuit tombe mais il fait jour encore et de toute façon sa canne est trop pliée. Il nous sort un denti d'environ 700 grammes, joli coup et bravo !!!

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog