Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 09:08

Entre hier et aujourd’hui.

 DSC00753

Du jour où l’homme a saisi un poisson de ses mains, la pêche a existé…Fini  les siècles de galères et les longs parcours dangereux pour  mal se nourrir. De la même main il a représenté ses exploits symboliquement sur les parois rocheuses de sa caverne en traçant grossièrement une vague technique individuelle ou de groupe. Ces hommes ont graduellement pêché pour vivre puis pêché pour améliorer leur quotidien, sensiblement les plus courageux qui eu osé fabriquer des embarcations trouvèrent une manne alors inépuisable. Les livres d'école retracent l'histoire de l'homme, la pêche est en première ligne tant un dénouement important à eu lieu, tant les répercutions qui nous arrivent encore aujourd'hui sont immenses... 

Les mêmes procédés de pêche n’ont pas été inventés qu’une seule fois dans l’histoire de l’homme mais, des centaines de fois aux quatre coins des terres peuplées. L’hameçon à deux cent siècles,  les matières évoluent lentement avec le temps mais il n’est pas possible de penser à cette époque qu’un jour il faudra se raisonner tant nos techniques sont devenues si parfaites qu’elles  peuvent trouver un petit poisson dans des millions de litres d’eau. Pour nous situer dans l’échelle du temps il faut commencer par se reconnaitre et connaitre sa réaction face à une idée sans conséquence pour l’individu. Vous l’avez tous remarqué le poisson disparait rapidement de nos côtes, la raison n’est pas essentiellement les pêcheurs mais aussi  la pollution, le changement plus rapide des températures, notre attitude imbécile, tout joue contre nous car les habitudes des poissons changent et si le pêcheur ne change pas avec lui il ne prendra presque plus rien.

DSC00706

Ce la n'empêche pas de boire un coup entre potes un soir à conditions de tout remporter avec soi...

nov 2010 

 Un ami me racontait son émotion quand il remontait un beau poisson du fond des eaux, pour lui cette sensation est un héritage psychologique particulièrement important pour son équilibre. Il m’expliquait que tout ce que nous faisons ici bas a des conséquences et laisse des traces parfois indélébiles sur l’environnement. les professionels lourdement équipés( pas les petits pêcheurs locaux)ont raclé,  pillé des sanstuaires à poissons pour une seule chose...Le profit. A un point tel qu'il est lancé une campagne de repeuplement des fonds sous la forme de caissons en béton immergé dans les frayères où la petite faune trouvera refuge. un petit patron pêcheur ne peut à lui seul dévaster un lieu en posant son maigre filet même si parfois ils sont trop près du bord, on rale on rale mais, comparé aux chaluts qui bousillent tout l'impact n'est pas du tout le  comparable... 

 Protéger, donner le gout de l’aventure, respecter la nature et ses espèces sont des moteurs si importants qu’ils conditionnent à eux seuls nos loisirs de demain. La pêche est un loisir qui a toujours été le paradis des croyances ancestrales qui a conditionné des décennies de pêche et qui durent encore aujourd’hui. Des tonnes  d’offrandes ont été déversées en signe de respect aux dieux pour que les récoltes ou la pêche soit bonne, aujourd’hui il en reste des traces. En réalité ce que nous déterminons comme bon coin est tout simplement un lieu qui rassemble tout le cahier des charges qui  pourrait représenter un aboutissement. Si vos copains, par exemple, vous trainent de force sur une digue que vous n’aimez pas, les raisons de l’absence de touches sera, les fonds, la proximité de plongeurs, la fatigue, le côté « pourri » de la mer mais ne sera pas de toute façon de votre faute. Inversement si vous pêchez sur un poste qui vous plait fortement mais voilà c’est le désert sous l’eau…Vous allez trouver immédiatement des excuses différentes à la mer.

Fervrier 2011 DSC00708

DSC00763  DSC03011

J’ai en mémoire une anecdote qui à l’époque nous avait durement touché tant l’évidence de notre manque de savoir-fair était clair. Nous pêchions à la tombée de la nuit en été non loin de Port-Vendres armés de toutes sortes d’appâts que nous avait conseillé un ami habitué des lieux. La mer qui déferlait avec hargne sur la digue nous offrait un poste idéalement exposé pour traquer le loup dans l’écume. Le vent avait un peu baissé les bras ce qui donnait une dimension extraordinaire à notre sortie et apparemment tout était parfait seulement voilà il n’y avait pas la moindre touche…Un homme d’une cinquante d’année sentant fort la transpiration même de loin viens nous voir plus tard dans la soirée, une canne assez légère à la main avec un petit moulinet monté dessus, une musette en osier pendue de travers sur l‘épaule et usée par les années de frottements contre les roches. Il regardait les abords des tombants  en zigzagant ça et là comme pour nous approcher en toute discrétion, la raison était simple on lui avait sûrement piqué son poste chéri. Voyant nos trois gueules hostiles le gars décide sans parler de rebrousser chemin et d’aller se poster dans l’angle au bout du quai bien moins accueillant.

En dix minutes, de forts tapements qui viennent du coin à droite nous interpellent, le gars bataille avec un gros poisson qu’il ne tarde pas à salabrer. Je me précipite pour voir la bestiole que le mec va fièrement me montrer. Un gros loup dans le style cinq ou six kilos pris à la sardine envoyée dans le courant sans plombs…Nous, nous avions parié sur des montages plombés en fixe au crabe, gambas. En partant le gars nous dis:

-"Les chalutiers sont rentrés y'a pas une heure, les loups et les daurades cherchent dans le courant les sardines que les bateaux ont lachés!" . on est restés commes des bougies éteintes toute la soirée pêchant dans le meilleurs poste à poissons de la région sans avoir la moindre touche, simplement à cause du mauvais choix d'appâts...

 Pour avoir une idée claire de la chose il faudrait pêcher sur tous les coins en même temps le même jour avec les mêmes appâts et technique. Certains jours un coin ordinairement pas très poissonneux va  se transformer en véritable aquarium, un autre où le passage des poissons semble plus intense va se déserter sans préavis. La raison n’a  apparemment pas de sens et pourtant. Connaissez-vous un poste où à chaque fois c’est la grosse pêche assurée toute l’année ou un autre sans jamais avoir rien pris ? Non bien sûr car ce coin magique n’existe pas ici bas, nous choisissons tous un lieu pour son côté fantasque et toute les promesses qu’il  déclenche et cela n’a heureusement pas la même valeur chez tous les individus.

Au final dans la pêche c'est les heureuses rencontres que nous avons pu faire au fil des années. Des copains qui ont une valeur et qui nous ouvert leurs âmes . Des copains qui transitent une vrai solidarité au fil des jours qui tombe plutôt bien. DSC00751

DSC00746

DSC01452  DSC03952

DSC03949 

S5000451  SNC15127 

DSC00229  DSC00390

C'est l'histoire de toute notre vie, l'histoire de SILVERPECHE.COM

Partager cet article

Repost 0
Construit et imaginé par RORO, GREG, MARCO. - dans Poissons
commenter cet article

commentaires

  • : Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • : C'est l'histoire d'une poignée de gars qui rôdent les sentiers des calanques de Marseille, avec son lot de réussite, de déception face aux filets de pêcheurs, de la saleté laissé sans vergogne. Ici on montre tout et on vous dit tout !
  • Contact

Roro.

  • RORO, GREG, MARCO, GEGE.
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps  ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche...  Aventures de pieds nickelés garanti...
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche... Aventures de pieds nickelés garanti...

Pour contacter SILVERPECHE.

                Depuis Votre Messagerie notre adresse est: 

                              silverpeche@gmail.com

    

Recherche Dans Le Blog

Catégories