Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2008 3 30 /07 /juillet /2008 12:25

Ce Mecredi soir je suis en contact avec David qui m'annonce qu'il vas à la pêche, malgré l'heure tardive je décide de le rejoindre à Cassis sur notre pointe favorite.
Le temps est parfait, il fait chaud et i n'y a pas de vent pour nous ennuyer cela promet d'être payant. Je prends mes waders, une canne et quelques affaires de pêche habituelles pas plus... En effets, dès mon arrivée sur place nous pouvons voir ( avec un peu d'habitude quand même ) que les dorades tapent sur les roches à peines immergées en l'espoir pour elles de débusquer un crabe ou une moule bien juteuse. Au premier lancé, alors qu'il fait presque nuit, le crabe que j'envoie à quelques mètres du bord se fait soudain pulvériser par un poisson, mais quel poisson ? un sar, un loup, une dorade ? vas savoir... puis ma canne se plie d'un bloc c'est le signe qu'une belle dorade est en ligne, nom de djuuu !!! elle me plie les bras et j'ai soudain besoin de l'aide de David pour ne pas m'affoler sous pression phénoménale de la bête !! les eaux noires ne 'aident pas à situer avec précision ou elle se trouve et l'éclairage de la plage brouille un peu ma vue.
De bonne mémoire j'ai rarement été aux prises avec un poisson qui m'offre un si gros combat, j'ai toutes les peines du monde à lui gagner un peu de terrain ! Elle part à toute allure vers la droite, puis vers la gauche sans faiblesse, salabre est prêt mais elle est encore loin car elle m'a pris beaucoup de fil. En Andorre j'ai achetté 500 mètres d fil " spécial dorades" de marque zebco en 25 centièmes il est orange clair, je prie pour que le revendeur ne m'est pas raconté des conneries.
Finalement, au bout d'un combat interminable elle rend un peu la main ce qui me permet de la brider en force et lui faire rejoindre le bord, mais rien n'est gagné elle peut à tout instants fracasser mon matériel que je trouve bien léger à cet instant. Mon coeur a failli me monter dans la gorge quand dans la lumière blanche de la frontale je voit une grosse Dorade monter en travers, c'est le pire des instants, elle peut dans un dernier sursaut de vie tout plier et tout casser, mais David la met d'autorité dans le salabre avant même qu'elle ne cligne de l'oeil.

Tout émerveillé par ce poisson je met quelques clopes à m'en remettre avant de me remettre à pêcher. La belle que je contemple sous tous les angles m'a tout simplement broyé le crabe mais ne s'est pas piqué dans la bouche, lors du ferrage l'hameçon s'est fiché sous la nageoire latérale dans une partie extrêmement dure qui l'a empêcher de nager correctement et de s'en libérer.
Les heures qui vont suivre sont calme sans touches, c'est à l'heure de mon retour à la maison qu'un sar d'environ 400 grammes vint tanter sa chance. J'ai cru qu"une autre dorade, vu la touche d'un sar, s'était planté sur mes deux crabes montés en tandem, l'émotion fut brève.
J'ai laissé mon copain a deux heures du matin, pour lui la nuit commence et il vas comme à son habitude pêcher jusqu'au dernières lueurs de la nuit, cela lui a permis de nombreuses fois de prendre beaucoup de poissons. Ne sachant pas ce qu'il a fait je vous raconterai plus tard ainsi que les precieuses photos prises sur place...

Les autres jours en arrière ne se sont pas montrés très productifs pour mes copains, pendant que j'étais dans les Pyrénées tout près d'ANDORRE je suis resté en contact avec mes potes, il y a eu du vent de la pluie et aucune bonne pêche en vue, l'eau était même devenue froide. Au fait David à Cacaou a put prendre deux calmars, au mois de Juillet c'est plutôt bon signe pour septembre.
 

Partager cet article

Repost 0
Construit et imaginé par roland - dans Poissons
commenter cet article

commentaires

  • : Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • : C'est l'histoire d'une poignée de gars qui rôdent les sentiers des calanques de Marseille, avec son lot de réussite, de déception face aux filets de pêcheurs, de la saleté laissé sans vergogne. Ici on montre tout et on vous dit tout !
  • Contact

Roro.

  • RORO, GREG, MARCO, GEGE.
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps  ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche...  Aventures de pieds nickelés garanti...
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche... Aventures de pieds nickelés garanti...

Pour contacter SILVERPECHE.

                Depuis Votre Messagerie notre adresse est: 

                              silverpeche@gmail.com

    

Recherche Dans Le Blog

Catégories