Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2008 7 21 /12 /décembre /2008 17:11
Globalement cette semaine à été très mitigée, il ya eu beaucoup de vent et il à fallu subir un peu le froid aussi. Cela ne nous décourage pas en temps ordinaire mais il faut avouer que les éléments ne nous sont pas vraiment favorables. Nous n'avons pas eu une seule vrai bonne soirée, vous vous souvenez ? pas de vent, des températures froides, la mer qui ne bouge pas un brin et des calmars de partout ! Nous revenions de notre coin favori chargés a fond de calmars qui débordaient des sacs nous nous regalions des commentaires des premiers promeneurs bouches-bés de voir autant de calmars, mais cette année encore une fois il va falloir patienter jusqu'a la prochaine saison pour étonner encore les passants. 
Jeudi 18 Décembre notre ami David et Yannick sont sur le pied de guerre, leur impatience n'a dégal que leur soif de pêcher. Pourquoi le pêche? Impossible de vous dire c'est une passion c'est tout, il n'y a rien à comprendre. Cette fois -ci les gros moyens sont mis en oeuvre, un énorme guinche ( dans les pays du nord on l'appelle " pigne ") un fusil harpon pour les grosses pièces car les dernières fois plusieurs très gros calmars ont pris la poudre d'escampette car impossible à mettre dans l'épuisette pourtant balèze. Quand le parle de gros calmars c'est vraiment peu dire, de plus ils sont vraiment nerveux et une fois près de la surface c'est a gros coups de rushs qu'ils finissent par se libérer des hameçons soit en se déchirant soit en tournant comme une toupie ! Il ya des fois même ou tu t'appercois qu'un gros poisson dans le style de la liche qui viens de mordre et là il n'y a pas de salabre qui compte il faut l'embrocher ( technique bâteau).
Pour eux cette nuit là s'annonce venteuse, il vient de toutes ses forces de la gauche ce qui fait déplacer rapidement les bouchons vers le droite c'est presque pas pêchable mais bon ils sont en place et vont y aller jusqu'au matin et tant pis pour le vent !!! Rapidement les premières prises sont au rendez-vous, les calmars se foutent  du temps qu'il fait c'est juste ton attention et ta détermination qui vont faire la différence. Le bouchon bascule un peu plus qu'a la précédante vague ou se couche deux secondes ou plonge à peine peu être un signe d'une touche, il faut avoir l'oeil d'un aigle ! Les appâts posés sur le fond nécéssitent pas autant de précision il faut juste être attentif aux mouvements pendulaires et verticaux de l'écureuil. Depuis plusieurs pêches nous n'utilisons presque plus de sardines car au final les bogues et les oblades donnent de bien meilleurs résulats en plus c'est beaucoup plus économique et et tient mille fois mieux sur la teutonnière, ceux qui n'ont pas encore testé un sar ou une oblade sur un montage calmar manquent quelque chose. Les calmars aiment tellement l'oblade qu'ils se la disputent a trois ou quatres avec frénésie oubliant les lumières puissantes des frontales braquées sur eux, avec le guinche cela nous permet d'en prendre deux ou trois à la fois !
Au petit matin, alors qu'il ne fait plus tout à fait nuit et que la rosée du matin prend forme sur les herbes nous faisons les comptes... Nous ne savons plus au juste combien nous en avons car la fatigue nous brouille les esprits, nos affaires éparpillées de partout finissent de nous décourager sans parler du retour qui va nous achever. Les calmars eux aussi auront fait des victimes, les restes rongés jusqu'a la couenne de ces poissons qui nous auront servi vont retourner à l'eau, nous les regardons couler lentement espérant qu'ils vont à nouveaux nourrir d'autres poissons affamés.
La préparation d'une soirée de pêche ne se fait pas à la légère, il ne suffit pas d'embarquer toutes ce que l'on à achetté la veille chez ' Cabestron ou mégathlon" pour prendre du poisson. Nous vous indiquons du mieux possible nos techniques de montage cela peut vous aider. Du côté de Cassis entre le bestouan et la Chapelle les calmars chassent sur le fond, quand je vois le nombre de pêcheurs qui sont au bouchon et qui ne prennent que quelques céphalopodes dans la saison je me marre... Il faut observer le coin, il y a beaucoup de courant en surface ce qui contraint le calmar à se promener près du fond, il ne monte que rarement car si il  va dans le sens du courant il se nourrira moins bien et ne rencontrera que très peu de poissons, il ne s'en sert du courant presque exclusivement que pour se déplacer. Les pêcheurs qui trainent un leurre sur le fond prennent plus de calmars  car il est dans la couche d'eau ou ils se trouvent.

Partager cet article

Repost 0
Construit et imaginé par roland - dans calmar
commenter cet article

commentaires

  • : Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • : C'est l'histoire d'une poignée de gars qui rôdent les sentiers des calanques de Marseille, avec son lot de réussite, de déception face aux filets de pêcheurs, de la saleté laissé sans vergogne. Ici on montre tout et on vous dit tout !
  • Contact

Roro.

  • RORO, GREG, MARCO, GEGE.
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps  ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche...  Aventures de pieds nickelés garanti...
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche... Aventures de pieds nickelés garanti...

Pour contacter SILVERPECHE.

                Depuis Votre Messagerie notre adresse est: 

                              silverpeche@gmail.com

    

Recherche Dans Le Blog

Catégories