Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SILVERPECHE.com

SILVERPECHE.com

LE BLOG DES SAISONS

Publié le par roland
Publié dans : #Poissons

Mercredi soir l'équipée sauvage est en marche pour une nouvelle séance de pêche, il n'y a pas de vent et nous avons bon espoir de prendre du poisson. On est pas difficile une belle pièce nous plairai et au vu de l'époque hivernale rien n'est moins sûr. Passage éclair chez Orlando à La Ciotat pour prendre trois vers de chalut, quelques bibis et une poignée de gravettes, nous nous calons au bout de la plage de Sanary l'attente commence. Il y a un petit vent d'Est qui caresse la mince houle qui vient du large, l'eau n'est pas claire, c'est un signe que les jours auparavant n'ont pas été calmes, nous verrons bien...















Moi j'ai trois cannes qui vont être envoyées les unes à côtés des autres plombées copieusement pour atteindre de bonnes distances, des bas de lignes assez longs montées sur un hameçon de 1 et un bon morceau de chalut. Mes deux autres copains font sensiblement les mêmes montages seul les appâts sont plus variés.(...) Le froid s'installe vigoureusement à onze heures du soir et notre inactivité nocturne ne nous aide pas à nous réchauffer car contrairement aux autres pêches habituelles celle-ci est une pêche d'attente, c'est rare quand c'est bourré de touches  en surfcasting.
Minuit c'est le retour nous rentrerons bredouille, pire, sans avoir eu aucune touche !!!















Ceux qui connaissent le père David savent que sa vie est dédiée à la pêche, il passe souvent toute la nuit dehors avec un matériel bien affûté et va au travail le matin sans avoir dormi, moi personnellement je ne pourrai pas faire ce genre de choses sous peine de m'écrouler devant mon ordi. Cette fois il  a choisi Callelongue sur un poste bien précis car l'année dernière à la même époque nous avions fait quelques belles pièces. Cette fois-ci les conditions sont toutes réunies, le vent est absent, la mer est belle et il a les meilleurs appâts.  Tout d'abord les touches tardent à venir , les appâts sont vérifiés régulièrement, les sardines font un peu les frais des céphalopodes, les vers ne sont pas beaucoup abîmés mais il y a des petits indésirables qui "grignotent". Soudain une belle touche le réveille, wouaaouu c'est un beau poisson qui bataille ferme, voyons voir, c'est pas un loup car il tire trop, c'est pas un sar car c'est pas sa touche, une dorade ? mmm...non...Un beau pagre ! il le remonte non sans peine et hop il est dans le salabre !! il doit faire ses 900 grammes peut être un peu plus même.

Hop une autre touche  à la sardine ! ce coup c'est un fiélas il en est sur, il est beau mais pas assez, puis un autre c'est presque le même et puis dans la foulée une murène qui lui a mangé sa sardine mais avait un poulpe dans la gueule...bon il espère ne pas en prendre toute la nuit. Au matin il y a quelques petits sars qui sont venu titiller les vers de chalut, ils ont eu beaucoup de chance de tomber sur un de nous car ils sont eux aussi reparti avec un gros mal à la mâchoire.
Combiens de matins avons nous quitté cet endroit avec un petit pincement coeur, cette mer est bleue comme nulle part ailleurs nous laissant sans mots connus, ses entrailles cachent tant de mystères que nous ne percerons jamais, nous ferons toujours des retours silencieux...















A moins que Dave ai décidé de se suicider à la pêche pour manque de sommeil il ne viendra pas avec nous ce Vendredi soir. Nous avons gardé les vers de chaluts de Mercredi pour refaire une sortie mais ou ? nous sommes assez partagés pour finalement éssayer pour voir la plage du KING  à la Ciotat. Une fois sur place c'est différent, la mer est sale impossible de pêcher ici, je fait route vers st Cyr pour attérir sur la plage des Lecques. Trois cannes déployées montées chalut j'attend Romain qui ne va pas tarder, je fume clope sur clope car le coin ne me plait pas des masses mais bon... Premier départ à 19h30 la poisson n'est pas piqué mais par contre je vient de prendre un kilo  d'algues fraîches qui vont me faire un gloubiboulgua dans la bobine du moulinet super ! La tempête de ces derniers jours à rabatu des collines d'algues et apparement il y en a encore beaucoup dans l'eau. Romain arrive avec un son armada de pêche et un gros paquet, Orlando lui  a donné ( pas radin le gars) une énorme boite de vers américain qui ne sont plus dans le profil, tu parles moi je trouve qu'ils sont encore super beau car ça frétille bien.
Vers 10 heures il n'y a pas de touches les passants nous ont souhaités deux cent fois bonne pêche, nous remontons des paquets d'algues je ne sais pas si c'est bon pour poissons tout ça, nous allons nous déplacer rejoindre notre copains Michel qui est au phare de st Cyr. Sur ma dernière ligne j'ai tellement de salade dessus que je suis obligé de remonter à la main et Hooo surprise il y a un sar quasi mort dessus qui  a avalé tout cru le ver de chalut, il n'est pas bien gros environ 500 grammes bon... Je n'ai pas vu la touche.
Allé on plie boutique rejoindre Michel  au phare, en même temps il va pouvoir profiter des innombrables vers américain. Là bas non plus ce n'est pas la folie Michel n' a eu quelques touches mais nous comptons un peu sur la chance car ce soir il n'y a plus que ça pour faire une belle pièce. Malgré nos neuf cannes je ne vais prendre qu'un autre petit sar et nous envolerons à deux heures rejoindre nos foyers, laissant un léger espoir déçu mais comme on dis: C'est pour la prochaine fois peut être...Nous mettrons quelques photos de plus cette semaine.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog