Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 15:05

Voici deux nouveaux épisodes de David et les poissons qui débutent pour le premier en pleine semaine à Callelongue sous un beau soleil estival.
Pas de chichis superflux il part avec une bonne provisions de bonbons qui vont servir à aiguiser l'appétit faiblard des poissons en ce moment.
Tout démarre lentement, les touches tardent à venir et même avec les meilleurs vers c'est l'attente qui commence. Les yeux comme des radars qui analysent sans cesse les scions de ses cannes il ne pourra pas, du moins avant la nuit, prendre le moindre poisson qui vaille le coup. Par chance les bogues ne sont pas sur son poste cela va permettre de conserver ces précieux vers intacts sou l'eau.
Avec la nuit tout s'arrange, c'est l'heure du repas et les sars commencent à mordre, les rascasses s'invitent à ce banquet sous marin improvisé. Durand la nuit il y a quelques passages de poissons jusqu'a environ trois heures.
Deux bouts de crevettes traînent dans le courant dans le but incertain de prendre un beau sar, quand soudain c'est la grosse touche bien copieuse, le poisson part de toutes ses forces entre les roches, mais notre ami a le frein bloqué car comme toujours c'est le moment ou on ne s'y attends le moins que la surprise arrive. Le poisson, nous pensons à un sar, lui plie d'un bloc la canne et David n'a pas le choix que d'ouvrir en un geste réflexe le pick up du moulinet, mais la pression est tellement forte qu'une grosse pelote de fil se forme autour du tambour. Le sar a toutes les aisances de se cloîtrer dans une faille pour ne plus en sortir...Cela fait trois pêches qu'il est victime de ce même scénario absurde et à chaque fois le poisson en sort vainqueur. Alors un peu dégoûte il va se remémorer inutilement le clip vidéo cérébral et essayer d'imaginer une fin heureuse pour lui. Sans compter sur la perte de plusieurs dizaines de mètres de ce fameux fil ALPHA qui comme prévu n'a pas cassé même dans une situation non prévu par le constructeur !
Au matin c'est le même scénario, les affaires sont méticuleusement rangées dans les boites, les cannes essuyées pour le sel, un petit dernier regard pleins de promesses de retours, un grand bol d'air en regardant la mer qui se réveille à peine...


Le retour des deux compères.

Mon ami est déjà en poste sur la terre de Marseille dans notre coin favori, comme les jours derniers c'est l'attente qui commence. Moi j'arrive tout transpirant lourdement chargé ( va savoir pourquoi), il ne me reste plus que le poste à trouver non loin de David  et de sécher un peu. Mon coin est un bon poste pour les dorades car j'en ai pris deux la dernière fois alors je ne m'embarrasses pas de détails je cale au crabe et à la sardine entière des fois qu'un loup serai de passage. Mon copain à la bonne main avec les sars et il s'amuse a faire courir le bruit dans le courant de l'eau que le repas est servi et qu'il n'y en aura pas pour tous les monde. Il sort un peu de tout mais ce n'est quand même pas la folie sous l'eau, on dirai que le poisson est abruti par la chaleur et qu'il traîne sans manger.
Pour moi c'est la calme plat, je n'ai pas l'ombre d'une touche sérieuse, les heures passent et j'ai tout le temps de croiser le regard des bateaux de croisière qui s'éloigent toutes lumières dehors, de voir les étoiles filantes et de fumer tranquillement. J'observe les écureuils de mon ami dans le noir qui sursautent sous la tirée d'un poisson.
A deux heures du matin je plie boutique, mon ami va rester, il ne prendra quelques sars de plus mais le vent s'est levé et il va repousser plus loin ses rêves de gros poissons. Il partira une nouvelle fois au matin de ce coin qui lui a procuré tant de plaisir, laissant la place a d'autres pêcheurs improbables qui en savent peut être pas que les poissons vivent la nuit. Secrètement il laisse un message de respect aux suivants pour ces lieux qui nous survivrons et survivrons a nos générations d'enfants. Ils se souviendrons peut être qu'il y a  quelques centaines d'années auparavant que nous, arrière, arrière grand parents, étions là nous aussi a poursuivre des rêves au mêmes endroits qui les accueillerons demain...

Partager cet article

Repost 0
Construit et imaginé par Roland. - dans Poissons
commenter cet article

commentaires

  • : Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • : C'est l'histoire d'une poignée de gars qui rôdent les sentiers des calanques de Marseille, avec son lot de réussite, de déception face aux filets de pêcheurs, de la saleté laissé sans vergogne. Ici on montre tout et on vous dit tout !
  • Contact

Roro.

  • RORO, GREG, MARCO, GEGE.
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps  ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche...  Aventures de pieds nickelés garanti...
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche... Aventures de pieds nickelés garanti...

Pour contacter SILVERPECHE.

                Depuis Votre Messagerie notre adresse est: 

                              silverpeche@gmail.com

    

Recherche Dans Le Blog

Catégories