Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 05:00

                                       
Notre ami David est encore une fois sur les routes de la pêche. Ce

soir une sortie au Frioul est prévue en compagnie d'autres copains qui connaissent bien cette île paradisiaque. La technique de pêche de "Mo" est déroutante au début car nous qui avons l'habitude pêcher fin pour rester discret, lui ne s'embarrasse pas avec tout ça et monte gros. Quarante centièmes  faut oser par mer calme, hé ben ça marche...Notre ami  David fait fi de notre culture du discret pour s'harmoniser avec lui en montant du 35 ( quarante il ne peut pas c'est plus fort que lui ) !
Mo, pêche en palangrotte/ coulissant avec deux empiles assez éloignées, il faut rester zen pour ne pas s'interroger copieusement car c'est bien simple les sars seront remontés deux par deux tout au long de la soirée dans un flegme digne d'un britannique pure souche.  Il fait la preuve que quand le poisson est présent fil discret ou pas, c'est la demi crevette qui attire toutes les attentions.



Pour vous en dire un peu plus, le décor est  assez différent que ce que

nous fréquentons ordinairement car rien qu'au niveau de la présence humaine il n'y a pas de comparaisons possible. Les paysages sont carrément fabuleux et vous invitent à chaque recoins a vous poser un instant. Comment rester de marbre devant une mer qui rayonne sous les bras du soleil, curieux mélanges de couleurs qui s'accouplent pour former un halo de lumière intense et qui vous force à faire un écran avec la main tout en plissant les yeux. Les petites criques qui se succèdent inlassablement abritent une faune merveilleuse qui n'existe plus près des côtes, c'est comme un retour dans le temps, les contrastes turquoises et bleu foncés du bord de l'eau t'expliquent en deux couleurs que si tu ne fais pas pêche ici c'est que tu peus te consacrer au dominos !!!

Pourtant nos amis s'impatientent un peu car le rythme des captures

n'est aussi intense que d'habitude pourquoi ? Il est probable que la cause soit assez simple et les explications sont nombreuses. Nous sommes dans la période de préparation hivernale des gros poissons qui chassent les petits et profitent du fond très important pour dévorer tout ce qui bouge. Quand je dis petit, même les sars de cinq cent grammes sont des proies de choix pour un denti de cinq kilos et il ne lui en faudra pas qu'un pour avoir la peau du ventre bien tendue, alors la pêche se fait par passage. Au bout de la nuit ils n'ont " que  " une vingtaine de sars chacun, quelques oblades et quelques doutes...

Deux jours plus tard les revoilà sur l'île pour conjurer le sort qui les

frappent, mêmes protagonistes, mêmes appâts mais sur un poste différent. 
Comme la dernière fois il y a une différence de taille assez importante entre les mêmes espèces, soit c'est un petit sar qui est rejeté, soit c'est un joli sar de cinq cent grammes, soit c'est un sar de plus d'un kilo ! Vu la configuration des fonds rocheux un sparidé d'un demi est assez facilement maîtrisable, mais dès que le kilo est atteint c'est un peu comme un rodéo où le poisson trouve pratiquement toujours un trou pour se bloquer. Il faut le monter en force sans faiblir et ne pas lui laisser le choix...voilà sans doute la raison pour laquelle " Mo " ne fait pas dans la dentelle, il  s'est peut être laissé piéger quelques fois auparavant comme David ce soir là.

Ce qui est enrichissant quand on rencontre d'autres pêcheurs c'est de voir a quel point tous le monde a sa "petite astuce", il est nécessaire d'échanger les techniques pour évoluer, personne ne détient le secret car il n'y en a pas. Sur l'île nous avons encore appris pas mal de chose grâce à nos copains qui aiment partager leur savoir et nous suivront ce petit noyau de passionnés qui se chargent comme des bêtes et traversent sans vergogne les cinq kilomètres de l'île, je vous garanti que ça c'est du vrai sport les gars !! Ha le pêche quand tu nous tient !


Voilà ça c'est une moule qui va servir pour pêcher, inutilie de dire que la

canne doit être bien, bien calée...


Juste pour la photo, matez ci-dessus la petite taille de la rascasse, par contre

pour t'avaler une demi crevette il n'y a pas de tailles minimum. La rascasse ci-dessous est nettement plus grosse et contrairement à sa cousine miniature, elle restera dans le bac a poissons.



Voilà un temps idéal pour pêcher, ce jour là il n'y avait pas un gramme

 de vent mais la mer était bien blanche, i-dé-al !

Partager cet article

Repost 0
Construit et imaginé par Roland et David - dans Poissons
commenter cet article

commentaires

  • : Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • : C'est l'histoire d'une poignée de gars qui rôdent les sentiers des calanques de Marseille, avec son lot de réussite, de déception face aux filets de pêcheurs, de la saleté laissé sans vergogne. Ici on montre tout et on vous dit tout !
  • Contact

Roro.

  • RORO, GREG, MARCO, GEGE.
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps  ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche...  Aventures de pieds nickelés garanti...
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche... Aventures de pieds nickelés garanti...

Pour contacter SILVERPECHE.

                Depuis Votre Messagerie notre adresse est: 

                              silverpeche@gmail.com

    

Recherche Dans Le Blog

Catégories