Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SILVERPECHE.com

SILVERPECHE.com

LE BLOG DES SAISONS

Publié le par RORO, GREG, MARCO, GEGE.
Publié dans : #COMMENTAIRES

      La chance et la richesse d'habiter dans notre région c'est tout ce loisir que nous avons de pouvoir observer les saisons, se poser les questions qui finissent toujours par aboutir un jour ou l'autre, d'insister dans un concept même si il n'est pas toujours parfait, car la pêche est un art de vivre qui a aussi pour but de farfouiller dans l'escarcelle de ses possibilités physiques et mentales pour y trouver un certain aboutissement. Pour nous c'est la découverte de terres nouvelles, des postes lointains qui nous mènent bien souvent dans les méandres de la folie, de nouvelles connaissances qui se joignent à nous et qui contribuent à nous ouvrir encore et encore de nouveaux horizons. Oui  la pêche c'est un art de vivre et de partage qui ne doit pas être mis en danger par les poissonnards...heu...les viandards qui ne vivent que pour vider la mer de sont sens et font la honte de notre sport favori.

Nous avons volontairement éludé l'avancement des travaux du parc des calanques pour voir si un des blogs en parlait un peu...Hé bien non tout le monde s'en fout comme de l'an quarante, pourtant ceux qui se montrent au bras d'un poisson en l'espoir que l'on les reconnaissent à AUCHAN pouvaient faire cela, nous sommes aux portes de son "ouverture". Les comptes rendus des nombreuses réunions mises bout à bout et publiées un peu de partout nous ont éclairé sur le marasme politique qui tourne autour. Globalement, tous les acteurs de la mer ont votés contre le projet du parc des calanques, car à la lecture du énième décret tout n'est pas encore clair tant l'affaire est compliquée à mettre en oeuvre. Monsieur TEISSIER est attaqué de tous les bords par ses rivaux politiques qui s'en donnent à coeur joie et trouvent dans cette démarche de restriction, une porte grande ouverte pour récupérer des électeurs fâches. Malgré tout, les travaux dans la carrière de port Miou ont commencés, une énorme tranchée qui part du parking et qui va jusqu'au futur poste de garde est à présent terminé, il ne reste plus qu'à construire le poste. Si rien ne sera interdit comme l'afirme les protecteurs des calanques alors pourquoi mettre un poste de garde pour filtrer le passage ? Comme vous l'avez déjà compris ce parc est aux portes de voir le jour, il entre en vigueur dès le mois prochain si rien ne se complique et certaines zones abandonnées car jugées inutiles se voient à nouveaux faire partie de la très très large zone de sommeil. Bon évidement ceux qui ne pêchent pas à Cassis ou dans les calanques de Marseilles n'en auront rien à foutre, mais pour la plupart des pêcheurs acharnés qui n'hésitent pas à marcher plus d'une heure dans la rocaille millénaire devront passer ailleurs.  Pour résumer un peu, dès callelongue jusqu'aux portes de Cassis, y compris Cacau (cacaou), il sera défendu de pêcher mais pas que ça. Pas de filets, pas de plongeurs, plus de visites en bateaux, la circulation terrestre ou maritime sera tout simplement interdite cetains jours et tout l'été par un décret déjà pris en 2006.

CALLELONGUE 300


Ce que je salue au passage c'est la façon dont tout ça nous a été présenté au départ, alors que nous étions les seuls à dénoncer une pratique politique vieille comme le monde qui consiste à minimiser les choses et à ne pas parler du vrai sujet, peu à peu on découvre avec horreur que l'on nous a menti en ne disant pas toute la vérité. Aujourd'hui, La ciotat à signé contre le parc des calanques pour un peu tout cela, Cassis également, Carnoux, Ceyreste et presque tous les arrondissements de Marseille concernés par le parc car au jour d'aujourd'hui l'équipe " qui pense" dans le GIP n'est pas en mesure de finaliser correctement ce projet, à n'en pas douter nous allons avoir droit à un saucissonnage ignoble des derniers décrets pour qu'il puissent passer en force. 

 http://www.marsactu.fr/2011/11/10/parc-national-des-calanques-derniere-semaine-pour-une-enquete-publique-mouvementee/.

Au début de l'article je vous disais que nous avons de la chance d'habiter dans une région libre qui ne nous impose pas de restrictions d'autant que nous respectons la nature et que nous sommes discrets sur nos anciennes traditions. He bien il faut se rendre à l'évidence les braconniers de tout poils ne se cachent même plus et vendent presque à l'étalage, on assite à des chalutages directement à la sortie des ports. Nous allons remercier tous ces gens qui ont largement contribué à faire germer le vent des interdictions sur nos calanques et sur plus de milliers d'éctares...

En partenariat avec alainpaddy , la peche du sud , surfcasting-shop et les rares sites ou blogs qui ont parlé de ce décret fraîchement né, vous allez découvrir la dernière rigolade que nous allons subir. Les contrôles ont déjà commencé dans le Var et vont s'étendre chez nous comme une maladie. Vous êtes prévenus et nous vous conseillons de lire les quelques lignes que nous avons sélectionnées pour que vous puissiez vous y reconnaître facilement.

27 mai 2011 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 45 sur 144

. .

Décrets, arrêtés, circulaires

TEXTES GÉNÉRAUX

MINISTÈRE DE L’AGRICULTURE, DE L’ALIMENTATION, DE LA PÊCHE,

DE LA RURALITÉ ET DE L’AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

Arrêté du 17 mai 2011 imposant le marquage des captures

effectuées dans le cadre de la pêche maritime de loisir

NOR : AGRM1107007A

Le ministre de l’agriculture, de l’alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l’aménagement du territoire,

Vu le règlement (CE) no 850/98 du Conseil du 30 mars 1998 visant à la conservation des ressources de pêche par le biais de mesures techniques de protection des juvéniles d’organismes marins ;

Vu le règlement CE no 2371/2002 du Conseil du 20 décembre 2002 relatif à la conservation et à

l’exploitation durable des ressources halieutiques dans le cadre de la politique commune de la pêche ;

Vu le règlement (CE) no 1967/2006 du Conseil du 21 décembre 2006 concernant des mesures de gestion

pour l’exploitation durable des ressources halieutiques en Méditerranée et modifiant le règlement (CEE)

no 2847/93 et abrogeant le règlement (CE) no 1626/94 ;

Vu le règlement (CE) no 1224/2009 du Conseil du 20 novembre 2009 instituant un régime communautaire de

contrôle afin d’assurer le respect des règles de la politique commune de la pêche ;

Vu le règlement (CE) no 1288/2009 du Conseil du 27 novembre 2009 instituant des mesures techniques transitoires du 1er janvier 2010 au 30 juin 2011 ;

Vu le code rural et de la pêche maritime, notamment le livre IX ;

Vu le décret no 90-94 du 25 janvier 1990 modifié pris pour l’application de l’article 3 du décret du 9 janvier 1852 modifié fixant les conditions générales d’exercice de la pêche maritime dans les eaux soumises à la réglementation communautaire de conservation et de gestion ;

Vu le décret no 90-95 du 25 janvier 1990 pris pour l’application de l’article 3 du décret du 9 janvier 1852 modifié fixant les conditions générales d’exercice de la pêche maritime dans les zones de pêche non couvertes par la réglementation communautaire de conservation et de gestion ;

Vu le décret no 90-618 du 11 juillet 1990 modifié relatif à l’exercice de la pêche maritime de loisir ;

Vu l’arrêté du 15 juillet 2010 déterminant la taille minimale ou le poids minimal de capture et de débarquement des poissons et autres organismes marins ;

Considérant l’adoption de la « charte d’engagements et d’objectifs pour une pêche de loisir éco-responsable » signée le 7 juillet 2010 dont l’un des buts est la lutte contre les ventes illégales de produits de la mer,

Arrête :

Art. 1er. − Le présent arrêté s’applique à la pêche maritime de loisir exercée sous toutes ses formes à pied, du rivage, sous-marine ou embarquée.

Il s’applique dans les eaux sous souveraineté ou juridiction française.

Art. 2. − Dans la zone et pour les activités de pêche visées à l’article 1er, les spécimens des espèces pêchées dont la liste est annexée au présent arrêté doivent faire l’objet d’un marquage. Ce marquage consiste en l’ablation de la partie inférieure de la nageoire caudale.

Art. 3. − Les spécimens des espèces pêchées par des plaisanciers embarqués ou des pêcheurs sous-marins pêchant à partir d’un navire sont marqués dès la mise à bord, sauf pour les spécimens qui sont conservés vivants à bord avant d’être relâchés. Le marquage s’effectue, dans tous les cas, avant le débarquement.

Pour les pêcheurs sous-marins pratiquant à partir du rivage, ce marquage doit intervenir dès qu’ils ont rejoint le rivage.

Pour les pêcheurs à la ligne pratiquant depuis le rivage, ce marquage doit intervenir dès la capture.

Art. 4. − Hormis l’opération de marquage, les spécimens pêchés doivent être conservés entiers jusqu’à leur débarquement, le marquage ne devant pas empêcher la mesure de la taille du poisson.

27 mai 2011 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 45 sur 144

. .

Art. 5. − Tout manquement aux présentes dispositions, notamment en ce qui concerne le marquage, peut donner lieu, indépendamment des sanctions pénales susceptibles d’être prononcées, à l’application d’une sanction administrative prise conformément à l’article L. 946-1 et L. 946-4 du code rural et de la pêche maritime ou à des mesures conservatoires prises conformément à l’article L. 943-1 du même code.

Art. 6. − Le directeur des pêches maritimes et de l’aquaculture et les préfets de région concernés sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait le 17 mai 2011.


Pour le ministre et par délégation :

Le directeur des pêches maritimes

et de l’aquaculture,

P. MAUGUIN

 

 



 

A N N E X E

LISTE DES ESPÈCES DEVANT FAIRE L’OBJET D’UN MARQUAGE

NOM COMMUN                                                                      NOM SCIENTIFIQUE

Bar/loup                                                                             Dicentrarchus labrax

Bonite                                                                                Sarda sarda

Cabillaud                                                                            Gadus morhua

Corb                                                                                  Sciaena umbra ( bientôt protégé)

Denti                                                                                 Dentex dentex

Dorade coryphène                                                               Coryphaena hippurus

Dorade royale                                                                     Sparus aurata

Espadon                                                                            Xiphias gladius

Espadon voilier                                                                   Istiophorus platypterus

Homard                                                                             Homarus gammarus

Langouste                                                                          Palinurus elephas

Lieu jaune                                                                          Pollachius pollachius

Lieu noir                                                                            Pollachius virens

Maigre                                                                               Argyrosomus regius

Makaire bleu                                                                      Makaira nigricans

Maquereau                                                                         Scomber scombrus

Marlin bleu                                                                         Makaira mazara

Pagre                                                                                Pagrus pagrus

Rascasse rouge                                                                  Scorpaena scrofa

27 mai 2011 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 45 sur 144

. .

NOM COMMUN                                                                    NOM SCIENTIFIQUE

Sar commun                                                                      Diplodus sargus sargus

Sole                                                                                 Solea solea

Thazard/job                                                                      Acanthocybium solandri

Thon jaune                                                                       Thunnus albacares

Voilier de l’Atlantique                                                          Istiophorus albicans

Donc attendez vous  à vous trouver confronté à un contrôle de vos prises, la taille et le marquage va être passé au peigne fin, ceux qui reviennent avec des blanquettes de deux cent grammes, des petits loups ou des sars pas maillés risque d'avoir une drôle de surprise.... A bon entendeur, salut !

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog