Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2014 7 23 /02 /février /2014 14:54

DSC00001.jpg

Avec le temps de tout les jours qui court entre mes doigts beaucoup de choses à changé. C'est peut être un peu l'age qui arrive doucement, c'est peut être aussi à force de regarder autour de moi et voir tout plein de trucs qui ne me plaisent pas. C'est peut être aussi à force de faire toujours les mêmes choses jusque dans ma pêche qu'aujourd'hui, j'ai besoin de faire évoluer mon monde. Chaque remise en question est une sorte de remise à zéro, un moment où on a besoin de prendre tout ce qui a été bon pour nous et laisser de côté tout ce qui a été moins bon. Avec l'arrivée de Stef l'équipe se remotive, il a su nous faire voir qu'au fond, les poissons sont toujours accessibles et qu'il suffit d'y croire, voilà quelques conseils que je vais mettre en pratique ce soir.

Ce soir j'y crois c'est plus fort que moi, il y a beaucoup de vent dans les calanques, en plus ce vent tombe pile en face des roches où je vais pêcher, en gros je n'ai pas un seul abri mais la mer bouge bien et ça c'est quand même bon signe. Je doit pas mal me motiver un peu pour aller loin, ce n'est pas très joyeux de penser que je vais me prendre le vent en pleine poire une bonne partie de la nuit, mais de fil de mes pensées profondes je progresse jusqu'à mon poste lointain en espérant que le vent s'essouffle un peu dans la nuit. Sur place c'est encore pire que prévu, je doit alourdir les boites pour ne pas qu'elles s'envolent avec le vent, alors je tasse, je coince entre deux failles bref, je doit être prudent pour ne rien perdre. Mais ce qui est le plus délirant c'est que je suis bien, malgré le vent qui arrache des frises de la mer les faisant courir à toute allure, j'ai le sentiment qu'il va se passer quelque chose de bien ce soir, j'ai la certitude que le poisson est en joie et avec beaucoup de stratégie je vais peut être arriver à débusquer un beau poisson. Oui, à vrai dire je ne demande pas la lune, il me faut juste un beau poisson, de toute façon je ne suis pas du style à rêver faire un massacre, nous l'avons déjà fait avec les calmars et en fait, dès le lendemain, tout est comme si cela n'était jamais arrivé. 

J'ai avec moi quelques beaux bibis qui m'ont été offert par Nicolas le responsable de CABESTO, une petite contribution que je me doit d'honnorer car elle me tient particulièrement à coeur. Grâce au club de pêche sportive à la Ciotat (TSCC) j'ai rencontré en Décembre Nicolas et nous avons beaucoup parlé sur le parvi de la salle de réunion. Nous avons parlé de pêche, de la vie et du futur aussi...

Pour l'heure je suis en place, mes cannes sont bien tendues et je suis à l'affût de la première touche. Je ne vais attendre bien longtemps, un de mes écureuil me signale une touche malgré l'immense boucle que fait le fil avec le vent violent. Je suis malmené et je tient à peine debout, mais quand il est bien piqué un sar déploie tout une malette de force qu'il est difficile de ne pas sentir. Bon, ce n'est pas du tout ce que je vient chercher mais le fait est là, le poisson rôde ici ce soir...

DSC00002

Inutile de dire que dès que l'hameçon de 1/0 est sorti de la bouche ce poisson va retourner à l'eau. En quelques minutes c'est la même touche et même si la photo se ressemble ce n'est pas le même poisson, qui ira lui aussi à l'eau.

DSC00003

La soirée prends un tournure simple, il y a des veirades à gogo dans cette mer qui est ivre, les petits sars sont de partout est il suffit d'envoyer un peu n'importe quoi à l'eau pour avoir rapidement un poisson au bout. D'ailleurs c'est bien simple, si au bout de dix minutes il n'y a pas de touches c'est que quelques chose s'est passé, c'est soit l'appât est mangé soit il y a autre chose dessus et là c'est le cas.

DSC00021

Cette grosse piade rouge ne s'est pas privée de me ruiner un beau bibi, malgré sa robe qui a l'air délicieusement attractive je n'ai jamais réussi à faire un beau poisson avec, bizzare. Du coup je ne vais pas tenter un décorticage risqué et elle retournera aussitôt à l'eau comme ses petits copains diplodus bariolés de noir.

mais soudain une petite tirée curieuse m'interpelle. Mon écureuil rouge vif est monté de quelques dizaines de centimètres et de revient pas à son point bas, voilà une chose bien curieuse qui me fait froncer les sourcils. Ordinairement si le vent prends un écureuil il retombe aussitôt vu qu'il est lesté avec 50 grammes, là, il reste suspendu en l'air. J'hésite à vérifier vu que je ne pense pas avoir beaucoup de touches dans ce style, si je manque le coche ou si je me précipite de trop ça va encore se solder par un vent ou pire une casse. Bon je décide de me caler près de la canne et de surveiller le scion malmené par les bourrasques bruyantes quand je peut voir que quelque chose de pas normal qui se trame la dessous. En effet le scion se plie mais reste plié, l'écureuil ne bouge pourtant pas. Je prends la canne en main et à la faveur d'une tirée assez discrète je ferre. Ouiiiiii, le poisson est piqué et alors pour une fois c'est une belle pièce !!! Je remonte en douceur pour bien sentir les bons coups de têtes du poisson et pour qu'il se fatigue aussi, mais...La salabre est en haut et je ne l'ai pas déployé, normal vu le vent. Bon alllé je pose la canne et ouvre le frein à fond, je cour pour prendre le salabre et le positionne un peu plus bas, je remonte prendre la canne et je vérifie que le poisson est encore au bout. Il monte lentement à la surface à grands coups de tête, inutile de me précicpiter j'ai tout le temps, je sent bien que là je vais en baver pour le mettre dans les mailles dans la forte écume, mon salabre est lourd et le vent est fort. Elle est là et je me prépare des deux bras, je la manque plusieurs fois à cause de la grosse houle qui se fracasse contre les roches, je me demande si je ne ferait pas mieux de la monter en poids. A force je fini par l'envoyer au fond du salabre, avec l'aide des roches et des cuisses pour faire levier je vais pouvoir la décoller de l'eau pour la faire attérir un peu plus loin à l'abri.

DSC00017

Ordinairement je n'aime pas poser avec mon poisson mais là j'en ai tellement bavé entre le vent épouvantable, le poste pourri où la marche est le premier défi et le coup de bol de l'avoir pu la mettre au sec, non là, j'en suis fier pour une fois...

Voilà c'est ça que je vient chercher malgré que je ne soit pas un spécialiste de la daurade. Grâce à une suite de bonnes choses qui se sont profilées aujourd'hui je peut conclure la soirée avec une belle prise et c'est tout ce que je demande.

Mon contrat est rempli et même si je ne fait plus aucun poisson la soirée est à mon sens réussie, d'ailleurs je ne suis plus tout à fait concentré car j'examine ma prise sous tout les angles, je compte les dents t'as qu'à voir...Je n'aurait finalement plus de touches sérieuses jusqu'à deux heures du matin malgré le vent qui s'est essouflé, je décide de tout remballer sans me presser, les petits fiélas ont bouffé le reste des bibis, les petits sars les quelques mourons restants mais je suis heureux. Du haut de la coline je respire à fond la brise du large comme pour emprisonner ces senteurs hivernales dans mes poumons, les iles en face rayonnent en blanc sur la mer qui se calme un peu. Sous mes pas j'aime entendre au retour le bruits strident du balaste de granit, je sais que ce poste n'est pas le meilleurs coin de la région, je sais que mes calanques ne m'ont pas toujours fait plaisir mais qu'importe. Ici c'est toute mon enfance d'ailleurs je revoit souvent mon père qui marche devant moi les bras chargés de brocailles de pêche, les espadrilles au pied et le mouchoir mouillé sur le crâne pour se protéger du soleil. C'est ainsi que je le suit jusqu'au moment où il disparaît, voilà, pour moi c'est ça les calanques...

DSC00020

LogoSilverNew

 

Partager cet article

Repost 0
Construit et imaginé par RORO, GREG, MARCO, GEGE. - dans Poissons
commenter cet article

commentaires

Jm 27/02/2014 18:53

Bravo beau poisson dans le sac petit bise jm

bert 25/02/2014 17:27

Bravo Roland beu poissson tu es le plus fort ... t aurai du me dire que t etais seul je serai pas venu ... il manquait une touche d humour anglais a ton blog au moins c est fait ..
@@_++__+_

ange 24/02/2014 19:10


comme ça faisait longtemps que tu ne prenait pas de poisson,c'est pas pour etre mauvaise langue,mais qu'est que tu lui a fait à la dorade,je vois que tu a pris le blouson "DUREX" j'espere que tu
n'avais pas toute la panoplie avec toi,quand même c'est pas sérieux,non c'est pas sérieux.

greg 24/02/2014 11:08


Bravo mon ami!Beau poisson,tu le mérites car tu te bouges le q...j'espère tres vite revenir mais vu comme je bosse cest pas facile,tu le sais...

roro 23/02/2014 20:07


Nous venons de la finir, un goût incomparable du poissons des calanques. Par contre dès que possible tu m'envoies les photos des tiennes qui sont encore plus grosses...


Bises Stef

steph 23/02/2014 19:21


felicitation roro!!! tres beau poisson vu les conditions on ne peut que s'incliner..!!! un grand merci aussi pour les
renseignements de sa contenance.bravo a toi et surtout "bon appetit"

Roro 23/02/2014 17:14


Salut Reno


en fait il est 17 heures et je la prépare pour le repas de ce soir. Dans son ventre il n'y a pas d'oeufs mais on voit qu'il y en a eu, dans l'estomac il y a des débris d'oursins et des morceaux
de moules, pas de crabe. Globalement elle n'a pas beaucoup mangé car le tout tient une ceuillère à café.


Bises Reno

renaud 23/02/2014 16:31


Bravo mon Roro !!!


Beau poisson .


Innutile de te souhaiter bon ap car au moment ou je lis ses lignes elle a du etre mangée et digérée depuis longtemps.


Si tu as deux minutes j'aimerais savoir si son ventre était bien plein ou plutot vide, ce qui serait logique en cette saison.


 


Bise à tous.

Roro 23/02/2014 16:12


Oui je suis particulièrement heureux car c'est la somme d'une journée heureuse où tout m'a bien réussi.


Cher Pad je vient de voir sur vente privée qu'il exisite un PADDY de 100 ans d'age, 1914/2014, si il est bon je t'en fait parvenir une bouteille.


Bises Mon ami...

alainpaddy 23/02/2014 16:04


Heureux comme un roi qui rentre de croisade !! Un peu figé ton sourire !! mais il traduit quand même une joie interne !! Tu vas faire la une sur mon blog , normal pour un poisson vedette même si
ce n'est pas la saison ! Bravo l'artiste ! 

  • : Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • : C'est l'histoire d'une poignée de gars qui rôdent les sentiers des calanques de Marseille, avec son lot de réussite, de déception face aux filets de pêcheurs, de la saleté laissé sans vergogne. Ici on montre tout et on vous dit tout !
  • Contact

Roro.

  • RORO, GREG, MARCO, GEGE.
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps  ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche...  Aventures de pieds nickelés garanti...
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche... Aventures de pieds nickelés garanti...

Pour contacter SILVERPECHE.

                Depuis Votre Messagerie notre adresse est: 

                              silverpeche@gmail.com

    

Recherche Dans Le Blog

Catégories