Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 13:36

 

DSC02879

Il s'est passé beaucoup de choses ces derniers temps, la venue de Marco en semaine nous permet de garder le contact avec la réalité. Une réalité souvent difficile à cerner tant les prises sont éparpillées ou concentrées au même moment.

Le manque de motivation s'est un peu installé dans le groupe, les sorties foireuses se multiplient peu importe le lieux investi. Par moment malgré tout nous avons réussi à faire quelques pêches honorables qui compensent un peu une lassitude de pêcher que du marbré. Ce raz le bol concerne surtout ce que nous pouvons observer tout autour, les pros sont capables parfois de se concentrer sur des postes du bout du monde qui fusillent nos espoirs, pourtant c'est leur métier ils doivent vivre mais c'est difficile d'accepter de trouver des filets au raz des roches sur des postes que l'on a durement trouvé. Avec la venue prochaine de l'automne nous irons encore plus profondément dans les calanques pour y trouver de nouveaux postes, tous ne seront pas autorisés car le parc des calanques est actif, mais l'essentiel est reprendre un peu de souffle car même pêcher au Frioul devient lassant. 

P8210011

Ci dessous un poste au Frioul qui n'a pas été bon du tout la semaine dernière pourtant tout était réuni, va comprendre...

Pour la deuxième partie de cette aventure, marco se dirige fermement vers les calanques de Marseille, malgré qu'il soit franchement fatigué de la soirée qu'il a vécu au Frioul la nuit dernière il n'hésite pas une minute à traverser de long en large les longs sentiers rocailleux qui ne sont normalement ouverts qu'aux marcheurs avertis. En une heure et demi le poste est là flambant neuf, il n'est jamais pêché à cause de son éloignement et à plus forte raison aujourd'hui, d'ailleurs une fois de plus il est totalement libre de droits. Une lente habitude s'installe, les lourdes affaires sont déposées bruyamment au sol en équilibre sur ce sol instable, tout le barda qui est indispensable à une sérieuse prospection est étalé méticuleusement sous un soleil implacable, les cannes sorties, les moulinets...Le seul hic c'est le vent monstrueux en pleine poire. En fait c'est pour cette raison que notre ami est ici, sans ce vent d'Est les poissons chipotent, ils mâchouillent les vers comme un gosse une glace à l'eau, par très beau temps il faut souvent attendre des heures avant d'avoir les premières touches et bien souvent c'est les marbrés qui en font les frais en premier. Les marbrés sont des poissons de choix en début de saison car ils ouvrent le bal du barbecue estival en famille mais quand on arrive fin Août ils passent dans le clan des indésirables car en plus, ils sont nettement moins gros qu'en Juillet. Tient mais au fait, une truc vient de lui faire souvenir que la fois dernière il n'avait pas changé les piles de sa frontale, gulp ! Il avait terminé de justesse la dernière soirée avec un éclairage digne d'une luciole qui virevolte mais là c'est, c'est, c'est... Le problème c'est qu'il a oublié les piles chez lui et qu'il est franchement trop loin de tout pour imaginer une minute un retour probable. Cette soirée s'annonce comme la plus incroyable de l'année, on ne pourra même pas compter sur la lune qui est dans ses tout premiers croissants et qui en plus ne reste pas bien longtemps en l'air, bref, ça sent l'embrouille à plein nez...

Pour qu'un bonheur n'arrive pas seul il faut un peu de mouvement dans les eaux, et du mouvement il v a y en avoir à gogo. En quelques heures entre les grosses bourrasques de vent et la forte écume qui se fracasse c'est le déferlement des surprises, beaucoup de poissons vont retourner comme à l'usine dans la mer mais par moment c'est un scénario qui laisse rêveur. une grosse touche qui fait plier la canne pendant que tu remontes un poisson, à peine posé c'est l'autre plus loin qui démarre alors qu'il est occupé avec la segonde et puis alors tout les appâts donnent ce soir. Pour enfoncer le clou il n'est pas nécessaire d'envoyer loin ( de toute façon avec le vent de face c'est pas possible) car les poissons de toutes les tailles sont venus faire le stock de protéines pour les mois qui s'annoncent. Alors là tout y passe du sar de cent grammes à la daurade en sur poids ils viendront rafler tout ce qui bouge au raz des roches ultra coupantes vers et crabes compris...

P8230054

Déjà les premiers beaux spécimens arrivent sur ses lignes, il n'y a pas de très grosses daurades mais des belles portions au de la des cinq cent.

P8230058

Par moment c'est le calme puis tout redémarre comme par magie, les crabes se font pulvériser pendant que l'écureuil sur l'autre canne se fracasse sur le blank de l'autre, voilà une aventure qui est en total accord avec ce que notre ami est venue chercher à un détail près. Il salabre ses poissons dans le noir, c'est juste "le" détail qui bousille tout. Il est obligé d'éclairer avec son portable qui fait torche pour sortir la plus belle de la soirée, il le coince entre les dents en direction de l'eau, (je vous laisse imaginer le truc) pour finir par la deviner dans l'écume et au final la salabrer en beauté.

P8240074

Marco n'y va pas avec le dos de la pelle, il va rendre à la mer presque tous les poissons, de la blanquette de quatre cent et tout ce qui pourrais vivre, il ne conserve que les perdus et les sujets à partir de cinq cent. Au final la dizaine de cocos qui ont passé ou forcé le test de validité sont là pourtant, un non initié aurait pu exposer un vrai panorama de petits sujets. Mon ami ne le fait pas pourquoi ? Tout d'abord il ne vends pas le poisson, il ne sert pas de la mer comme une tirelire qui pourrai lui rapporter des sous, il ne laisse rien sur les roches qui pourrais nuire à sa splendeur, rien qui ne va dépasser un temps soit peu son égo. Tout ces poissons vont être amoureusement préparés, ils auront un cercueil de glace pour le retour et leur image vivra comme une étincelle qui nous a fait vivre notre passion tout au long de notre vie...

P8240064

Partager cet article

Repost 0
Construit et imaginé par RORO, GREG, MARCO, GEGE. - dans Poissons
commenter cet article

commentaires

Maxime 28/08/2012 17:36


Me voila de retour apres un moment d'absence a cause du travail les vacances scolaires finisse enfin et meme si mon contrat a etait prolongé je vais maintenant beaucoup moins travaillées donc mon
ami roro je vais bientot tapeler pour qu'on retourne pecher ensemble et puis bientot c'est nos fameux calamars hein mon roro.


Un grand coucou et une dedicace a ce grand pecheur marco qui merite tres largement sa place dans cette si belle equipe marco a bientot j'espere au bord de l'eau


Roro a bientot aussi et un enorme bravo pour ce festival de belle prises !!!!


 


a bientot tout le monde zac on t'attend aussi

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 28/08/2012 20:42



Nous t'attendons avec  impatience, tu es un ami de choix, que les calmars viennent par centaines....



alainpaddy 27/08/2012 19:27


Super CR ! avec une belle leçon de morale comme on voudrait en lire plus souvent sur certains CR !! de certains forums !


Marco prouve que l'on peut pêcher de nuit sans frontale !! dommage qu'il soit si loin !! je lui aurais passé celle que m'a offert mon ami Sudiste !! elle est très efficace !


Merci à toi rédacteur en chef !!

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 28/08/2012 12:57



Marco c'est le Rahan de la troupe, il est capable de pêcher dans des conditions digne des mers du Nord rien ne lui fait peur, pas même de plonger de nuit dans une mer très agitée pour aller
récupérer son salabre tombé dans l'eau.


bizz Pad



sebastien mondejar 27/08/2012 18:25


belle peche les ga!!! bravo a vous ou a luis =) c'est sure que c'est balo d oublier les pile de la frontale mdr c'est pour sa que j'ai toujours un paquet neuff dans la malette !!! héhéhéhé sa mes
arriver une foi sur un poste rocheux et dangeureux dans les calanque san lampe frontale!!! ha ba obliger d attendre que le jour ce leve mdr !!!Bravo pour cette peche a plus!!!

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 27/08/2012 19:14



Ha c'est sûr Marco c'est un personnage dur à la tâche, rien ne lui fait peur d'ailleurs il m'entraîne dans des trucs de malade et parfois du haut de mes 45 ans j'en bave un peu...


Bizz sebastien.



zakari 27/08/2012 17:23


c un sacré pecheure se marco bravo belle peche moi le samedi 1er septembre je seré sure la plage 4 canne a la mer a atandre une belle dodo biz a vous les amies


 

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 27/08/2012 19:12



Tu vas en prendre car il y en a de partout, seul les appâts vont t'y aider.



  • : Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • : C'est l'histoire d'une poignée de gars qui rôdent les sentiers des calanques de Marseille, avec son lot de réussite, de déception face aux filets de pêcheurs, de la saleté laissé sans vergogne. Ici on montre tout et on vous dit tout !
  • Contact

Roro.

  • RORO, GREG, MARCO, GEGE.
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps  ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche...  Aventures de pieds nickelés garanti...
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche... Aventures de pieds nickelés garanti...

Pour contacter SILVERPECHE.

                Depuis Votre Messagerie notre adresse est: 

                              silverpeche@gmail.com

    

Recherche Dans Le Blog

Catégories