Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 23:00

Toutes les années nous faisons le point sur la saison des calmars, celle-ci à commencé doucement ces deux dernières semaines. Il y a même un pic d'arrivée au Frioul puis une disparition aussi subite.

La période la plus propice.

Techniquement c'est l'hiver mais il arrive souvent que pendant notre été indien ils soient déjà arrivés, la preuve c'est que nous en avons déjà pris quelques uns. Le principe actif de leur apparition c'est l'eau froide ou un courant d'eau froide qui peut les attirer jusqu'au raz des roches. Il suffit de quelques jours de froid pour que des groupes de calmars se forment, les signes de leur présence  ne fait pas de doutes sous l'eau. Un coup il y a des bogues qui tapent sur ton appât nettoyant un hameçon en trois secondes, puis d'un coup plus rien, vous pouvez préparer les montages calmars c'est qu'ils ne sont pas loin...

Trois modes de pêche.

Le leurre c'est souvent pour constituer une approche, mais n'est qu'une étape de pêche car passé huit heures l'hiver les prises sont improbables. De plus regarder bien le type de leurre que vous achetez car un imite la crevette et l'autre un poisson.

Ici le fabricant cherche à imiter une crevette, y'a encore du boulot !! Ce leurre doit ramper doucement sur le fond comme une crevette, faire de petites pauses et des petits bonds successifs. Revers de la médaille c'est qu'il est impossible de ne pas en laisser au moins une par soirs au fond. 


Ici  il cherche imiter un poisson, la encore y'a des progrès à faire mais c'est mieux...Ne chercher pas le fond avec ce leurre il ne le touchera pas tant que vous le ramenez car c'est un leurre qui ne coule pas bien, a moins qu'il ne soit plombé. Je vous conseille de prendre un modèle flottant et de le plomber vous même avec de petites perles de plomb en principe deux suffisent, cela permet d'ajuster au mieux selon les conditions météo...



Ici c'est des modèles pour bateau et là c'est n'importe quoi mais ça pêche quand même.





La pêche au fond du bord.

La ligne morte.
Ce type de pêche nécéssite d'avoir des poissons en reserve dans votre musette, vous êtes très nombreux à utiliser des sardines, mais ce n'est pas le meilleurs appâts pour le calmar. Il suffit de traverser le poisson avec une éguille ( le locher ) de derrière la tête jusqu'a la queue et de planter une bon trident sur la nuque. Envoyer le poisson au loin et d'attendre la touche, souvent il n'est pas piqué et le salabre est obligatoire. Cette technique sélectionne en principe les beaux sujets.


Le bouchon lumineux.




Quel pêcheur de calmar ne connais pas la technique du bouchon ? Le gros avantage de cette technique c'est qu'il dérive avec le courant et sera plus rapidement dans les zones de concentration. Reste à ne pas se planter sur la profondeur pour ne pas accrocher la teutonnière au fond.
Autre avantage c'est que n'importe quel bouchon fait l'affaire, un peu de bricole et le tour est joué ! Sélectionne tous les sujets du petit au gros.


Ceux rêvent de prendre un calmar de plusieurs kilos, devront aller dans les mers du nord ou en floride ( you tube )car chez nous les sujets comme celui que je tient dans mes mains fait moins de  2 kilos. Les calmars de plus de  2 kilos sont une autre espèce qui ne se croise qu'en bateau ou exceptionnellement du bord mais sont tout rouges même morts, ils n'ont pas " de plume " comme colonne vertébrale.
 



                                   Le matériel.
La canne.
En pêchant avec un poisson de  150 grammes qu'il faut envoyer à soixantes mètres il faut obligatoirement une canne adaptée. Les modèles qui bombardent de tels poids ne sont forcement rigides au contraire ! Nous vous mettons en garde sur l'aspect confort de pêche car une canne mal étudiée va vous dégouter de la pêche.
Il y a quelques années je me suis payé une magnifique canne de 75 euros de chez Daïwa. Belle finition, noire et au nom de Tornado...il ne me manquais plus que le masque pour me sentir comme Zorro... Je la serrais contre ma poitrine avec amour en lui donnant même un beau surnom...
Sauf que, le moulinet ancré trop près du talon rend la canne très très lourde quand tu moulines, au lancé la canne a un énorme effet de saucisse et le moindre vent une fois la canne callée fait bouger la canne entière donc dur de voir les touches J'ai eu deux tendinites au bras droit grâce à elle quand j'ai décidé de me remmetre a mes cannes ordinaires de chez décath'. Mais  à nouveau envoi du plomb aux distances dérisoires, imprésition au niveau des touches et rouille sur les anneaux, peinture qui ne tient pas...bon.
Orlando ayant eu vent de mes déboires, décide de me faire éssayer une de ses cannes de chez ALPHA et lui faire le compte rendu. Là je découvre un autre monde, légèreté, pas d'éffet saucisse, finesse mais capacité importante de charge et quelques détails très valorisants. En un coup je suis rentré dans l'univers des grands et pour résumer le tout au jour d'aujourd'hui pêcher avec plaisir n'est plus une histoire de prix.

Le moulinet.

Pour la pêche au calmar le moulinet est moins important que la canne car mis à part de prendre un énorme calmar vous vous en sortirez toujours, sauf si vous pêchez à la turlutte ou il vous faudra du très bon fil. Ca tombe bien c'est ce qui coûte le moins cher. Il n'est plus à prouver que le fil "Distance" de chez ALPHA fait merveille car le leurre peut être envoyé loin et sans éffort, éssayez c'est surprenant...


Les teutonnières.
 Il n'existe maheureusement pas beaucoup de modèles mais ils sont très éfficaces, la plupart du temps si vous cherchez quelque chose de spécial il vous faudra bricoler un peu.

Le modèle ci-dessous est un bricolage, je l'ai déjà laissé au fond au phare de bestouan.

Partager cet article

Repost 0
Construit et imaginé par Roland & David - dans calmar
commenter cet article

commentaires

  • : Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • : C'est l'histoire d'une poignée de gars qui rôdent les sentiers des calanques de Marseille, avec son lot de réussite, de déception face aux filets de pêcheurs, de la saleté laissé sans vergogne. Ici on montre tout et on vous dit tout !
  • Contact

Roro.

  • RORO, GREG, MARCO, GEGE.
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps  ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche...  Aventures de pieds nickelés garanti...
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche... Aventures de pieds nickelés garanti...

Pour contacter SILVERPECHE.

                Depuis Votre Messagerie notre adresse est: 

                              silverpeche@gmail.com

    

Recherche Dans Le Blog

Catégories