Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 12:33

Cette fois-ci je ne vais pas faire d'article de pêche tellement on s'est fait chier au bord de l'eau ce Samedi soir. Je n'ai pas dit que nous n'avions pas eu de touche non bien au contraire, nous en avons eu beaucoup mais, à chaque fois ou presque un petit poisson va craquer pour un de nos vers ultra juteux. Tout d'abord je vais enfoncer le clou sur une de nos constatations qui se vérifie de plus en plus et qui peut faire basculer une pêche en rien de temps, par associations d'idées ( mal placées sans doutes) peu griller une sortie entre copains, voire en concours de pêche.

Au départ nous avions fait le choix de caler des morceaux de gros bibis pour essayer de ne pas de faire détruire rapidement un ver rimini qui coûte la bagatelle de trente euros le bout, vu qu'il attire un peu tout ce qui bouge dans les eaux pêcheurs compris, il ne va pas faloir être généreux en morceaux dégoulinants de jus bien gras, remarque il fait 70 centimètres de long mais rien ne sert d'être large car au plus le morceau est petit au plus il y a de touches. Putain voilà un ver parfait pour l'hiver, il "jute" ses éfluves de coquillages qui finissent très rapidement par focaliser toute l'attention des poissons laissant les autres appâts sans interêt. Le problème c'est qu'il n'est pas un brin sélectif et les touches sont de tout les instants sur des poissons juvéniles. On a beau monter la taille de hameçons jusqu'à trois zéro fort de fer rien n'y fait nous allons quasi enchaîner les sars et les pageots de trois cent grammes. A ce petit jeu il y a pas mal de victimes involontaires et c'est là le sujet de cet article, vu que pour nous un poisson perdu n'est pas un poisson sans ressources, je vais vous montrer en quelques clichés que l'on peut sublimer des petits poissons qui ne sont pas dans le cadre de notre profond respect pour ces juvéniles.

DSC00001

Ne vous formalisez pas sur la taille des chairs, sur la photo on voit un tier du poisson qui n'est pas utilisé, c'est justement la partie du poisson qui n'est pas bon pour les filets, ce qui reste c'est le gras et les épines, en plus cela vous dispense de les vider.

DSC00009

Pour garder le goût du poisson il ne faut pas gaver les chairs de saveurs parfois incontrôlables à la cuisson, il faut rester naturel en toutes circonstances, oignons, sel, poivre et courgette finement taillée, voilà la base d'une recette réussie. Ne pas se lancer dans un délire d'épices qui gâchent plus qu'elles ne subliment quand on ne sait pas du tout ce que cela donne à la cuisson.

DSC00013

Sur ces filets il n'y a pas la mondre épine pour rebuter le consommateur de poisson moyen, par contre l'amateur averti va y trouver des remontées de saveurs subtiles qui donnent la larme à l'oeil.

DSC00024

Les filets de sole vont être légèrement badigeonnés de moutard à l'ancienne, encore une fois il faut être léger dans la dose car en fait le poisson se suffit à lui même, on lui fabique juste un support subtil qui sublime son goût.

DSC00017

Il est roulé et tenu par un lien, notez que j'ai coupé deux carrés de courgette, il vont servir de mille feuilles pour ne pas que le poisson subisse la cuisson de la poële.

DSC00027

Notre pack est bon pour la cuisson, ici pas de fritures agressives la cuisson doit se faire tout en douceur pour conserver la moindre parcelle de protéines bénéfiques pour le corps.

Comme vous le savez je ne suis pas seul à la maison, le poisson c'est bien pour les amuses bouches mais.... Quand on est un ados affamé le goût du poisson subtil est juste pour caler le derrière de l'oreille et il faut du concret voire du lourd pour être à peu près rempli. Ici je vait vous montre en parrallèle dans cet article comment faire du pain à hamburgers pour alimenter les turbos dièsels de nos chers ados.

Dans la machine à pain on met:

 De l'eau à raz du haut des pâles, un cube de levure fraîche que l'on émiette au dessus du bac et on laisser tourner une minute. Mettre un kilo de farine et laisser tourner tout le cycle. On sale pendant le pétrissage à hauteur de 20 grammes de sel. un fois le cycle complet fini on boule les pâtes et on laisse reposer le plus longtemps possible, mini trois heures au frais et maxi 24 heures au frais. Au final cela donne des boules qui vont gonfler comme des ballons d'anniversaire...

DSC00002-001

Il est temps de préchauffer le four à 190°.

DSC00016-001

La cuisson ne dure que vingt minutes.

DSC00019-001

Avant d'enfourner on coupe le pain quasi en deux pour qu'il ne déchire pas à la cuisson.

DSC00023-001

Au final cela donne un pain qui croustille mais qui est tendre à l'intérieur, je les ouvre en deux pour faire quoi au juste ?

DSC00024-001

Bon revenons à nos mouton, après une cuisson tout en douceur voilà ce que donne les filets de poissons, c'est pas beau ça ? Allé on passe à table car les hamburger des gosses sont tous engloutis....

8

Filets de sole et daurade en cuisson à l'étoufée sans tambour ni trompettes, par contre à chaque bouchées on ne regrette pas d'avoir "sacrifié" quelques petits poissons.

Partager cet article

Repost 0
Construit et imaginé par RORO, GREG, MARCO, GEGE. - dans Cuisine
commenter cet article

commentaires

laurent 13/11/2013 17:37


Oh bin le tu m'a donner faim,sa a l'air succulant comme recette ,merci ;-)

Renaud 05/11/2013 18:43


Suis d'accord, une bonne recette de poisson de temps en temps ça change un peu.


Bravo.


Bise a tous.

marco 03/11/2013 20:08


Super ro ça donne fin et ç'est classe en plus! j'aime bien les articles comme ça et ça justifie notre manière d'appréhender la peche; passer un bon moment dans des endroits reculés et calmes
(mais pas forcement les plus poissoneux), prendre quelques poissons sans essayer de faire des cartons et se régaler à les cuisiner et les manger!


bis et à la fin du mois

Roro 03/11/2013 17:50


En poussant encore plus loin le truc on pourrait utiliser ces restes pour faire un fond, mais vu que je n'en ai pas eu l'utilité je n'ai gardé " que" la chair.


Dans les restos c'est une technique qui est utilisée et que j'ai souvent utilisée pour diminuer le coût du plat et pour que la marge de bénef soit plus grande, je me souvient de plats que faisait
ma mère à base de fond de soupe de poissons rien qu'avec les épines mais bon, c'était il y a bien longtemps...

alainpaddy 03/11/2013 15:18


Alors là !!!! je ne dirai pas chapeau !!! non , mais Toque !!! comme celle des grands chefs étoilés !! 


tu as gagné 4 étoiles de suite , petite question: ( sachant que tu es plein de ressouces culinaires ) !! n(est il pas possible d'utiliser les "" bas morceaux"" pour une soupe ?? 

  • : Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • : C'est l'histoire d'une poignée de gars qui rôdent les sentiers des calanques de Marseille, avec son lot de réussite, de déception face aux filets de pêcheurs, de la saleté laissé sans vergogne. Ici on montre tout et on vous dit tout !
  • Contact

Roro.

  • RORO, GREG, MARCO, GEGE.
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps  ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche...  Aventures de pieds nickelés garanti...
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche... Aventures de pieds nickelés garanti...

Pour contacter SILVERPECHE.

                Depuis Votre Messagerie notre adresse est: 

                              silverpeche@gmail.com

    

Recherche Dans Le Blog

Catégories