Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 17:18

 

 

borelly-2010-20avril-202009-20003---Copie.jpgA force de voir les copains qui  pêchent régulièrement des daurades et des marbrés, je me suis dis qu'après tout je pouvais lâcher mes calanques quelques instants pour me consacrer à une autre sorte de pêche.

Le surfcasting est radicalement différent des autres pratiques car il impose du matériel composite haut de gamme pas vraiment accessible à tous, nos dernières sorties ont mis en évidence les limites de mon matos pourtant pas mal, mais pour atteindre des distances qui avoisine les cent mètres j'ai immédiatement compris que je ne suis plus du tout dans les clous. Ordinairement dans la roche où je suis la majorité du temps inutile de d'aller aussi loin car le poisson patrouille au raz des cassants tout près du bord et du bon matos suffit, mais quand le poisson vis dans les baïnes sableuses creusées par les courants qui se trouvent souvent très loin c'est une autre histoire...

DSC03810

 

Mon ami Philippe Orlando, une fois de plus, participe à mon éducation en consentant à me délivrer ses secrets et à me faire avoir des ensembles cannes/moulinets au top pour le prix d'entrée de gamme. C'est ainsi que j'entraîne deux cannes ALPHA Caster 4m 50 plus deux moulinets Mitchel avosurf et ainsi gagner des distances où le poisson se trouve. Pour la petite histoire, me voilà dimanche dernier dans le var en pleine nature dans un champs fraîchement labouré ma canne en main, un plomb de 75 grammes, fil de 35 un peu fatigué d'un autre moulinet à essayer de lancer le plus loin possible. Au bout d'une trentaine de lancé j'ai pu approcher les 80 mètres ce que considère pas si mal pour une première mise en main, mais là j'en suis sûr, en plein champs je ne prendrais pas de daurades !!! J'ai hâte d'essayer tout ça avec du fil awa-shima et cent grammes au bout...

Nous avons à coeur de vous faire partager toutes nos aventures telles qu'elles sont, avec ses réussites ou ses échecs, nous n'essayons pas comme la plupart des autre sites à vous faire croire que nous sommes les plus forts et que rien ne nous échappe, on est juste une petite brochette d'apprentis pêcheurs qui, comme vous, ne comprenons pas tout. Nous tenons par dessus tout à ce que vous preniez du plaisir à lire nos lignes et qu'a travers nos histoires souvent rocambolesques vous puissiez peut être un jour y faire un passage. le sens de ce blog n'est pas de se faire à tout pris reluire avec un poisson mais vous qui lisez ces lignes puissiez un jour, pourquoi pas,  partager un bout de chemin avec nous...

Pour la circonstance nous avons choisi Fréjus, cette fois je suis bien armé pour cela et je veut en découdre avec un ancien sentiment que vous partagez sans doute, c'est lancer loin, si loin que le bruit de mon plomb quand il touchera l'eau ne sera pas audible ( je rigole). Les récents déboires de la météo dans ce coin  ont fait un carnage dans les terres et rabattu des tonnes de nutriments dans les eaux, cela à pour conséquence de concentrer le poisson dans les embouchures, normalement avec de bon appâts ça devrais faire. Comme d'habitude les scions fouettent sans ménagement les airs dans un bruits strident, les fils malmenés se dévident à toute allure, à ma grande surprise mon premier lancé est hors normes, fil neuf, soixante quinze grammes, matos fait pour va littéralement propulser et ceci pour la première fois mon plomb vraiment loin. En matière d'appâts nous n'avons pas éparpillé nos choix, gros bibis, ver de chalut, cordelles je pense qu'il ne manque rien pour couvrir toute la plage d'alimentation des poissons présents.

DSC03880

Comme d'ordinaire Orlando ouvre le bal avec un gros marbré qui a mordu au bibi, je lui met dans le salabre car il est vraiment pas mal et vu que les bas de lignes sont très fins nous ne prenons pas de risques inutiles. Par contre la fameuse tempête qui a sévi sur fréjus il y a quelques jours a drainé beaucoup de nutriments des terres, bien plus importants que prévu les poissons en ont bien profité car à première vue le ventre de ce poisson est prêt  à exploser tellement il est plein !

Les touches se font assez rare sauf pour Orlando qui arrive encore dans ce contexte à tirer son épingle du jeu, pour nous c'est l'attente entre coupé de tirettes, on se regroupe, on discute un peu sur tout...Rapidement la température chute avec la venue de l'humidité, nous sommes fin Juin ? Il y a tellement de rosée qu'on dirais qu'il est tombé une averse, nous nous parlons avec la buée qui sort de nos bouches, heuuuuu...C'est bien bizarre cette année, il y a de profonds changements climatiques qui se mécanisent tout autour de nous, cela bouleverse profondément le cycle qui nous guidait auparavant et je constate que chaque années est différente car nos points de repères sur les nombreuses années de pratique sont cette fois complètement décalés.

DSC03887

Bon, nous ne nous pencherons pas immédiatement sur le lourd dossier du bouleversement climatique car à qui en reviens la faute, que pouvons nous faire, voilà deux de questions qui claquent ( qui devraient du moins) aux oreilles du citoyen lambda et qui sûrement a déjà senti le lourd poids de la culpabilité peser sur ses faibles épaules au moment du choix de la barre de céréale entre les rayons de son hypermarché préféré.

 Les Airbus qui patrouillent dans les airs comme des abeilles qui ont trouvé du pollen et qui n'ont de but que remplir les caisses déjà vides de nombreuses compagnies aériennes mais qui déversent par millions de tonnes des particules qui bousillent notre air, ne sont pas remis en cause. Les boues toxiques de Gardanne déversées dans les calanques de Cassis qui détruisent toute la faune et la flore, il a été juste demandé à ces industriels de baisser de quelques pourcents leur déversements étalé sur quelques années, alors que ces mêmes calanques vont être fermées du jour au lendemain pour ne pas que les marcheurs piétinent quelques plantes. Je mesure à quel point nos espaces de libertés se réduisent chaque jours...

DSC03874

C'est ainsi qu'a trois heures du matin nos sombres discutions sur le climat s'achèveront, nos lourdes vestes d'hiver rangées pour la marche, les cannes remises dans les étuis jusqu'au prochain rendez-vous, les poissons photographiés pour vous, le reste, c'est le retour...

 

 

 DSC03879 DSC03875

 

DSC03889

 

DSC03892

 

DSC03896

Roro silverpeche.com

Partager cet article

Repost 0
Construit et imaginé par ROLAND - dans Poissons
commenter cet article

commentaires

  • : Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • : C'est l'histoire d'une poignée de gars qui rôdent les sentiers des calanques de Marseille, avec son lot de réussite, de déception face aux filets de pêcheurs, de la saleté laissé sans vergogne. Ici on montre tout et on vous dit tout !
  • Contact

Roro.

  • RORO, GREG, MARCO, GEGE.
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps  ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche...  Aventures de pieds nickelés garanti...
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche... Aventures de pieds nickelés garanti...

Pour contacter SILVERPECHE.

                Depuis Votre Messagerie notre adresse est: 

                              silverpeche@gmail.com

    

Recherche Dans Le Blog

Catégories