Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 06:26

DSC05335

Ce vendredi  va être un vrai casse tête pour trouver une parcelle de terre sèche, c'est bien simple il pleut de partout et malgré que nous avons nos tenues de pluies dans les sacs y'en a marre. Marre de bouffer du vent qui n'est jamais dans la direction qui est prévue, de subir la pluie qui s'invite alors que t'as les affaires bien étalées de partout sur les cailloux, non là faut vraiment que le beau temps arrive car depuis début Janvier nous avons fait preuve de patience, là on arrive aux limites du raisonnable.Vendredi matin en regardant la carte de la région à travers l'écran de mon ordinateur je ne peut m'empêcher d'essayer de comprendre pourquoi est t'il nécessaire pour le destin de faire briller largement le soleil toute la semaine et ceci dans les moindres recoins de la France et comme par magie arrivé au portes du week-end nous faire le coup de père François en déversant sur nos têtes des tonnes de flotte. Bon ça va être encore une fois compliqué à expliquer mais nous sommes en chemin vers La Ciotat pour prendre nos appâts, Orlando a reçu des vers de Rimini de plus d'un mètre et des bibis missiles, allé courage...

En chemin c'est pire que prévu, il pleut un peu sur Toulon, il y a une tempête de pluie sur Hyères, nous n'avons pas le choix il faut pousser encore plus loin. De loin en loin nous arrivons près de St Tropez, il ne pleut pas encore ici et pour tout dire  il n'y a pas de vent. La baie de ce coin est si calme et si désertique que ça ressemble presque à de bonnes conditions de pêche, j'y crois à peine tellement cela faisait longtemps que ce n'était pas arrivé j'en ai la larme à l'oeil. Greg fait des bonds sur le siège en gloussant sur un kilomètre le même mot et il faut bien suivre la conversation pour capter le sens de ce mot mis à plusieurs sauces.

-" ho puutainnnnnn" fait t'il en voyant la baie de St trop calme comme une immense toile cirée, ici ce mot veut exprimer une sorte d'extase très proche du plaisir.

Quelques dizaines de mètres plus loin lance t'il à nouveau...

-"Ho putain là !!!!!" La gonzesse en smart n'a pas vu que le feu est passé au vert et est en train de bloquer la circulation. Le mot exprimé ici n'a encore pas le sens premier mais exprimerait plutôt un état d'énervement important.

Plus loin je ne retrouve pas immédiatement le chemin, les dédales des petites routes qui conduisent vers la mer qui ne me sont pas familières et soudain une Lamborguini noire mat nous double sans visibilité.

-" putaiiiin !" Ici le mot veut dire deux choses: " tu as vu la voiture ?" et " heureusement qu'il n'y avait pas de voitures qui venait en face !".

En arrivant sur le poste la mer bouge en peu et le temps se couvre, immédiatement mon ami me lance:

-" ha putainnn"...ce qui veut dire, mince, on a pas de bol.

Il y a des mots comme ça qui peuvent exprimer une foule de choses selon le ton donné, certains mots même peuvent globaliser plusieurs situations complexes et si ce n'était à cause d'un caractère grossier ils pourraient être employés officiellement tellement tout le monde peut en comprendre le sens.

DSC05362

Voilà, nous sommes enfin installés vers huit heure et demi, nous avons placé trois cannes chacun avec différents appâts, la mer n'est pas très calme mais au fond avec un peu de chance le ressac nous aidera à être discret. Greg a repéré une sorte de digue assez longue un peu plus loin et il va s'en servir pour propulser très loin un  gros bout de bibi. Moi je suis penché sur la glacière à choisir un beau bout de ver de Rimini pour ma dernière canne, mais mon oreille capte comme une bruit de frein qui se dévide, machinalement je me retourne pour vérifier su je suis devenu gaga ou pas. Wouhaouuu, l'écureuil de Greg est collé à l'anneau de sa canne et le frein part à nouveau. Mon ami est trop loin pour voir tout ça, je vais lui remonter son poisson qui plie sa canne et je lui expliquerait plus tard ce qui s'est passé. Rapidement il capte que c'est un de ses montages que la touche vient d'avoir lieu, il me rejoint rapidement pour assister au long remontage du poisson. Bon, ce n'est pas un monstre qui se débat au bout, si cela avait été une dodo de trois kilo je lui aurait passé son matos mais là c'est pas la peine je continue à tourner langoureusement la manivelle se son moulinet. Voilà il arrive dans la lumière des frontales et soudain je suis bloqué, je ne peut plus remonter le poisson car il ya quelques chose qui m'en empêche. C'est incroyable il y a un truc qui est en train de manger le sar que j'ai en ligne, au début nous pensions  à une branche d'arbre mais à ma connaissance les troncs d'arbres ne sont pas carnivores et ne donne pas de gros coups de tête...

DSC05458

Bon allé on reprends nos esprits, malheureusement nous n'avons réellement pas de quoi mettre ce poisson au vif mais Greg va quand même le truffer de trois zéros fort de fer et tenter d'envoyer malgré tout ce sparidé qui frise les trois cent grammes, à mon sens ça fait beaucoup quand même. Moi je suis bien calé, j'ai ma clope et mes cannes déployées, il ne manque plus que du poisson pour compléter le tableau. A peine dit ces quelques mots qu'un de mes écureuils extra lumineux ( merci Bert) monte brusquement et stoppe à mi parcours puis retombe. Je me lève, mais au fait quel est l'appât qui est au bout ? En fait je ne souvient plus, le rimini je crois mais je pense que nous n'allons pas tarder à le savoir car je vois bien que la lumière frétillante hésite à monter ou à descendre mais je sent bien qu'un truc va se passer. Effectivement, d'un coup l'écureuil se colle avec rage contre la canne, je débarrasse en toute hâte le témoin de touche pour l'enfourner dans une poche pendant que le scion ploie généreusement. Malgré tout la partie n'est pas encore gagnée, je doit être prudent car il n'est pas sûr que le poisson soit au bout. Nous avons tous vécu cette histoire des dizaines de fois, je doit jouer de patience et lui envoyer une décharge au bon moment et ne pas ferrer n'importe quand. Greg alerté par le bal d'un écureuil "volatile" arrive rapidement, moi je suis la ligne tendue les pieds ancrés dans le sable prêt à foudroyer mon poisson. L'attente ne va pas durer mais pour le coup c'est l'inverse qui se passe car c'est le poissons qui ve m'envoyer une décharge dans le scion, à ce stade je vais considérer qui a l'appât dans la bouche et je vais le contrer avec prudence. Par chance il est au bout, immédiatement je sent bien que j'ai affaire à une daurade car les coup de têtes ne trompent pas, de plus elle est de belle taille car je doit rendre la main à plusieurs reprises et laisser filer le frein. A ce petit jeu, celui qui n'est pas pressé gagne à tout les coups à condition que le minimum soit respecté en matière de matos. De ce côté pas de problème seule une embrouille de dernière minute peut tout gâcher comme par exemple un barracuda qui saute sur une proie facile. Heureusement pour moi tout ce passe bien car je prends mon temps, je vais pouvoir l'échouer à la faveur d'un vague, il ne me reste plus qu'à aller la chercher.

DSC05468

Tout le reste va être rapide, la pluie arrive. Je vais tenter de remiser les affaires sous une veste étanche mais il n'y a pas d'abri pour nous, nous devons enfiler les cirets en vitesse sous peine d'être trempés en quelques minutes. Mais tout devient lassant car marcher dans le sable mouillé n'est pas facile, de plus il colle à tout, une longue séance de nettoyage est en vue et en particulier les cannes télescopiques car le moindre grain de sable peut faire une rayure profonde dans le carbone.

DSC05364

Côté touches tout va être calme, et d'ailleurs vers une heure du matin nous plierons lassés de subir la pluie. 

Mais avant de terminer mon histoire et de j'avais encore un truc à faire avant, je voulais dédier ce dernier poisson à Eric, comme promis, mon ami...

Dans la daurade il y avait des trucs, celui qui sait ce que c'est je prends !

DSC05529

 

DSC05533

DSC05536

Partager cet article

Repost 0
Construit et imaginé par RORO, GREG, MARCO, GEGE. - dans Poissons
commenter cet article

commentaires

Gomes frederic 13/04/2015 22:14

C est des petits boudins de mer....très bons appâts et surtout pré digéré.... je suis fan...

pat (pecheur des calanques) 04/05/2013 13:13


oh putain le blog des galinettes commence a contaminer les autres !!!!!! oh secours !!!! faut que je trouve un bon anti virus pour le mien viteeeeeeeee....... biz

greg 03/05/2013 14:05


https://www.youtube.com/watch?v=BZuG4dyDd48&feature=youtube_gdata_player


EDIFIANT.

Robin 02/05/2013 21:48


Rigole Ange, mais quand j'aurais trouvé le moyen de faire pousser des bibis thermo-nucléaire en captivité, tu feras moins le malin, les daurades-patates seront toutes pour moi à 159,7km à la
ronde, et tout ça pour pas un rond, et toi, t'auras que ton cassoulet pour te sécher les larmes (d'ailleurs, tu partages? Y a des nuits où on sent l'odeur jusqu'à Manosque).


Enfin, faut juste que j'emprunte un truc ou deux à Cadarache...


Pour ton lapin, je pense que tu as juste oublié de le nourrir, ou alors c'est le Ph de l'eau qui était trop bas.


Et je veux bien venir à une réunion au bordel oh! (c'est cher?)

ange 02/05/2013 18:38


je suis super content de decouvrir ce nouveau blog sur les aquariums,moi meme j''en ai un de 500 litre j'y ai mis mon lapin a l'interieur mais il ne bouge plus,que doit je faire? ...........
vivement qu'on se fasse une petite reunion obordeloa .plus les copains.

renaud 02/05/2013 16:35


Robin,


C'est toi qui est dans le juste, inutile de surpeupler car en dehors de poluer et rendre les poissons agréssifs cela ne sert a rien.


Dans mon derniers 250 L, je n'avais pas plus de 7 à 8 poissons de 10 cm max, des blénies, un apogon, une girelles, castagnolles etc etc. Le top c'est que des qu'un poisson grandi un peu trop il
est tjs possible de la relacher (si possible sur le poste de capture), du coup ça permet de renouveller sa population a l'infini sans pour autant les emprisonner a vie.


Un jour tu finiras par y venir .


La bise

Robin 02/05/2013 14:03


Cher Renaud,


Merci pour ces infos et les vidéos, c'est drôle de voir un sar en aquarium! Il est vrai que pour ma part je suis un marin d'eau douce qui n'est pas encore tombé du côté salé de la force en aqua,
alors que pour la pêche c'est l'inverse.


Moi je suis plus du genre à voir trop large pour mes poissons (8 arlequins et 5 maculatus dans 100 litres :p sans compter les crevettes) plutôt que de surpeupler, et à respecter les instincts
grégaires (dans le domaine du possible).


 


Merci Roro de nous chaperonner pour ces échanges :D D'ailleurs, on se la fait quand cette pêche? Tu as mon mail si jamais.


 


Bises à tous!


 

roro 02/05/2013 12:09


Merci pour tout ces renseignements qui vont forcement nous servir.


Vas y renaud car les amis peuvent s'exprimer librement !!!!

dimitri 01/05/2013 11:04


Bonjour et bravo pour votre blog passionnant!


Pour les restes dans l'estomac de la Daurade j'ai mon idée, je mets des liens pour d'autres images:


- les trucs bleus qui ont des stries sont des restes de petites méduses bleues


http://spagnolo.unblog.fr/au-printemps-lechouage-des-petites-meduses-bleues/


 


- les trucs blancs sont des pontes de mollusques. je pense ponte de calamar


http://nature22.com/estran22/mollusques/cephalopodes/cephalopodes.php


 


Voilà en espérant vous avoir aidé. Et bonne continuation et bonne pêche!

Renaud 30/04/2013 23:57


Salut Robin,


Ca me fait bien plaisir de pouvoir partager sur ce sujet. Désolé Roro, je vais un peu poluer le blog en parlant aqua.


Robin je vois que tu as l'air de t'y connaitre. Les pierres que nous utilisons en méditerranéen ont les mêmes caractéristiques que les pierres indonésiennes, elles sont légères et poreuses, bref
des pierres vivante quoi. On les récupère sous les bateaux des pécheurs qui les ramènent ds leurs filets. La 1ere spécificité d'un bac médit c'est d'abord d'etre un bac dit "d'eau froide" (il
faut un groupe froid pour maintenir l'eau a un max de 24 en été) c'est pour cela qu'une pierre d'indonésie claquerait au bout de deux jours.


Pour les poissons, a partir du moment ou tu respectes le rapport densité poisson et volume il n'y a pas de soucis, par exemple tu peux trés bien avoir un couple de girelles ds un 100 L mais tu ne
pouras pas y rajouter d'autres poissons, des invertébrés, des crustacés, étoiles de mer mais pas plus de 2 poissons.


Si ça te branche vas faire un tour là. 


http://www.youtube.com/watch?v=RTMx5ZWtSZU


ou


http://www.youtube.com/watch?v=6GBCuBg_YMc&feature=player_embedded


Allé je sors.


Bise à tous.

roro 30/04/2013 21:10


Effectivement comme le dit Jordan ça ressemble à un bout de plastoc mou qui à l'air de flotter...Ho putain ça voudrais dire que les dodos se nourrissent en surface ? Non là c'est trop pour moi je
retourne à mes bibis !!!


Nous remercions Bregamotte pour son travail de recherche sur wiki qui enfonce encore un peu plus nos connasissances au trèfondes eaux !


Merci les Gars grâce à vous je vais mal dormir...

Bergamote 30/04/2013 15:54


voir ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Velella_velella


 

Robin 30/04/2013 13:18


Hello Roro!


Moi j'étais presque tenté de dire que c'était une poche d'oeufs, mais je me trompe sûrement! En tout cas, quand on a des choses à raconter, c'est que c'est une sortie réussie! Et ton ami là haut
doit être fier d'avoir un si beau poisson qui lui est dédié...


@ Renaud: Ca doit-être beau un aqua méditerrannéen, mais faut au minimum un 300 litres pour des girelles non? Puis des roches particulères? Parce que des roches d'indonésies ça doit pas être
adapté?

Jordan 29/04/2013 20:18


Bonsoir, super blog avec de beau récits!! Pour les sortes de "bout de plastique",il s'agit d'une espèce de méduses que l'on rencontre à certaines périodes de l'année; elles ne piquent pas. Pour
le reste ce sont sans doutes des petits concombres de mer. Voilà en éspérant vous avoir bien renseigner...

roro 29/04/2013 15:14


Merci de tout ces renseignements Reno,


reste à trouver où il y a des concombres et on trouvera sûrement des daurades. Note qu'il n"y a pas moindre trace de crocs sur les boudins, elles doivent aime ça je pense.

Renaud 29/04/2013 10:26


Yep,


Alors pour les petits trucs bleus avec une sorte de voile au dessus, il s'agit de "Velelle" http://fr.wikipedia.org/wiki/Velella_velella. Je connaissais mais je ne savais pas que ça s'apellait
comme ça, on en voit souvant échoué sur le bord des plages (elles dérivent en surface). Pour le reste ce sont des "Holothurie" ou chichi de mer, vier marrin ou concombre de mer. Pour les deux boudins blancs mes copains biologistes n'ont pas su me répondre, peut etre une vicère nécrosée.... mais j'en
doute. J'ai eu pas mal d'aquarium de type méditerranéen et pour se faire j'ai trainé longtemps sur le seul forum et site existant en la matière (nous sommes trés peu a faire de méditerranéen) du
coup j'en ai appris pas mal sur la biologie marrine et la cas échéant quand, je sais pas je retourne sur le forum qui s'appel aquariterranéen (pour ceux que ça interressent).


PS: avoir des petits pageots, girelles paon, blénnie ou blanquette dans un bel aqua tronant ds son salon je peux vs dire que c'est pationnant.


Voili voilou.


Bise a tous.


 


 

seb 29/04/2013 10:02


salut roro belle prise pour ce qu il y a dans le ventre ca ressemble au genre de meduse bleu ou Velella velella qui s echoue sur les plages. sinon pour le reste je pense a des petits boudin
de mer.


Encore bravo car c 'est dur cette année d etre régulier avec ce temps

Chris 29/04/2013 10:00


Salut. Y aurait pas deux concombres de mer en état de digestion bien avancé ??

roro 28/04/2013 20:54


Pour répondre à Pad, là je suis dans le noir car je ne reconnais ni les coquillages ni l'espèce de concombre qu'elle avait dans le ventre. Renaud va faire passer la photo dans son forum
d'aquaculture pour que l'on puisse enfin connaitre le nom précis de ces trucs et ensuite on vous en parle un peu plus.


Bises les gars !

roro 28/04/2013 20:50


Hé oui un temps pas possible avec très peu de touches, heureusement il y avait une daurade dans les parages cela nous a permis de ne pas rentrer sans rien. La prochaine sortie c'est pour Mercredi
soir mais bon va savoir ou on va alller encore...


Roro

alainpaddy 28/04/2013 14:42


Toujours aussi pa&lpitant tesd C R !! Merci et bravo !!


 


C'est vrai que l'acent de certains mots peut changer et change totalement la signification ! c'est tout le charme de la langue Provençale ! 


 


Pour tes bestioles : dattes , cigales de mer , ou pholades ? 


 


 

pat (pecheur des calanques) 28/04/2013 13:40


putain !!! quel courage avec ce temps bravo !!  oui je confirme la meteo est du cote des poissons !!! aller ont sait bien que l envie est trop forte ont y retourne le plus vite possible !! a
tres bientot obordelo biz

Max 28/04/2013 12:52


Bravo roro pour ce beau poisson tu nous as encore sauvé la brocouille , encore un poisson qui nous bouffe un plus petit pendant la remontée et dont on ne sera jamais cque c'est. Moi en ce moment
je travaille beaucoup et j'arrive pas à tomber sur un jour ou les conditions sont bonnes pour aller pecher quand je suis en repos. des que le beau temps revient j'y vais.


A bientot les chouchous roro et gregou et vous mariez pas hein ^^

zakari 28/04/2013 12:11


bravo les gas enf1 ya du poiscay mé sété koi le kiler ki a coupé le sar ........... un congre une murene

Bert 28/04/2013 11:29


C'est dur quand même d'aller aussi loin avec de tels appats pour quasiment rien , heureusement qu'on aime ça .... , de mon coté j'ai fais une petite sortie a Cassis , un départ dans toute la
soirée ... ce qui m'a donné l'occasion de rencontrer Benoit , un gars bien sympa , un de ces soirs on se rencarde et on se fait une petite session ensemble !!! @+++ chouchou , bise .

greg 28/04/2013 10:24


Quelle soirée!


Dommage cette pluie qui nous a bien fait chier!Enfin un beau poisson mais c'est pas encore folichon...vivement que le beau temps s'installe!

  • : Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • : C'est l'histoire d'une poignée de gars qui rôdent les sentiers des calanques de Marseille, avec son lot de réussite, de déception face aux filets de pêcheurs, de la saleté laissé sans vergogne. Ici on montre tout et on vous dit tout !
  • Contact

Roro.

  • RORO, GREG, MARCO, GEGE.
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps  ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche...  Aventures de pieds nickelés garanti...
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche... Aventures de pieds nickelés garanti...

Pour contacter SILVERPECHE.

                Depuis Votre Messagerie notre adresse est: 

                              silverpeche@gmail.com

    

Recherche Dans Le Blog

Catégories