Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 09:39

P7240150

Depuis toujours les photos de souvenirs de ma famille hantent une boite en fer qui a suivi toutes les frasques de nos déménagements, on y trouvais à l'intérieur les clichés en noir et blanc des grands parents caguanis, les cousins, les anciens lieux des vacances, nos appartements successifs aux quatre coins de la France. On peut aisément comparer les traits des visages sur le générations qui viennent d'arriver, mesurer à quel point nos anciens ont laissé leur patrimoine génétique dans nos veines et on peut facilement reconnaître sur la photo arrière grand papi minot dans le dernier né de la famille... La dernière fois que j'ai eu cette boite entre les mains les photos qui y étaient stockées montraient l'actualité de mes beaux jours d'enfant car tous ou presque étaient encore sur terre. Mais mon jeune âge ne me permettait pas de penser que 40 ans plus tard cette boite de biscuit me noueraient les tripes au plus haut point car à l'inverse, aujourd'hui presque tout le monde à disparu. En parcourant rapidement les photos je voit des regards vifs sur les visages qui ont envie de dévorer le monde, des questions qui fusent dans les cerveaux car le futur est si loin qu'une vie entière ne suffira pas à étancher cette soif. Bizarrement la pêche tient une place de premier choix, pourtant le contexte social de l'époque ne permettait pas de faire de grands projets sur ce sujet, le matos était quasi inexistant tout simplement parce que la pêche était une activité dominicale qui était plutôt tournée côte fleuve ou rivière. Je dis social car comment expliquer à son épouse que pour assouvir une passion répugnante il a besoin de trois cent francs soit la moitié de son salaire et ainsi passer pour une cloche au yeux des oncles chasseurs de sangliers...Malgré l'apparence du matériel qui a beaucoup évolué, les conditions humaines en sont restés là. Pourtant comment faire pour avoir du bon matos sans que cela coûte cher ? Tout ceci n'est pas une question subsidiaire dans la réalité car même si la pêche à la ligne s'est largement démocratisé et devenue accessible à tous, nous devons quand même nous adapter avec nos propres moyens. Ce qui a profondément changé c'est notre attitude face aux difficultés, rares sont ceux qui ont le courage de bricoler un moulinet ou de réparer un anneau brisé. Rare sont ceux qui font l'effort d'aller loin pour dénicher son poisson d'ailleurs notre tranquillité s'appelle" une garantie d'un an pièce et main d'oeuvre" nous nous y sommes endormi dessus et on ne fabrique plus rien...Remarque, moi qui bricole pas mal je me retrouve parfois dans des conditions pas toujours exactes avec ce j'ai tenté de faire contrairement à Bert qui est un vrai génie de la bricole. Je retrouve même en lui cette pensée ancienne du raz le bol car le beau matos est réservé à un public fortuné, cela fait bouillonner les neurones qui se mettent à créer soudain. A l'inverse Marco c'est le dénicheur de plans pour pêcher, il essaye tout ce qui peut être un appât, il le transforme, le saucissonne pour en tirer le meilleurs. Il n'hésite pas à se fourrer dans des situations extrêmes qui me font penser parfois à de la survie plus qu'à de la pêche. D'ailleurs un soir de grand vent Marco perds son salabre dans le biaù, bien qu'il l'ai convenablement calé il s'est pris dans une sorte de malchance qui l'a conduit dans l'eau. Par chance il ne coule pas car à sa grande surprise il flotte en dansant des hanches, qu'aurais-je fait moi à sa place ? Je l'aurais sûrement regardé disparaître ou peut être tenté de le récupérer avec une ligne, marco non. Il se fout en slip et fait un plongeons de plusieurs mètres dans une mer agitée en pleine calanques pour aller rejoindre son précieux accessoire, il va remonter cinquante mètres plus loin dans la nuit remontant sur la roche avec le concours chanceux d'une grosse vague...

P8130312Nous ne pouvons pas parler de toutes pêches que nous faisons, certaines sont bonnes, d'autres sont moins bonnes, certaines désastreuses... Nous ne vous apprenons pas que dans certains cas, subitement une rafale de poissons( des royales s'il vous plaît) assaillent les hameçons. Ci dessous Marco qui renoue avec le plaisir des calanques, en moins de cinq minutes toutes cannes donnent signe de vie, un vrai carnage qui pour une fois se termine ne faveur du pêcheur " chanceux"'... Ce n'est pas vraiment le but de la manoeuvre mais quand même, autant de beaux poissons en moins d'une heure c'est presque de la folie douce qui sature les veines d'adrénaline... Quand on sait à peut près combien sont dans la bac c'est bon signe, mais à chaque fois c'est un revirement de situation, on change de pêche pour ne pas vider un coin.

P8130315

Depuis j'ai entrepris de remplir à mon tour cette boite en fer. Il y a des photos de mes enfants qui sont encore jeunes, moi dans des lieux de vacances où la joie déborde du cadre, des sourires qui ne se retrouvent que sur les photos faisant le pitre pour qu'ils se souviennent  un jour... ils verront un papa qui à croisé toute sa vie le fer avec la chance de prendre un beau poisson un jour, une maman qui attise la douceur de vivre, des repas de famille qui sentent la poudre à plein nez et des copains qui cultivent les vannes d'amitié.

La chance viendra peut être frapper plusieurs fois à nos portes et les longs silences seront peut être plus bruyants qu'à l'ordinaire, les chemins qui mènent vers les ciel seront toujours plus riches en aventures que les couloirs de nos vies de tous les jours. Nous aimerons nos calanques comme une lumière qui brille un soir de concert à l'abri de nos ennuis, mais les calanques se donne à tant de monde que je sait d'avance qu'elle sourira à un autre que moi...

P7250177

Ci dessous c'est une pêche de Greg, comme à son habitude, pas d'appareil photo....Pourtant c'est une dénicheur de royale sans aucun doute.

tout-en-vrac-aout 1196

tout-en-vrac-aout 1203

      Là on vous en montre deux du kilo chacune ( merci Greg) c'est le résultat de moins de deux heures de pêche dans un canal qui fleure bon le mazout et le mercure...Ha merde elles ont comme nous, elles prefèrent se ruiner la santé avec les saloperies que de vivre dans les calanques tout près de mes cannes à pêche, va comprendre....

 

Partager cet article

Repost 0
Construit et imaginé par RORO, GREG, MARCO, GEGE. - dans Poissons
commenter cet article

commentaires

ange 21/08/2012 13:59


je reconnais les deux dorades de greg elle ont été prise a fos en pleine mer" et non pas dans le canal"et elle se sont surement echappées des calanques car il y a des malades qui n'arretent pas
de les taquiner,voila la verité vrai et puis pour le materiel si vous voulez economisez faites comme moi,fauchez le.

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 21/08/2012 21:44



C'est les deux frères qui doivent être contents...



Bert 21/08/2012 11:37


Salut les gars, désolé de te contredire en publique ma poule , mais tu te trompes sur ma motivation , je ne suis vraiment pas satisfait du matos proposé dans le commerce , ecureuil gadget ,
coulisseau de 2 tonnes ...  et autres arnaques plus ou moins grossieres dont  je ne vais pas faire la liste ici , d'ailleurs les consommateur ne s'y trompent pas , la plupart ont bien
compris la technique de l'escroquerie ,  le monde de la peche est petit et le bouche a oreille est particulierement efficace ...


@+++ bises

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 21/08/2012 12:42



Quand je voit ce que tu es capable de créer sur une idée complexe je me dis que nous ne sommes pas assez acharnés. Encore une fois merci pour les écureuils, les coulisseaux etc etc...Tout cela
nous facilité la vie et fait économiser pas mal de temps et d'argent. Quand je pense aux coulisseaux fabriqué avec un coton tige et deux perles, qu'en plus on embrouille plus les lignes tout en
restant fuselé pour le lancé on se demande pourquoi personne n'y avait pensé.



alainpaddy 21/08/2012 09:39


La boite à biscuits !! la boite à chaussures ! déja que les photos étaient chères , tout le monde n'avait pas la boite à savon pour les faire !! les albums de même ! alors les boites de récup
étaient squattées !


Comme tu le dis si bien , c'est toujours un plaisir de les retourner , sûr que nos enfants et petits enfants  auront plus de facilité , entre les vidéos et les disques durs , la photo
numérique facilite les choses !


 


Pour le matos , ce sera toujours la même chose , les moyens financiers de chacun restera un choix ! d'un côté la facilité qui a son prix , de l'autre le bidouillage , bricolage ou autre démerde !
mais ce qui ne changera jamais !! c'est le poisson qui ne sait jamais avec quoi il sera pris !!


 


Continuons à stocker les souvenirs !! nos minots seront contents comme nous le sommes d'ouvrir ces boites !!

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 21/08/2012 12:34



Cet article à été pensé avec ta participation car je suis admiratif de toute l'ingéniosité qui te carctérise, une bricole par ici, une bidouille par là...Je suis ton éternet abonné.



evo13 21/08/2012 06:17


le canal de fos (et Fos en général) est vraiment un endroit génial pour pêcher la daurade, beaucoup de marseillais viennent ici pour faire des grosses patates (enfin si vous parlez bien de
ce canal). Alors oui le cadre est pas réjouissant et l'air sent mauvais mais quand on a dans l'après-midi des touches à casser les cannes et des daurades de 2kg qui s'acharnent sur les appats
sans discontinuer, c'est que du bonheur. il y a encore une semaine je faisais 2 dodo d'1,600kg et d'1,800kg ^^


Bonne journée à vous et continuez à nous donner de beaux récits comme vous savez si bien le faire.
Au plaisir.

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 21/08/2012 08:56



 A vrai dire je ne connais pas le lieu où Greg est allé pêché mais une chose est sûre, le poisson est ici...



lesardigne 20/08/2012 22:53


tu as raison on devrait tous faire la meme chose pour les generations a venir......


 


 

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 20/08/2012 23:40



Mon cloclo c'est quand qu'on te file ta raclée au bord de l'eau ?



  • : Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • : C'est l'histoire d'une poignée de gars qui rôdent les sentiers des calanques de Marseille, avec son lot de réussite, de déception face aux filets de pêcheurs, de la saleté laissé sans vergogne. Ici on montre tout et on vous dit tout !
  • Contact

Roro.

  • RORO, GREG, MARCO, GEGE.
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps  ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche...  Aventures de pieds nickelés garanti...
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche... Aventures de pieds nickelés garanti...

Pour contacter SILVERPECHE.

                Depuis Votre Messagerie notre adresse est: 

                              silverpeche@gmail.com

    

Recherche Dans Le Blog

Catégories