Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 16:54



Nous faisons partie de tout ceux qui attendent avec impatience le week-end pour s'éclater, Le choix est vaste et les activités nocturnes ne manquent pas, mais ma petite bande et moi allons à la pêche, c'est notre passion. La plupart des gens  imaginent les pêcheurs comme comme des tueurs en puissance, des gens sales car ils pêche avec des vers gluants ou des poissons qui sentent mauvais. Il est certain que dans une soirée il est difficile de placer dans la conversations ses connaissance sur les calmars...
Mais tous ces gens se trompent et même si il existe des pêcheurs qui ne respectent rien, ma bande et moi trouvons notre équilibre dans la pêche et ses rencontres, sa préparation et le devoir de respect aux poissons.



Vendredi soir tout commence bien.

Le vent souffle mais bon il n'est pas prévu qu'il se renforce alors cela ira, la traversée de Marseille au frioul se fait sans encombre, le bateau avale les vagues qui viennent du large mais qui n'ont pas la taille voulue pour inquiéter le capitaine. David qui est sur le poste depuis déjà une bonne heure scrute avec attention les navettes aux noms imaginaires qui croisent tout près des berges rocailleuses. Comme le jour n'est pas encore éteint je parvient à voir quand même mon ami posté a peu près là où il était prévu.
Je suis pressé de pêcher mais je prends mon temps, j'aime tellement cette île que je' voudrai y vivre tout le temps. La nature sauvage de ce coin de Marseille offre à celui qui sait lire, une richesse de couleurs, il n'y aucun même vert, pas un seul jaune qui se ressemble sur la même plante et elles poussent comme avec joie entre les rocailles qui bordent un chemin surnaturel, c'est comme un sentier secret qui mène au paradis avec toutes ses promesses d'abondance.
David est en bas déjà en place, il m'accueille en silence et m'aide à enlever ce lourd sac, ma place  à été préparée, je souffle un peu... 

Je prends tout le temps nécessaire pour monter mes cannes car les conditions ne sont pas extra et nous pensons avec raison que la nuit ne va pas être très productive. Immédiatement les petits sars se bousculent sur les appâts, mais ils font tous moins de deux cent grammes et nous ne pouvons pas les garder, c'est ainsi que la soirée débute et nous ne sommes pas aux anges.


Nous mettons huit cannes, elles aurons presque toutes des touches mais à chaque fois c'est une prise qui retourne à l'eau. Pourtant mon ami David arrive à prendre une blanquette que l'on peut garder puis dans la nuit deux ou trois autres qui feront tout juste la maille. Par moments il y a de belles touches, nous savons bien que c'est des blanquettes qui mangent mais elles ne se piquent pas, il y a beaucoup de courant sous l'eau les appâts sont remontés souvent sur le fil. Preuve que le poisson est absent car les pêcheurs, qui ordinairement sont invisibles et bien blottis dans leurs coins secrets, changent de coin comme de chaussette et n'hésitent pas à venir demander si ça mord, d'ailleurs nous même somme en contact avec d'autre copain sur le frioul ou pas, à demander les mêmes renseignements...


Il ne fait pas très sombre car les éclairages de Marseille combinés avec une lune particulièrement en forme pourraient te faire passer de la frontale, c'est le deuxième point qui contrarie le poisson. Quatre heures du matin je m'allonge sur une roche tout près de mes cannes, le doux bal de mes écureuils éclairés qui dansent au grès des courants d'air bercent mes sens qui vont sombrer... David est même obligé de se déplacer de son poste et de me remonter le sar qui est resté un bon quart d'heure sur la ligne juste devant moi c'est dire a quel point je dors.
Six heures du matin nous avons tout rangé nos cannes, nos moulinet, nos affaires de pêche, ramassé nos quelques détritus et nos lourds sacs mis sur nos dos, nous sommes sur le retour.
Au final c'est une petite pêche qui a été faite, bien sûr c'est un peu mieux que nos amis postés à la Ciotat et Cassis qui n'ont pas eu une seule touche, mais j'avais espéré prendre quelques beaux poissons, vu que mon budget ne me permet pas de revenir deux fois dans le mois ici, tant pis.

Au petit matin les pêcheurs qui reprennent le bateau en direction de la ville folle se rejoignent lentement sur le quai d'embarquement par petits groupes, mélés aux résidents de l'île qui vont travailler. Sous les lueurs orangées et bleutées du jour levant et entrelacé de nuages égratignés, la fraîcheur matinale s'installe et ébrouent nos corps en frissons, les grosses discutions commencent, on échange des photos sur les portables, a qui à la meilleure technique, c'est vous silverpeche ? Le retour ne dure que quelques minutes, le bruit assourdissant des moteurs me déplaît car je sais que notre aventure est déjà finie et que nous allons nous disperser devant le quai du port afin de retrouver nos vies...





 

Partager cet article

Repost 0
Construit et imaginé par Roland & David - dans Poissons
commenter cet article

commentaires

  • : Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • : C'est l'histoire d'une poignée de gars qui rôdent les sentiers des calanques de Marseille, avec son lot de réussite, de déception face aux filets de pêcheurs, de la saleté laissé sans vergogne. Ici on montre tout et on vous dit tout !
  • Contact

Roro.

  • RORO, GREG, MARCO, GEGE.
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps  ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche...  Aventures de pieds nickelés garanti...
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche... Aventures de pieds nickelés garanti...

Pour contacter SILVERPECHE.

                Depuis Votre Messagerie notre adresse est: 

                              silverpeche@gmail.com

    

Recherche Dans Le Blog

Catégories