Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 14:45

DSC00012

Ce soir je suis dans les calanques, un coin de replis qui m'est familier car nous l'avons prospecté entre tous des centaines de fois. Tout est assez calme malgré le vent de travers qui sévit ici depuis des semaines, les vagues ne sont pas énormes et pour tout dire il fait même assez bon. Je ne pense pas que c'est ce soir que je vais faire la pêche de l'année car la mer à trop remué les fonds et la surface offrant aux poissons une multitude de petites proies ou coquillages décollés de force de leur habitat. Ce soir j'ai avec moi quelques bibis et mourons qui vont essayer de capter dans l'oeil des daurades une étincelle d'interêt. Ce que je sait c'est qu'il va falloir jouer discret dans les fils ce soir, ne pas hésiter à allonger les bas de lignes, oublier les trois zéros pour beaucoup moins gros, le salabre, en principe c'est une suite de petites choses qui cumulées ensembles finissent par payer un jour. J'ai en mémoire ce fameux soir où j'était parti pour le marbré sur ce poste, bas de lignes de trois mètres en 20, hameçons de 4, plomb olive de 50 g et une longue cordelle sur chaque cannes, pas de salabre car inutile pour le marbré même les gros, hé bé voilà...Successivement j'ai cassé sur deux grosses daurades qui se sont laissé piéger par la discrétion de l'ensemble, tout se serait très bien passé si j'avais eu mon épuisette car un fil fluoro en 20 centièmes ne casse pas comme ça si on le ménage un peu, même les petits Hameçons alpha supportent des trucs pas croyables quand on dose la contrainte du bout des doigts. Voilà, je renferme tout ces souvenirs pour me concentrer un peu sur cette pêche qui promet une soirée calme et à vrai dire c'est tout ce que je vient chercher ce soir car mes lectures de la semaine m'ont passablement énervées. Je me suis penché sur les pêches des hauts fonds, les primes scandaleuses offertes à ces usines flottantes qui ne garde pas forcement les poissons pêchés. Le bateau à droit à un cota strict de prises, globalement tout le monde respecte ce cota mais il n'est pas interdit de vider les cales si une mane plus juteuse se présente. Avec tout l'armada électronique embarqué il possible pour le capitaine de savoir le type de poissons présent, le poids, la taille et bien sûr le prix au kilo directement de son siège en quelques clics. Dès le chalutage vomi sur le pont une armée de découpeurs fait le tri dans les cales du poisson à conditionner, celui à garder et celui à remettre à l'eau, ainsi 95 % du poisson est rejeté par dessus bord, seuls les cabillauds et les poissons nobles sont gardés. Ainsi, le bateau peut décharger à quai plus de trois cent tonnes de poissons prêts à être vendus dans le monde entier et en priorité dans nos supermarchés. Le problème c'est que pour garder 300 tonnes de poissons commercialisable il a fallu à ce navire rejeter 15000 tonnes de poissons par dessus bord. Le pire c'est que tout cela ne choque pas grand monde, nos politiques sont plus attachés à faire vivre une économie que préserver les fonds marins. Seuls les écolos et greenpeace crient au scandale et ont toutes les peines du monde à faire dévier de quelques degrets le rouleau compresseur de la finance, on appele ça la nature humaine...

Ayant travaillé assez jeune dans un secteur complexe par ce qu'à l'époque dans ma famille pour être vu comme un homme il fallait commencer ainsi, j'ai rapidement compris à mes dépends la grande architecture céleste de l'être humain et de la société avec qui j'allais devoir vivre. Révolté par le comportement humain,Toute mon existance je me suis élevé contre toutes formes d'autorités, j'ai combatu avec rage les injustices autour de moi et j'en ai donné autant que j'en ai reçu mais j'ai toujours gardé cette soif de justice.

Pas facile malgré tout de comprendre dans quelle société nous vivons, la politique et le pouvoir qui sévi sur la planette depuis le commencement a encore de beaux restes aujourd'hui. Par exemple comment aujourd'hui un être intelligent peut t'il encore croire à un dieux ? Toutes les souffrances de ce monde ont été faites en son nom, aujourd'hui encore, la moitié de la planette est en guerre pour le servir. Nos chrétiens d'aujourd'hui qui ne parlent que d'amour et de bonté sont en réalité les fils spirituels d'assassins qui ont fait subir l'inquisition au peuple, ils ont torturé à mort des écrivains pour leurs idées, brulé des millions d'innocents accusés de sorcellerie et ont obligé DARWIN à renier tout ses travaux sur l'évolution de l'homme pour ne pas être pendu. D'ailleurs on peut facilement vérifier que la religion n'est jamais très loin du pouvoir politique même aujourd'hui, elle est influente dans tous les couloirs de marbres des ministères et ne prends jamais position même quand de grand génocides sont organisés pour du pétrole ( par exemple). il suffit de gratter un peu la frêle façade des politiques pour s'apercevoir de ce que nous sommes pour eux. Hé oui les gars nous ne sommes que du bétail prompt à assouvir une soif de domination qui n'a aucun égal connu. Il faut être un vrai malade pour avoir envie d'être président de la république, il faut en tenir une énorme couche pour braver tout les pièges que l'ennemi tend sur le chemin du pouvoir, il ne faut pas manquer d'air pour mentir de cette façon alors que l'on sait que tout ou presque est faux.

Pourtant depuis que le monde est monde, ceux qui veulent le pouvoir nous transmettent globalement le même message pour tenter d'être élus, travail, argent, amour et avenir sont les charnières d'un bon discourt électoral. Mais voilà, c'est une technique qui est aussi employée par les médiums pour décrocher une consultation, elle est employée dans tous les sens par les publicitaires pour vendre un produit et vous pourrez remarquer qu'au plus le mensonge et grand au plus la notion de devoir devant dieux est grand. Mais nous vous y trompez pas pas, tout le monde s'en fout. Depuis la nuit des temps ceux qui ont pris le pouvoir ne sont pas plus bienveillants pour nos âmes qu'un chacal sur le point de passer à table. La santé de nos enfants ne les intêressent pas un brin, la nature tout le monde s'en branle et ceux qui y ont cru en sont vite revenus. Le mensonge politique est tellement gros qu'il faut nous inventer un truc encore plus gros pour que cela paraîsse trop gros pour être faux. On nous ment du soir au matin comme on fait croire à nos enfants que le père noël existe...

Voilà un peu peu le sujet de mes lectures, inutile de vous dire que même seul au fin fond des calanques je ne m'ennuie pas un brin, il me suffit de ruminer un peu pour avoir matière à réfléchir. D'ailleurs ce soir ma soirée commence par ma première touche à dix heure et demi sur un mouron, touche molle, voyons voir...Il me semble avoir un truc sur la ligne mais ce n'est pas très évident de la sentir, cela doit être un beau yeux ou une autre connerie dans le style. Hé bé non c'est un rouget, ouchhhhhh, l'hameçon est loin, bon, tant pis pour lui. Au fil des minutes les touches arrivent par vagues, la pression monte sous l'eau car vu la nervosité des touches je pense que dans quelques instants je vais avoir une belle surprise. A ce petit jeu le pêcheur à toutes les chances de gagner quelques poissons, quand les touches se suivent ainsi on ne tarde jamais à savoir ce qui rôde au fond. Pourtant je n'arrive pas à piquer un poisson malgré toute la finesse des lignes, ça chipote dur dessous et je vais devoir pêcher encore plus fin si je ne veut pas passer tous les mourons rapidement. Je change l'hameçon de 4 par un 6 et j'en place un autre en tandem pour trouver la faille. Pendant ce temps je n'avais pas remarqué que j'avais un client sur la ligne de droite, l'écureuil est collé et apparemment le poisson est bien piqué, en quelques tours de manivelle il me sera possible de sentir un sar correct au bout, vous savez, ces rushs très appuyés par saccades et une grosse sonde à la surface et un animal tout en lumière qui arrive dans le feu de la frontale.

DSC00001

Ce n'est pas un monstre mais il me va, il a le ventre gonflé de nourriture preuve que ce soir c'est la gourmandise qui anime les poissons. Rapidement mon piège en tandem va fonctionner, l'écureuil claque contre la canne qui ploie généreusement, le temps de prendre en main je sent des coups de têtes qui font plier le scion. Je n'éclaire pas car si les poissons captent de la lumière ma pêche est finie, remarque la lune est assez grosse et en hauteur, à force on s'habitue. Bon là à vrai dire je ne sait pas exactement ce que j'ai au bout, quand on est dans le noir complet on se fie à ses sens et là je suis un peu perdu car la sensation est très différente. A la surface je comprends tout, je vient de faire un doublé.

DSC00002

Un pageot et un marbré ? C'est vraiment curieux car en principe de bord il ne fait assez froid pour le pageot mais trop pour la marbré, va comprendre. Juste le temps de décrocher les poisson que j'entends le frein de l'autre canne, c'est encore un tandem avec deux hameçons de 6 sur un fil de 18 centièmes, heureusement j'ai le salabre. Je le savais, il suffit de mettre une ligne très fine pour qu'un beau poisson se pique dessus, là je doit jouer en douceur car c'est une belle blanquette, elle tape dès le fond. Je vais la salabrer en douceur et le remiser dans mon bac.

Et puis d'un coup tout est fini, il n'y a plus de touches. La pêche aura duré une bonne heure avant de s'éteindre comme on éteint une ampoule, je vais malgré tout avoir encore quelques touches sans suite, curieux quand même.

DSC00005

Vers deux heures du matin la messe est dite, je replie lentement les affaires dans mon gros sac de carpiste, je ramasse tout ce qui traîne pour ne rien laisser et la marche peut enfin commencer. Du haut de la coline je me pose quelques instants pour regarder le paysage dans le noir, ces calanques, celles de mon enfance. Je peut voir encore des bribes d'images derrière mes yeux et je réalise tout le chemin parcouru depuis...

DSC00013

Partager cet article

Repost 0
Construit et imaginé par RORO, GREG, MARCO, GEGE. - dans Poissons
commenter cet article

commentaires

MERGOIL ROLAND 24/01/2014 22:33


UN PLAISIR DE VOUS LIRE et BIEN VU les coups sur notre société et les prétendants au trone qui chaque fois nous crachent dessus et nous voient toujours de plus haut (=plus aucun VRAI droit)et
nous qui sommes et devons vivre de plus en plus BAS... bonne année 2014 d'un auvergnat,BYE.... JE CROIS EN DIEU mais je
m'en sers que pour éviter d'écorcher les poissons à 2 pattes BSTR.... LA TERRE .LA MER :les deux bassins de la VIE
qu'on offense sans cesse par les spéculations de tout genre.ON LES AURA PREVENUS...

alainpaddy 09/01/2014 20:53


je pense que si l'on fait un blog c'est pour dire ce que l'on a à dire !! pas pour vendre quelque chose et faire du busines !! c'est mon avis !! après je comprends si quelqu'un ne partage pas ma
façon de voir les choses !! Bises !

Roro 09/01/2014 20:17


Toujours sur le pont mon cher ami, merci de ta célérité à visiter le blog. Le prochain article ça risque de moins plaire à nos lecteurs, enfin bon en verra bien...


Bises Pad

alainpaddy 09/01/2014 19:46


Belle page de philo !! que des choses vraies ! rien de mieux pour faire baisser la pression !! 


Le poisson t'a récompensé ! si pas en quantité ! la qualité et la variété sont au rendez vous ! Merci du partage !! 

  • : Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • : C'est l'histoire d'une poignée de gars qui rôdent les sentiers des calanques de Marseille, avec son lot de réussite, de déception face aux filets de pêcheurs, de la saleté laissé sans vergogne. Ici on montre tout et on vous dit tout !
  • Contact

Roro.

  • RORO, GREG, MARCO, GEGE.
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps  ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche...  Aventures de pieds nickelés garanti...
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche... Aventures de pieds nickelés garanti...

Pour contacter SILVERPECHE.

                Depuis Votre Messagerie notre adresse est: 

                              silverpeche@gmail.com

    

Recherche Dans Le Blog

Catégories