Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SILVERPECHE.com

SILVERPECHE.com

LE BLOG DES SAISONS

Publié le par RORO, GREG, MARCO, GEGE.
Publié dans : #Poissons

DSC02881Mr Alain Paddy tu t'y verrais pas ici ?

Pour faire un joli blog( du moins qui présente un intérêt) il faut beaucoup se renseigner à travers des articles de presse ou livres, prendre quelques risques aussi en parlant de choses qui font mal sans trop savoir où cela nous mène juridiquement. La chose qui va suivre est tiré du mensuel " pêche en mer", qui s'étonne de ne pas avoir été convié à la dernière réunion de la DPMA qui s'est tenu presque en cachette avec les instances des patrons pêcheurs qui proposent que la pêche de loisir soit tenu en laisse et ne vienne pas leur prendre un poisson devenu rare.

Quand on vous disait que le poisson n'est perçu que par certains que comme un tiroir caisse, pourquoi nous rabattre les oreilles avec l'écologie, l'éco-responsabilité, les gars qui font les décrets ne sont pas pêcheurs et ils n'ont absolument aucune idée de tout ça. Les pêcheurs sont vu comme des braconniers qui se gavent de poissons et revendent aux restos, des sous que l'état ne veut pas laisser filer car il pensent que cela représente des millions d'euros. Cela a été fatal aux autorités portugaises qui eux aussi pensaient aux joies du permis de pêcher en mer, le résultat ? des millions de sesterces dépensés, des tonnes matos non utilisé, des gardes réutilisés ou virés et l'abandon du permis l'année d'après pour manque de rentabilité cruel ( sont vraiment pas sympa ces pêcheurs). La soif de pouvoir ou de l'argent mène à tous les excès et ici nous sommes en plein roman politique où on trouve n'importe quelle excuse pour ramasser du pognon. Là c'est la déroute car tous les postes de pêche qui avaient été abandonnés dans le cadre du futur parc des calanques viennent à nouveau de se voir réintroduits comme par miracle cet été. Vous pouvez en penser ce que vous voulez mais la course au pognon est si intense en ce moment que nous pensons que nous n'échapperons pas à la fermeture avant cet hiver des calanques de Marseille et de Cassis, enfin, pas pour tous les monde...

Alors bien calé dans mes noires pensées je reçoit un mail comme une bulle qui éclate de Zakarie qui passe dans notre région ( le bougre vient de très loin) pour nous voir et pêcher avec nous... Marco est dispo, Bert aussi, Zak, son tonton Rachid, l'affaire est entendu pour une soirée où nous allons encore en baver une peu. Le Mistral ( pas gagnant) souffle vraiment très fort et nous devons chercher un coin à l'abri de 75  qui sont annoncés non faiblissant pour toute la nuit, là au moins c'est clair c'est ADVIL demain matin. Un bon passage chez ORLANDO pour se charger en appâts frais, quelques conseils, beaucoup de recommandations et nous voilà en route pour le Cap Cicié tambours battants jusqu'au rond point de la promenade où la police municipale verbalise les contrevenants mal garés. Tiens, un sens interdit, des bagnoles de partout, un peuple digne d'un 14 Juillet et l'accès au Cap fermé depuis le 15 juin. Ha là ça part pas bien, moi qui me voyais empocher les sars comme des euros à la tirette nous devons nous consulter pour trouver un coin qui ne va pas totalement nous rendre fous...

On cherche on pinaille puis finalement c'est les Embiez...Ici pas de doutes on ne va pas faire des étincelles dans les couloirs des portraits des pêcheurs disparus. Ordinairement c'est pas un coin coin, mais en plus avec du Mistral je pense que nous allons faire de la pisciculture cette nuit, c'est à dire qu'on va donner à manger au microscopiques blanquettes et aux labraxs gros comme deux doigts. Mais bon, nous n'avons plus le temps de tourner dans tout le var pour aller trouver un poste avec les feux d'artifices au dessus des têtes, 14 Juillet oblige...

DSC02891-1

Sur l'aller je d'écouvre un Zachari très calme, un gars qui a un beau palmarès et qui nous a bien plus immédiatement, voilà un jeune homme que vous reverez à coup sur en notre compagnie, le tonton Rachid compris...

DSC02877


Notre Robert international ci dessous ( la Pêche du Sud en lien à gauche) 

DSC02878

Marco c'est marqué sur son tee-shirt.

DSC02879

Arrivés sur place la donne change un peu, il y a beaucoup de touches qui n'aboutissent pas, les blanquettes grosse comme un portable s'en donnent à coeur joie. Les scions fendent l'air en deux, le vent balaye tout sur son passage il est difficile de pêcher de toute façon c'était prévu, on le sait mais quand même !

DSC02884

La nuit tombe sans que nous puissions faire un beau poisson mais Zak qui a du matériel particulièrement bien adapté à sa pêche arrive à envoyer vraiment loin ses appâts et le résultat ne se fait pas attendre...Tout d'abord un joli loup comme sorti d'un chapeau de monsieur loyal...

DSC02886

Puis une petite blanquette qui aura malheureusement tout avalé jusqu'à la moelle, on l'a remet à l'eau mais rien n'y fera c'est la fin pour elle...

DSC02891

Le reste va être une longue attente les cheveux aux quatre vents froids sans plus trop de touches, si, de temps en temps tu prends un sar ou une blanquette qui a trouvé le moyen de se fourrer un  1 dans la gorge ou les ouïes, quelle misère...L'intérêt de la pêche n'a plus de sens, par contre nous avons découvert un nouveau copain, qui ma fois, se débrouille plus super bien en toute simplicité et j'avoue même avoir été bluffé par sa technique tout à fait sérieuse, son assiduité qui fait de lui un élément complet.

DSC02888

Les Embiez c'est un joli coin pour les yeux ou pour épater une fille mais c'est malheureusement un gouffre à appâts, globalement pas de poissons qui ne vaut ni les 13 euros de la traversée en bateau ni l'intérêt de rester toute la nuit plus l'armée de moustiques qui vous y attends en embuscade. Les moustiques de ce coin c'est des poignardeurs de première qui arrivent à percer les vestes, alors si en plus t'es les bras nus, alors là, c'est une perfusion qu'il te faudra...

Toute cette l'équipe se quittera au cul des voitures avec beaucoup de promesses de retour. Pour la prochaine Zak on te montrera autre chose qu'une ile déserte de poissons...

DSC02895


Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog