Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SILVERPECHE.com

SILVERPECHE.com

LE BLOG DES SAISONS

Publié le par SILVERBOYS
Publié dans : #calmar

Le sens global d'aller à la pêche est difficile à cerner, il est clair que ce n'est pas pour sa survie physique, ni pour nourrir une armée de bouches affamées non, s'archarner à pêche est radicalment pour autre chose. Certains c'est pour se faire voir, certains c'est pour faire passer un message, d'autres c'est pour retrouver des copains, mais en un sens simple c'est juste pour évoluer car nous sommes tous programmés pour cela. On n'évolue qu'en restant pragmatique sur son sens à comprendre sur ce que dit un autre être que sois. Certains l'ont bien compris et adapter l'expérience des autres sur son propre crédit ne pose pas de problème particulier. Mais passé ce rapide balayage d'un gars normal qui se sert du savoir de son entourage pour se forger une nouvelle technique et qui l'adapte à son propre compte pour aller plus loin est normal, mais un coco qui cherche le moyen d'être plus fort que son copain pour lui imprimer sa domination est aussi normal mais on entre ici dans le domaine de la personnalité et là, les ennuis commencent...

La pêche est un aparté dans sa vie, un moment unique où la pêche sert de déversoir, un moment privilégié qui ordonne une sorte de survie intélectuelle, on oublie presque tout et ses copains (quand on est pas con) sont comme une fontaine de ressource bienfaisante inépuisable. Pour notre part il y a bien longtemps que notre réussite à fait naturellement le tri des gens qui ne sont pas bons pour nous. Bien sûr nous ne sommes très loin d'être parfait et celui qui prétend l'être est un vrai con, mais nous essayons tant que possible de ne pas ressemble à ceux que nous n'aimons pas. 

Ce soir là nous nous étions donné rendez vous pour une sortie dans les calanques, comme d'habitude il y a ceux qui sont à l'heure et ceux qui sont à la bourre, c'est un peu le lot familier qui fait le quotidien de notre grand groupe et dedans il y a toute les personnalités. Il y a un vent à casser les branches des pins mais nous n'avons pas trop le choix de sortir ce soir vu que les impératifs familiaux sont plus forts que tout, nous nous plions au destin, c'est ainsi...Pour finir ce poste cassidain a été déserté depuis longtemps par les calmars, nous ne savons pas exactement pourquoi mais les quelques copains qui y ont trainé leurs chaussures l'on bien compris et c'est juste pour passer le temps que nous nous y rendons.

DSC00002

Nous nous installons tambour battant vers dix neuf heures et comme promis il y a beaucoup de vent de Nord, moi j'abandonne rapidement le bouchon car le courant si habituel ici est épouvantable. les bouchons courent avec frénésie sur l'eau malgré une mer assez calme, mais il y a une poussée de surface qui est épuisante, on ne sait pas comment faire pour être dans le cadre de la pêche. Alors nous allons bricoler un peu, Bruno est aux bogues, Max à laissé courrir ses bouchons n'importe où, Reno pêche sans plomb avec une demi sardine et moi je fume des clopes en buvant un bordeaux. Voilà le tableau de ce soir, autant dire que même si il y a un calmar personne n'y pêche, par contre la soirée à été l'occasion de se retrouver un peu, on discute, on rigole, on pète sans se préocuper vraiment des lignes. Mais après tout on s'en fout, le pêche ce n'est pas simplement prendre du poisson mais c'est aussi l'occasion de sortir sa dernière trouvaille, son dernier moulinet ou un montage qui à l'air un peu moins foireux que le précédant. Dans le lot Reno va prendre le traditionnnel congre, poulpe minus pour la photo et Bruno quelques bogues qui irons droit dans le gros sel pour la prochaine pêche.

DSC00005

Nous partirons vers minuit, même si le vent est bien tombé nous n'avons plus la foi pour rester, le retour sera long et entrecoupé de quelques pauses réparatrices.

DSC00009

3

Tout ce petit monde va repartir à l'eau, pas question de garder un fiélas ni un poulpe.

Ci dessous je vais vous donner les photos du calmar qui a été pris à Marseille Mercredi soir.

DSC00002-copie-1

Le tube fait pile 53.

DSC00010

La paluche du coco est impressionante, tu en prends deux et elles te couvrent la main, notez qu'il y a encore une autre nageoire au bout du tentacule, je n'avais pas remarqué ça, pourtant depuis le temps que je le pêche...

DSC00005-copie-1

Le mulet semble plaire aux gros calmars, ceci explique peut être cela.

DSC00013

Il a fallu le plier pour qu'il rentre dans le tup', après avoir réglé la tare à zéro le poids s'affiche à deux kilos cent trente. Mon dernier record était à un kilo neuf sur le calmar de type loligo vulgaris et dire qu'il y en a peut être un peu plus gros.

A Mercredi...

 




Commenter cet article

seb 14/12/2013 21:31


bravo belle peche ce calamar est impressionnant!!!!

orlando 08/12/2013 13:08


http://0z.fr/rXRkR

!!!alainpaddy 08/12/2013 11:39


OK !! maintenant je comprends mieux !!! c'était une répétition avant la générale !! 


vous ne vous êtes pas entraînés à blanc !! mais au rouge direct !! 

roro 08/12/2013 09:15


C'est un peu comme une pré-der de l'année, vu les conditions il ne fallait pas en attendre plus,


Bises Pad !!!

!!!alainpaddy 07/12/2013 21:01


Sympa un break de temps en temps !! une  soirée copains ! ce n'est pas mal non plus ! 

Maxime 07/12/2013 20:46


Tres bonne sortie malgré le capot monumentale et les conditions extra pourries on c'est enfin tous retrouvé et autour d'un bon pinard et sa J'ACHETE !!!!

Articles récents

Hébergé par Overblog