Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 07:19

IL y a des soirées comme cela qui commencent bien, On décide d'aller à la pêche un peu à l'arrachée, tes copains ont fait pareil et on se retrouver au même magasin presque à la même heure, si c'est pas de la communion ça...

DSC000014-001

Nous on est sur le départ pour Ramatuelle, il va falloir prendre une petite palette d'appâts pour être dans le cadre de la soirée qui se déssine, et, surtout tirer les leçons des dernières pêches qui ont été très dure pour le moral de la troupe. Nous avons fait le plein de promos pour la soirée comme les fils, les hameçons et surtout du nouveau moulinet pour remplacer les plus vieux, vu la baisse de presque 50 % nous on fonce dedans et visiblement on est pas les seuls à avoir compris...

La route est calme, la traversée de toulon se fait dans la joie, même Hyères n'est pas embouteillé suite aux derniers grands retours des grandes vacances d'été, tout cela nous permet de ne pas rester sur la route plus de deux heures ce qui augmente le temps de pêche à chaque fois.

Sur place c'est bien, il n'y a toujours pas de pêcheurs, toujours pas de filets car ils sont interdit ici, nous croisons juste un groupe de plongeurs dans le long couloir de marche encombré de gros insectes juteux, ils ont une brochette de petits poissons de roche dans un sac en plastique largement ouvert à ceux qui demandent de voir. Bon là... c'est pas le grand bleu mais bon, je suppose qu'il en faut pour tout le monde, même si cela nous semble dérisoire à Greg et moi. La marche ne va pas durer bien longtemps, voilà un sentiment de bien être qui nous est familier, comment ne pas aimer se retrouver en pleine nature vierge ou tout peut arriver en un instant même le plus fantastique. Nous on est pas venu bricoler, nous avons d'énormes bibis, du rimini juteux et des vers de chaluts à gogo tout droit sorti des bacs remplis à bloc d'Orlando. Rapidement avec la nuit qui s'annonce les touches sont sur quasi toutes les cannes, sars, sars, sars il n'y a que ça pour l'instant mais bon, on va pas se plaindre car au moins on reste sur le qui vive au cas où un gros poisson viendrait à se prendre sur nos lignes. Là où je suis plus partagé c'est que nous avons des touches de daurades, pour un sar c'est pas normal quand... Un départ de frein se fait entendre sur une des cannes de mon ami Greg, l'écureuil est monté de façon linéaire pour se coller et faire chanter en douceur le frein de son nouveau moulinet, impossible de penser à un petit poisson car la canne est bien tordue et le frein parle enfin généreusement. Pourtant à notre stupeur la remontée n'est pas extraordinaire et je dirait même qu'il faudra un bon moment à Greg pour sentir le poissons dessus, il ne lasse pas de me dire qu'il s'est décroché, il s'est décroché. Mais au raz des roches tout change, le coco a fait mine de suivre le plomb qui rejoint la berge bordée de roches coupantes, arrivé au bord il envoie une décharge d'adrénaline dans le scion de la canne mon ami Greg pour casser le montage, seulement voilà, on avait prévu le coup...Arraché trabucco en 45 de Vingt mètres sur un 3/0 fort de fer YUKI, le sar c'est retrouvé dépourvu lorsque la roche fue venue. Malgré tout un coup de salabre est nécessaire car la bestiole est longue et épaisse ne faison pas souffir le poisson ni le matos pour rien.

DSC00003

La soirée va se montrer plus calme, les touches se sont montrées pressantes sur le bibi jusque là mais au fil des heures le ver de rimini trouve les faveurs des poissons. Là nous n'avons peut être pas bien joué, nous avons subi des touches en rafale sans pouvoir trouvé le client mais que faire ? Peu importe la taille du bout de ver de rimini mis au bout il est systématiquement arraché, petits poissons ? Pas sûr. Mais à force de donner le change en appâts et diminuant la taille des hameçons une certaine bataille fratricide va se former sous l'eau, à ce jeux cruel on fini toujours par voir ce qui sème le trouble sur les lignes tendues.

DSC000016

La mer est remplie de sars corrects, ici pas question de faire un massacre mais juste deux ou trois beau sujets pour le grill et tout le reste n'est pas gardé. Jusque là nous étions en 2/0 et 3/0 car nous étions en plein rêve d'un gros poisson, mais la réalité c'est que les gros poissons ne sont pas nombreux et on a plus la chance de se trouver face à des sars afamés qu'autre chose. Choper un beau sujet n'est pas la combinaison résolue d'un problème mathématique qui se résoud grâce à la connaissance du pêcheur, non ceux qui croient être les détenteurs de ce genre d'infos sont des pêcheurs juvéniles en puissance. En vérité, il faut juste avoir le bon appât au bon moment au bon endroit, mais ça si je ne m'abuse ça s'appelle avoir du cul car avec tous les appâts qu'il y a dans un magasin choisir le bon au bon moment ressemble fortement à de la chance. On sait juste que l'été les vers fins comme le mouron, la cordelle, le chalut, le rimini, l'américain vont aller titiller l'appétit d'un poisson déjà rempli à bloc de bouffe, passé l'été on trouvera plus facilement le beau poisson avec de gros vers comme le bibi ou les piades, l'hiver c'est la sardine ou le gros bibi coupé posté tout près des ports. Mais la chose la plus importante quil ne faut pas oublier de prendre avec sois à chaque sorties, c'est son capital chance. Peut importe où tu iras pêcher, avec de la chance il y a toujours un beau poisson pour toi, peut importe le ver il s'y prendra dessus. Nous avons tous autour de nous un gars ou une nana qui a une chance à faire vomir, un truc inexplicable mais qui fait dresser les cheveux ( si on en a ) sur la tête, ben y'en a c'est pour la pêche, d'autres c'est avec l'argent, certains c'est dénicher les filles, moi c'est pour les places de parking. Sans forcer chacun d'entre nous avons une facilité déconcertante pour les autres, cela ne sert à rien d'essayer de comprendre c'est une sorte de don qui s'exerce ainsi.

DSC00002-002.jpg

Ci dessous mes nouveaux écureuils, impossible de manquer la moindre tirée, même de loin.

Nous aurons la visite de la gendarmerie qui est venue inspecter notre attirail, la maille des poissons, l'ablation de la caudale et une dose de recommendations pour la nuit.

DSC000020

Les sars ne sont pas vilains car ils sont tous aux alentour des cinq cent grammes, l'appâts de  moment c'est le ver de chalut il prends le relais, après le bibi et le rimini  nous devons composer avec tout cela heureusement que Phillippe avait tout ça en réserve. La nuit se poursuit et nous n'aurons plus de touches jusqu'au lever du jour, les moustiques arrivent en masses avec les guêpes ce qui ne nous laisse pas beaucoup de répis, elles s'aglutinent sur un bout de bibi coupé et franchement je ne suis pas en confiance totale.

DSC00008

Au fil des minutes les touches reprennent, bizarre car je n'arrive pas à cerner le type de poisson qui vide nos hameçons, ça fait des tirées molles mais soutenues un peu comme le feraient des blanquettes. Pour voir je descend la taille des hameçons pour trouver la solution. Armés d'un bout de ver de chalut le résultat ne se fait pas attendre bien longtemps.

DSC00009

Les blanquette non maillées sont légion ici, il faut remettre à l'eau sans cesse, tant pis...

Les blanquettes sont si nombreuses que je pense qu'il n'est plus possible de faire un poissons correct, pourtant je vais insister et me teindre encore plus les doigts en violet quand...Le frein part, le scion frétille généreusement et je peut comprendre que le poisson à trouvé le morceau de fer planqué dans le ver de chalut. Je ferre dans un grand mouvement ample ce qui me permet de planter l'hameçon dans la gueule du poisson sans pour autant risquer la casse. La bataille n'est pas féroce, quelques rushs appuyés sans plus pour voir enfin la belle qui arrive sous des mètres d'eau claire. Greg salabre sans faille le sparidé qui est venu se mêller aux frasques des juvéniles tous retournés à l'eau.

DSC00013

Voilà une beau sujet qui s'est fait désiré, elle n'est pas très longue mais elle est épaisse et massive prise au ver de chalut à Huit heure du matin sur un hameçon de 4 yuki, bas de ligne 20 centièmes alpha, c'est pas le monstre de l'année mais elle suffit à mon bonheur. Au final nous avons fait une pêche honorable, nous n'avons gardé que cinq poissons, nous avons remis à l'eau une dizaine de blanquettes sous les trois cent grammes et des sars identiques à gogo. 

Nous quitterons ces lieux avec un sentiment de satisfaction, nous aurons subi quelques grosses touches sur des blanquettes de deux cent, des touchinettes sur des sars de cinq cent et un wagon de renseignements qui nous seront utiles pour la prochaine pêche. Il est déjà dans les cartons de silverpeche un nouveau coin qui est encore plus loin de celui-ci, il promet encore plus de récompenses à la clé, nous devrons nous adapter une fois de plus aux poissons qui y habitent, mais bon ça c'est une autre histoire...

Bon allé bises les gars.


Partager cet article

Repost 0
Construit et imaginé par RORO, GREG, MARCO, GEGE. - dans Poissons
commenter cet article

commentaires

Roro 03/09/2013 20:42


Hahahahahah, t'as raison avec la cravatte et tout et tout, voire le string, tant ça marche !!!


Bises mon Reno

Renaud 03/09/2013 09:46


Eeeeeeeehhhhhh aui l'est beau hein !!!!!! Y s'est coupé les cheveux pour la rentrée ..... Et du coup un beau poisson.


C'est pas des bons appats qui faut..... c'est juste se faire beau ...


La prochaine je viens en costard.


Bise a tous

roro 03/09/2013 08:26


Salut Pat, oui malgré ces beaux poissons nous aurions cru faire encore mieux, mais bon, comme on dit c'est pour la prochaine !


Bises Pat

pat (pecheur des calanques) 02/09/2013 18:25


sympa la photos de groupe !!! pour la peche vous meritiez mieux apres une telle expedition et  avec autant d appat !!!! mais vous avez l air d voir passer un bon moment et en fait c est le
principal !!!! biz les potos

roro 02/09/2013 14:45


Ha oui je ne doit pas avoir beaucoup les cheveux dressés car je suis passé aux impôts et il m'ont fait barbe et cheveux ! En tout lmes cas voilà un beau coin qui ne nous a pas livré tout ses
secrets, on y retourne bientôt pour en savoir un peu plus et je l'espère encore de beaux poissons.


Bises Pad

greg 02/09/2013 14:05


Encore une belle sortie dans un endroit merveilleux!

alainpaddy 02/09/2013 09:55


La chance ne sourit qu'aux audacieux , qu'à ceux qui osent ! qui tentent ! normal que ça vous arrive !! 


 


Tu es comment avec les cheveux qui se dressent ?? 

  • : Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • : C'est l'histoire d'une poignée de gars qui rôdent les sentiers des calanques de Marseille, avec son lot de réussite, de déception face aux filets de pêcheurs, de la saleté laissé sans vergogne. Ici on montre tout et on vous dit tout !
  • Contact

Roro.

  • RORO, GREG, MARCO, GEGE.
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps  ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche...  Aventures de pieds nickelés garanti...
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche... Aventures de pieds nickelés garanti...

Pour contacter SILVERPECHE.

                Depuis Votre Messagerie notre adresse est: 

                              silverpeche@gmail.com

    

Recherche Dans Le Blog

Catégories