Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SILVERPECHE.com

SILVERPECHE.com

LE BLOG DES SAISONS

Publié le par RORO, GREG, MARCO.
Publié dans : #Poissons

DSC01743

A peine remis de mes émotions à la vue de ces énormes poissons gardés en vie dans des aquariums, je décide avec Greg de faire une sortie radicale dans les roches. Sardines , gros bibis, tout pour tenter un sparidé taille record.

je vous passe les encombrements , les travaux publics qui repoussent de quelques minutes l'ouverturedes portes du paradis. Bon , du paradis si on veut car de mémoire je n'ai pas encore pris un sar tambour comme j'ai pu voir ces derniers jours mais, pourquoi pas en croiser un aujourd'hui ?

 

A peine les cannes posées que c'est déjà la touche, les bibis font du remue ménage sous l'eau mais nous n'allons pas prendre du poisson immédiatement car pour l'intant c'est des petits qui grignotent. le flux de la mer monte peu à peu c'est une sorte de marée qui se profile car nous devons reculer les affaires au fil des vagues bruyantes.

 

La nuit tombe lentement et nous n'avons plus aucune touche, ce coin de réserve qui offrait dans le lointain passé de belles promesses de pêche hivernale a finalement (sembli t'il)été ratiboisé. Sur ce sujet il est important de constater une certaine disparition des poissons, il y a quelques années les prises en d'hiver se faisait plus régulièrement, alors qu'en penser ? Soit le poisson a diminué , soit, il a foutu le camp ailleurs.

 

A force de pêcher avec de la sardine la nuit ce qui devais arriver va arriver...Un congre va se laisser tenter sur un morceau de poisson que je ne lui avait pas destiné, heureusement il est piqué sur le bord de la bouche et je vais pouvoir de le remettre à l'eau rapidement sans dommage.

DSC01764

 

DSC01770

 

Juste pour le fun, Greg met une bogue au bouchon pour le calmar. Ce n'est plus vraiment la saison ni le lieu mais cet exercice de style tend à prouver que l'on peut pêcher n'importe où une espèce improbable.

Alors que je suis en train de batailler à décrocher une canne enraguée je vois le flotteurde mon ami qui plonge...Un peu plus tard nous en ferons un autre de la même taille preuve qu'avec du fond du courant et la présence de nombreux poissons fourrageles calmars suivent ces mouvements. Ce qui n'est pas compréhensible justement c'est la "non" présence des gros prédateurs qui pourraient trouver une certaine nourriture.

DSC01748

Bon un peu plus loin nous allons prendre un grand mais petit prédateur qui va aller lui aussi rejoindre les siens me bousillant au passage un magnifique bibi.

 

DSC01763

Finalement nous rentrerons vers deux heures du matin, il n'y a plus aucune touche la mer semble vide, les vagues commencent à envahir notre poste et le froid fait son apparition, c'est l'heure du retour...

DSC01754

 

SILVERPECHE.COM

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog