Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SILVERPECHE.com

SILVERPECHE.com

LE BLOG DES SAISONS

Publié le par ROLAND
Publié dans : #Poissons

DSC02900

Il y a des soirs comme ce soir là ou tout vous réussi sans que l'on ne sache vraiment pourquoi. Tout d'abord pour combler mon grand plaisir Marco est de sortie avec moi, il est un habitué de nos lignes, nous décidons de nous donner rendez-vous ce vendredi sur un poste dans Marseilleverre qu'il connais bien et qui promet de belles rencontres sous marines. 

Après une brève traversée de Marseille dans ma vieille voiture bleu, une marche pas trop longue mais intense car vraiment bien chargé je suis avec lui sous un vent d'Ouest non prévu par Météo france ( comme c'est bizarre). Immédiatement les touches sétalent sur toutes les lignes que je viens de poster, malheureusement Marco me montre que ce ne sont que de petits sars de 150 grammes qui vont retourner à l'eau sans transitions. Celui-ci reprendra vie de justesse mais un autre un peu plus gros va claquer immédiatement dommage...

S5000313

 

S5000316

 Curieusement les touches ne sont pas très franches, les écureuils montent descendent, difficile de faire un pronostic sur le poisson en ligne quand...c'est la touche violente le frein se dévide régulièrement. Je prend ma canne en main mais rien au bout...J'ai un bibi dessus,cela doit être une dorade ou un beau sar alors je laisse faire encore quelques instants. les conseils très avisés de mon ami Orlando sur la façon dont la dorade s'alimente vont ici porter tout ses fruits. Plusieurs tirée lourdes succéssive plus loin je prend à nouveau la canne en main, à ce moment je comprends qu'elle a bien engammé, je la ferre dans un mouvement ample et linéaire, elle est au bout ! La belle ne fait pas dans la dentelle, les coups de tête sont puissants et empêche de tourner la manivelle, je n'ai pas le sentiment tout de même d'avoir une très grosse au bout mais bon...Mon copain Marco se tient prêt le salabre à la main e, équilibre entre deux roches et d'un coup de poignet sur et habile l'engouffre dans les mailles. je suis assez bluffé car elle pèse dans les  six ou sept cent grammes mais elle a donné toute la puissance de ses nageoires pour se faire passer pour plus.

S5000325

Nous avons sans cesse un genre de touches bizarre, les écureuils descendent au lieu de monter, remontent comme si le fil était dans la vague mais en fait c'est les poissons qui font ces touches car à chaque fois une prise. Comme au frioul les petits sars sont vraiment très nombreux nous devons faire avec et relâcher sans cesse, au hasard un joli loup dans la maille va lui aussi se laisser séduire par une empile de petite bibis postés dans le sable.

S5000328

Les températures sont idéales, malgré un passage pluvieux en début de soirée les choses s'arrengent peu à peu, tellement qu'a minuit nous sommes en tee-shirt, d'ailleurs si nous avons remis les vestes une heure plus tard c'est à cause des millions de moustics qui détectent la moindre parcelle de votre peau libre pour vous soutirer une peu de sang. Bon un passe mais à des moment c'est votre bras qui sert d'intraveineuse, pis après ça gratte !

L'écureuil de mon ami frétille encore, puis rescend lentement, il prend sa canne en main et sent bien un truc qui tire mais c'est pas évident alors il ferre et c'est la surprise. Il ne s'attendais pas à avoir une telle résistance, de toute évidence le poisson au bout est nettement plus gros mais ne bataille pas de trop, soudain aux alentours des vingt mètres son poisson est remonté à la surface et bataille ferme, mais c'est quoi ? c'est un loup !!!! Je me met en position et le salabre... Mon ami est tout chamboulé on ne se lasse pas de la prendre en main et d'estimer son poids, pour sur ce soir c'est vraiment pas mal !

S5000332

Le vent tourne rapidement à l'Ouest, les touches tournent ( elles) court. Nous n'avons plus enregistré de touches mais les hameçons sont ( eux) néttoyés à tous les coups sans le moindre signe. Nous attendrons que le jour se lève pour plier les affaires, quel spectacle grandiose qui ne donne pas envie de partir.

DSC02903

Commenter cet article

Fabre 09/04/2016 15:36

bravo! beau poisson.

AC 03/07/2014 15:00

bonjour les amis çà fait pas mal de temps que je lis les trés bons articles de ce blog !!
mais je ne pouvais rester insensible plus longtemps à votre problème Moustiques!!
Il existe des produits répélents trés efficaces , seulement ceux ci sont a base de DEET (il en faut au moins 50% il est en vente dans toutes les bonne pharmacie) Seule précaution , que ce soit un tiers qui le pulvérise sur vous et surtout pas sur les mains au risque de contaminer les appats , à part çà c'est inoffensif pour des gaillards comme vous
cordialement

Articles récents

Hébergé par Overblog