Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 08:36

unnamed

Je n'ai malheureusement pas pu pêcher ce vendredi soir car j'était de sortie en famille, au cours du repas très arrosé j'ai souvent regardé par la fenêtre du resto pour surveiller la météo, entre les rideaux épais de la fenêtre j'ai pu observer que le temps était parfait pour une sortie nocturne et c'est le ciboulot plein de doutes pour le week-end que la soirée va se dérouler. Pendant ce temps mon copain Stef que vous connaissez bien maintenant ne se prive pas (lui ) d'une sortie dans les règles. Il va aller trainer ses chaussures dans les calanques humides chargé comme un fada et trouver pour une partie de la nuit un coin pour pêcher. Pour ma part le samedi va être assez court, j'ai tellement abusé du fameux vin rosé bien glacé mis à disposition sur les tables du resto qu'au final une partie de la soirée à disparu de ma mémoire et mon réveil tardif avant l'anniversaire de mon beau père sera très rapproché. C'est un peu comme si je venait de prendre une cuite et j'allais en prendre une autre dans la foulée, inutile de vous dire que la pêche de Dimanche va être épique, en tout les cas je n'irait sûrement pas bien loin...

Je vous passe les énormes trous noirs ( black hole) de mes soirées entérieures qui m'ont fait prendre la décision d'aller à la pêche de bonne heure. Je ne sait pas encore pourquoi j'ai cru bon d'avoir mis le réveil à 3 heures du matin pour une destination à peu près lointaine mais bon, le réveil a bien sonné et va savoir pourquoi, je me suis levé. Ma destination première décidée la veille était Ramatuelle, c'est un petit coin de Paradis qui n'est pas très accessible mais avec le fort Mistral aui souffle dans les calanques c'est la meilleure solution, je n'ai pas l'intention de refaire la sortie de samedi dernier et m bouffer du vent à gogo. Par acqui de conscience de refait le point de la météo avant de partir et je constate que mes plans vont tomber à l'eau ( si je puis dire), le vent est toujours annoncé dans les calanques et la pluie fait son apparition dans le Var alors qu'elle n'était pas prévue. Mince, tout cela ne me laisse pas beaucoup de marge car trouver un coin à l'abri cela va forcement poser quelques problèmes, tout d'abord parce que je suis assis sur mon canapé et il est trois heure et quart du matin. Finalement à force de chercher la solution en tournant les aiguilles du vent de Google Hearth, je décide de me rendre au Bestouan, il y a de grands pans de roches qui empêchent le Mistral de rentrer, c'est une bonne solution pour le confort, mais pour le poissons là, c'est autre chose.

Arrivé sur mon petit coin vers 4h 30 je progresse sur le granit blanc avec la neige fondue qui virevolte dans la lumière de la frontale, hou fan il fait un froid de canard ce matin et j'ai un peu des doutes sur le choix du lieux. Stef m'a passé des vers à tube et deux bibis, moi j'ai des mourons de la semaine dernière on va voir si avec ce la ça suffit pour trouver le poisson.

DSC00002

Au lever du jour les bibis commencent à faire monter la pression sous les eaux, j'ai des tirettes à la suite sans touches franches, le reste des vers ne plaisent pas, c'est peut être le signe que les blanquettes sont dans le secteur. Soudain l'écureuil claque contre la canne, super j'ai ma première belle touche, je tend le fil et le poisson est en ligne bon, on va pas sortir le salabre car ce n'est pas un gros poisson mais...c'est bien une blanquette car elle donne des coups de têtes arrivée au bord.

DSC00001

Hou putain elle ne risque pas de casser mon bas de ligne en trente centièmes, heureusement elle est bien piquée au bord des lèvres et après un petit passage dans le bac pour la photo, zou à l'eau !

Je n'ai juste que le temps de renvoyer la ligne au bibi que le montage extra long au mouron à trouvé un poisson, celui-ci bataille un peu plus mais il n'est pas encore dans ce que je recherche, tu parles à la surface arrive un pageot un peu plus gros que la blanquette, là non plus je ne salabre pas.

DSC00009

Lui non plus ne sera pas gardé mais il est mal en point pourtant il est piqué sur la lèvre extérieure pas de quoi mourir. Je vais le remettre à l'eau mais il a du mal à reprendre vie alors je le remet dans mon bac et je vais lui envoyer du boost avec mon bulleur. En cinq minutes il pourra rejoindre la mer sans encombre, oufff !

DSC00018

Le vent se calme peu à peu, les bourasques froides du matin qui secouaient avec rage les palmiers derrière moi ont presque disparues avec le jour, il ne me reste qu'une mer assez plate et qui manifestement se vide elle aussi peu à peu.

DSC00021

Je voit bien qu'au loin c'est le bordel car l'horizon n'est pas plat, on dirait même qu'il a été découpé avec un ciseau cranté tellement ça remue fort au large, d'ailleurs je voit bien que les navires qui vont vers le sud passent au ralenti.

Mais une sortie de pêche ne se conclue presque jamais sans "la" surprise de la journée, qu'elle soit sur les lignes ou dans l'eau, il y a toujours quelque chose qui est surprenant.Voilà je suis assis à fumer tendrement une cigarette roulée et à boire un café chaud en absence de touches, je regarde ce spectacle plutôt désertique ce Dimanche. Les résidus de vagues viennent mourir contre la cap canaille, c'est rigolo car tout est calme à mes pieds et démonté au large, au moment où je commence à sombrer dans ma réflexion, un de mes écureuil monte légèrement puis descend aussitôt. Inutile de te dire que je n'ai pas tout envoyé en l'air, je reste prudent sur les ferrage trop hatifs, ils se soldent neuf fois sur dix par un vent, déjà qu'en étant patient...L'appât est un mouron alors ce doit être une merde qui est en train de me vider l'hameçon, il bouge, il frétille, mouai bon... J'ai failli m'endormir les yeux ouvert quand l'écureuil monte tout en douceur sur deux mètres et se colle doucement contre un anneau, il revient vers le sol et... Plakkkkk !!!!!Le frein se dévide en continu, wouaouuuu, là oui j'envoie tout en l'air, le verre de café, la clope et une partie de ma boite à pêche. Je ferre énergiquement...dans le vide ? Manifestement il n'y a rien au bout et quand je cherche l'appât je me rend compte qu'il n'y plus d'hameçon, va savoir ce qui coupe le fil de 30 centièmes ce point, ce n'est pas la première fois mais sincèrement j'espère que c'est le dernière car je suis à peu près sûr que j'ai perdu un très beau poisson.

Moi je remballe quelques heures plus tard sans avoir eu de nouvelles touches, tous les appâts se sont fait engloutir par une armée de petits poissons qui ont mâché les bibis, vidé les hameçons des vers et n'ont pas toujours fait de touches.

Mais le vendredi soir mon ami Stef n'a pas perdu son temps, sa sortie nocturne va lui donner beaucoup de plaisir car il a un petit vent d'Est qui va lui apporter des poissons comme sur un plateau. Dès la tombée de la nuit le festival commence, sars, soles, loups, ce soir rien ne lui est refusé c'est comme un petit état de grâce. Rapidement il va enchaîner les prises, malheureusement il va perdre un gros loup au raz des roches mais  il enchaîne un autre dans la foulée. Une soirée mouvementée qui se solde par un beau plateau de poissons, visez plutôt....

unnamed (1)

Bon je ne vous cache pas que nous allons traverser une semaine complexe, on verra bien si malgré le vent et la pluie le poisson sera en core au rendez-vous, bises les gars...

Partager cet article

Repost 0
Construit et imaginé par RORO, GREG, MARCO, GEGE, STEF - dans Poissons
commenter cet article

commentaires

roro 09/02/2014 12:52


Mon Reno,


tu sais bien tu viens quand tu veux et ou tu veux, un de mes grands plaisir c'est d'être avec toi dans le calme ou la tempête, on se tel...

Roro 09/02/2014 12:50


Cher Thibault,


J'ai lu avec attention votre message et je suis heureux que vous portiez attention à notre blog. Les coins que vous prospectez sont un vrai réservoir à poissons, mais nous avons été longtemps
aussi à nous demander si ces postes comme pouvaient abriter quelques belles pièces mais voilà. Tout est dans l'appât et le montage plus que le poste. Utilisez un montage coulissant c'est à dire
un plomb qui coulisse sur le fil, une perle, un agraphe et un bas de ligne long environ 2 mètres. Le cap croisette demande un peu d'habitude et malheureusement le matériel doit être à la hauteur
du montage pour envoyer loin mais ça s'arrête là. Ce coin donne bien avec bibis, rimini un peu toute l'année mais surtout l'hiver. Les cordelles et les vers de sable donnent bien à la bonne
saison mais vu le passage des bateaux... Le problème c'est qu'il est impossible de tout dire en quelques lignes, vu que vous êtes nombreux à nous demander, nous allons organiser une sortie dans
le Var pour rassembler quelques passionnés qui donnerons les premiers rudiments à ceux qui se seront inscrit. Comme toujours, c'est gratos seul vos appats sont à votre charge, on vous dit plus
dès que je n'ai plus la grippe...


Bises tibo, hihihihii

Renaud 07/02/2014 19:50


Salut mon Roro,


je serais dispo semaine prochaine pour allé affronter vent, pluie, tsunami avec toi.


Je te tel lundi et on se calle.


 


Bises à tous.

thibault 07/02/2014 17:12


Bonjour bonjour !  felecitation pour toutes vos prises et votre blog  si bien ecrit ,  un vrai  pecheur penseur philosophe ! lecteur depuis quelque semaine de vos exploits
meme en hivers  , j'en viens  à maronner  comme pas possible ,  petit pecheur a deux francs que je suis ,  je me suis mis à la peche serieusement  seulement depuis
quelques mois et   je squatte depuis principalement   le Cap croisette et les alentours , calanque du trou  , grande digue a coté du bain des dames , mais je ne prends quasi
rien !!!!  j'utilise des dur et demi dur en montage coullisant et  montage style palangrotte avec une empile , mais  WALOUH !  si ce n'est  quelque touche de temps en
temps ,  pourriez vous m'eclairer de votre savoir ?  es ce les lieux choisis ?  les appats ? la saison ?   je deviens fou ! j'en suis degouté a lire tout vos article ,
vous etes tres tres fort , je vous envie !

marco 06/02/2014 16:36


J'ai peut être une idée pour le nombre de fois que ton fil est coupé commeça à la touche...9a dépend pas du diamètre, je t'expliquerai...

roro 06/02/2014 10:46


Ha oui  ce stef il est pas croyable, tu les lâches dans les calanques avec trois cannes à la main et te revient avec des loups des soles ,des sars, ils ont du s'échanger des secrets avec
Marco ! Ho les gars et nous ?

coste 05/02/2014 19:54


UN PETIT COUCOU A TOUTE L'EQUIPE SILVER PECHE ET TOUS SES LECTEURS.RORO FIDELE A TOI MEME TOUJOURS DE SUPERBE PHOTO.JE VOUS FAIT A TOUS DE GROS BISOUS ET VIVEMENT UNE PROCHAINE SORTIE DE PECHE
QUI SERA JE PENSE EXPLOSIVE

Bert 05/02/2014 16:58


BRAVO A STEF POUR CETTE BELLE SORTIE , IL CONFIRME BIEN QU'IL FAIT PARTI DE CEUX QUI ARRIVENT A TIRER LEUR EPINGLE DU JEU TOUTE L,ANNEE ...


A TRES BIENTOT MON RORO LA BISE ...

roro 04/02/2014 22:11


La pêche à été faite avec des vers à tube et au bibi , les loups eux, excusivement au ver à tube, si ça peut vous aider...


Bises les gars.

alainpaddy 04/02/2014 19:14


Belle pêche Stef !! les soles sont magnifiques !! La récompense d'avoir osé ! 


Tu n'as pas été payé de tes efforts Roro ! mais je pense que tu as passé un bon moment dans cette belle nature ! ce sera pour la prochaine fois ! 

alain 04/02/2014 18:21


je reste bouche beeeee devant la derniere photo  ,felicitations..ici meme pas un vendeur de bibi digne de ce nom...


bonne continuation

  • : Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • : C'est l'histoire d'une poignée de gars qui rôdent les sentiers des calanques de Marseille, avec son lot de réussite, de déception face aux filets de pêcheurs, de la saleté laissé sans vergogne. Ici on montre tout et on vous dit tout !
  • Contact

Roro.

  • RORO, GREG, MARCO, GEGE.
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps  ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche...  Aventures de pieds nickelés garanti...
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche... Aventures de pieds nickelés garanti...

Pour contacter SILVERPECHE.

                Depuis Votre Messagerie notre adresse est: 

                              silverpeche@gmail.com

    

Recherche Dans Le Blog

Catégories