Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 19:55

Les poissons arrivent, repartent ou s'installent un peu mais de toute façon cela ne dure pas. les conditions météo jouent un rôle implacable qui conditionne les esprits des  poissons d'une manière pas croyable, comme nous d'ailleurs... Je pense que vous avez remarqué nos pêches quasi impensables il n'y a que seulement trois semaines, pour clôturer cette saga avec le départ plus que regretté de Marco, les poissons tendent à se disperser sur les côtes pour votre plus grand bonheur.

DSC00552

Tout ceci est un phénomène naturel, il est tout à fait normal que toute la réserve alimentaire des poissons qui vous a peut être inquiété ces derniers jours s'envole aussi vite que la fumée d'une cigarette au mistral dans le sud dès les première belles prises.

il y a des poissons qui vivent en permanence plus ou moins loin sur le côtes à de différentes profondeurs, rascasses, pagres, sars, dentis. Certaines espèces quittent les profondeurs, d'autres arrivent, c'est un bal incessant qui se renouvelle chaque années mais qui pour autant n'a pas la même intensité selon les conditions météo. Cette saison avait pourtant mal démarré, le vent, la pluie, le froid même je pense que nous avons tout subi et bon nombre de pêcheurs avaient décidé de se mettre au tennis. En examinant de plus près l'ensemble nous sommes encore dans l'impasse car il n'y a pas d'explication vraiment rationnelle, pourquoi les daurades mordent à des profondeurs vertigineuses alors qu'elles ne pondent pas dans ces lieux ? Pourquoi il y a autant de loups en été ? Les gros marbrés sont bloqués dans le port du frioul pour une raison inconnue.  Les liches, sérioles affamées, les thons ? Va savoir...

DSC00141

La pose téléphone voilà une activité incontournable, c'est juste pour répondre aux épouses ou aux copains à rouge vif de tout savoir en temps réel....

L'histoire commence avec Marco ( encore une fois) qui repart de plus belle sur ces terres éloignées pour essayer de trouver (encore une fois) quelques belles pièces à se mettre au bout de la ligne. Comme d'habitude tout démarre plutôt bien mais cette fois les touches tardent un peu à venir, mais peu importe ici on est si bien, d'ailleurs cela fait toujours un peu pareil, il va falloir composer avec ses instincts pour trouver l'astuce qui va marcher quelques heures seulement. Les bibis maousses achetés chez Orlando font normalement mouche assez rapidement, les poissons, notamment les daurades aiment leur goût fruité comme une douceur sucrée mal intentionnée.

A la nuit tombée c'est enfin le signal de départ, les premiers écureuils signalent tour à tour la présence de nos chères demoiselles obèses, mais elles sont beaucoup moins affamées que la semaine dernière et cela se traduit immédiatement par des loupés monumentaux. Par messagerie interposée, j'étais hier en grande discute avec notre copain evo13 qui s'impatiente sur l'arrivée tardive des daurades, petits ou gros hameçons elles aspirent délicatement ton appâts sans se piquer te donnant la preuve par huit qu'elles n'ont plus aussi faim que ça. Mais Marco à la dent dure,  il bidouille des montages extrêmes qui ont fait la réussite de notre petite équipe et en deux ou trois tirettes elle se laisse avoir comme à l'école.

P9220130

Toute la splendeur de la pêche tient parfois dans peu de choses, on imagine souvent que le poisson se tiens loin des berges, il faut alors déployer tout un arsenal de puissance pour aller toucher les précieux mètres qui te séparent du bonheur. Du plomb lourd pour envoyer, des arrachés insensibles à cent cinquante grammes, tout un panel technique qui te fait dresser les bijoux de famille et te donne un air suffisant. Mais là on est dans l'extrême inverse, pas de plomb, pas de fioritures, rien, nada...Un crabe piqué sur le flanc sur une ligne dépourvue de tout. Le résultat est rapide est sans réelle surprise, des sars à gogo de toute les tailles qui se laissent piéger par la plus ancienne des techniques du monde qui est le toc.

P9230136 (1)

Bon là, Marco doit faire le tri, dans l'ensemble tout ou presque peut repartir à l'eau sans gros dommages, quelques sars communs vont passer le contrôle avec succès et le reste retournent à l'eau. Tous non, un petit tout frais va être mis au vif pour le gros loup, la patate, le monstre tant attendu et c'est avec celui-ci que tout pourrais commencer... 

P9230135

Avec la nuit qui poursuit son ouvrage, les daurades augmentent le rendement. Plus besoin de chercher elles doivent être assez nombreuses  car les belles mangent férocement, moins souvent certes mais bien mieux et c'est tant mieux et cela se traduit par une série de départs qui seront couronnés de succès, un retour des poissons qui soulage une soirée pleine d'inquiétudes. Ho put... le vif s'emballe, la canne est assez loin et notre ami joue les Peter Pan sur le roches, il bondit comme une bulle de savon et rebondit sans se casser la gueule jusqu' à la canne qui ploie de toute sa splendeur. Il la tient, le scion tremble et il se prépare à envoyer un ferrage de survie dans la mâchoire de l'imprudent qui suçote le petit sar comme un glace à l'eau...Rien. Tient, y'a plus rien...Bon je fait quoi ? Dans le doute je lui met une décharge dans la quiche juste pour voir. Peine perdue il n'y a plus de bas de ligne, il est coupé net ( du 40 fluoro dorada de chez alpha) les connaisseurs vont se lever d'un bond et dire: "nonnnnnnnnnn" c'est pas possible !!!! Avec du 25 centièmes tu es obligé de tout bousiller pour casser, avec du 40 c'est pas faisable. Ben là y'a plus rien, un barracuda ? un gros denti ? bon allé maintenant on peut faire toutes les suppositions mais c'est trop tard. Dans la folie de cette action on oublie les autres cannes, du coup les marbrés arrivent...

P9230137

Le jour est là, tout est fini, pourtant il semble que je viens d'arriver ici. C'est la dernière sortie de notre ami qui doit faire ses baguages dans quelques heures pour rentrer chez lui. Nous qui avons la chance de pouvoir aller sur  nos postes dès que l'occasion se présente nous ne pouvons pas bien comprendre tout ça. Nous on se bagarre comme des cons pour un coin de pêche à la con sur un poste de merde par ce qu'il y a trois ans on avait pris une daurade. Marco nous a prouvé qu'elles sont de partout et que peut importe le coin, celui qui  est libre ce soir sera un chemin de fortune qui doit être partagé, partagé par tous les pêcheurs à partir du moment qu'ils laissent propre.

P9220129

Il se rempli les narines de ces senteurs de garrigue, le thym , le romarins, les quelques pousses de plantes grasses qui parfument exagérément le coin. La forme des nuages tout est différent ou le sacré Mistral qui te rend fou. Fini les mouettes qui hurlent dans le ciel, les tourbillons de gabians qui accompagnent les bateaux de pêche qui rentrent au port, nous sommes venus prendre notre dîme et elle restera gravée dans nos mémoires et ce jusqu'à la fin des temps...

P9230141


Partager cet article

Repost 0
Construit et imaginé par RORO, GREG, MARCO, GEGE. - dans Poissons
commenter cet article

commentaires

  • : Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • : C'est l'histoire d'une poignée de gars qui rôdent les sentiers des calanques de Marseille, avec son lot de réussite, de déception face aux filets de pêcheurs, de la saleté laissé sans vergogne. Ici on montre tout et on vous dit tout !
  • Contact

Roro.

  • RORO, GREG, MARCO, GEGE.
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps  ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche...  Aventures de pieds nickelés garanti...
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche... Aventures de pieds nickelés garanti...

Pour contacter SILVERPECHE.

                Depuis Votre Messagerie notre adresse est: 

                              silverpeche@gmail.com

    

Recherche Dans Le Blog

Catégories