Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 15:00

rorodavid

Loin de m'imaginer la soirée qui nous attendais ce Mercredi soir, je marchais presque nonchalamment vers mon poste favori chargé comme un porteur Guatémaltèque comme si ce soir j'allais manquer de tout. J'ai la certitude de deux choses, il va faire très froid et nous allons prendre une montagne de calmars !!!!!!Habillé comme un skieur je profitais de la clarté pour prendre quelques photos des dernières plantes qui fleurissent encore comme le romarin ou le thym et de tailler une paille dans ces maigres branchages bonzaïques pour me la coincer entre les dents. Mon ami David était depuis belles lurettes en poste, j'imaginais sans efforts le nombre de poissons "munitions" qu'il était en train de sortir de l'eau, flanqués de "Haaaa"de "Howwww" et de "Hééééé", autant d'espoirs de faire belle pêche...

Les bons froids sont enfin de retour, nous sommes en plein milieu de semaine et la poignée de guerrier qui nous suivent dans nos aventures et bien souvent dans notre vie, ont déjà décidés du coin qu'il vont assaillir ce soir. Qu'elle joie de savoir que cette petite troupe d'irréductibles gaulois sont éparpillés un peu partout non loin de nous. Les coups de fils vont fuser ( comme d'hab') nous pourrons suivre tous les derniers potins halieutiques au millimètre près, c'est un sentiment étrange de sentir comme une gigantesque place forte occupée pour quelques heures par notre petite armée de fortune.
Y'a pas à dire j'ai l'air fin en pleine garrigue avec ma combinaison de ski, ici cela ne se voit pas trop, mais le pire c'est quand je traverse le grand parking tout près de chez moi, j'en prend plein la poire !
Arrivé sur le poste j'apperçoit mon ami que j'interpelle de loin, il n'y a pas beaucoup de nos copains qui ont fait le déplacement tout silmplement par ce que la météo à changé, ha... David m'ordonne de me depêcher car il vient d'en prendre quatre d'un coup et il y en a de partout qui attendent leur tour juste sous nos pieds. Crénom de diouuu, j'envoi en l'air tout ce qu'il y a dans le sac pour trouver ma boite de montages, il me faut cinq bonne minutes pour être opérationnel, mais ce n'est pas fini, dans la précicpitation ma teutonnière accroche au passage la hanse de ma boite complète avec tout ce qu'il y a dedans et qui va aller s'éparpiller de partout sur les roches, grrrrrrrrr !
un calmar pris au vol
J'ai récupéré du concours de mon ami Philippe ORLANDO, une dizaine de bogues ravelles, les calmars les adorent, j'en poste une presque sous mes pieds canne à la mi et fil bien tendu, je vois un calmar dans la lumière rouge qui arrive en trombe et prend au passage ce pauvre poisson venu de La Ciotat, c'est mon premier.

Il est sept heures et nous ne prenons que très peu de calmars, c'est étrange car apparemment tout est réuni ce soir pour qu'ils arrivent en masse, mais c'est la patience qui va mener le bal de ce soir, de temps en temps une prise, nous ne comprenons plus rien, il n'y a pourtant pas de courant dévastateur, nous avons bien fait nos prières, nous avons été bien sage alors pourquoi ? Une petite brise qui vient du large soufflotte un peu et la mer change de direction, ce petit vent ce renforce soudainement, les petit vaguelettes deviennent des vagues et en quelques instants nous sommes carrément emboucanés par la mer et vent, grrrrrrf !!!!!!! Difficile de rester car nous savons bien que nous ne ferons plus rien, mon ami à pris onze calmars et moi quatre, en gros toute la pêche c'est fait entre cinq heures et demi et sept heures moins le quart, bon...

Une petite canne que j'avais mise pour éssayer de trouver un bon client va trouver preneur, un bébé murène de quelques grammes. Nous allons le débarrasser de tous ces fils entourés autour du corps et c'est décidé on se casse après avoir remis à l'eau ce poisson record.


11 calmars


Partager cet article

Repost 0
Construit et imaginé par Roland & David - dans calmar
commenter cet article

commentaires

  • : Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • : C'est l'histoire d'une poignée de gars qui rôdent les sentiers des calanques de Marseille, avec son lot de réussite, de déception face aux filets de pêcheurs, de la saleté laissé sans vergogne. Ici on montre tout et on vous dit tout !
  • Contact

Roro.

  • RORO, GREG, MARCO, GEGE.
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps  ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche...  Aventures de pieds nickelés garanti...
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche... Aventures de pieds nickelés garanti...

Pour contacter SILVERPECHE.

                Depuis Votre Messagerie notre adresse est: 

                              silverpeche@gmail.com

    

Recherche Dans Le Blog

Catégories