Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2013 5 13 /12 /décembre /2013 08:50

Difficile de faire plusieurs pêches en même temps, nous savons par expérience qu'à vouloir tout pêcher on fini par s'embrouiller les neuronnes et au final tout fini par ça ne donne rien de bon seulement voilà...La météo est franchement complexe à comprendre en ce moment et sans aucun doute les poissons encore plus, c'est que nous avons vérifié Max et moi ces derniers jours. Je ne pense pas que les dorades sont très loin ni les calmars non plus, mais ils ont une fâcheuses tendance à bouder nos lignes tendues pour faire je ne sait quoi de plus frivole, en tout les cas une chose est sûre c'est qu'il est très difficile de choisir notre pêche hebdomadaire en ce moment. Pour corser le tout nous avons pu tous constater que nos anciens postes Cassidain meurent peu à peu, ils souffrent d'un mal invisible qui fait fuir les calmars, Je ne sait pas pourquoi mais le constat de plusieurs dizaines de sorties c'est qu'il ne reste pas grand chose de nos gloires passées, quelques coups d'éclat par ici ou par là mais rein de durable. Faut t'il prospecter des postes moins isolés que nos calanques ?

DSC00005

Cette fois-ci il a zac et guy qui viennent nous voir depuis grenoble, y'a pas à dire ils ont choisi la saison pour venir. Nous allons leur proposer d'aller à Grimaud même si il ne se passe pas grand chose en ce moment sous les eaux. Moi je part vers onze heure d'AUBAGNE, j'ai les plus profonds doutes sur la soirée qui va se dérouler car ce Dimanche c'est l'anniversaire de mon dernier niston qui a trois ans, mon grand fils a une compétition d'athlétisme à Pont de Vivaux qui se déroule à midi. Conjugé à la pêche et la route je pensait que cela allait être un week-End qui risquait des laisser des traces, en fait, je ne savais pas à quel point c'était vrai...

L'équipe se retrouve vers quatorze heures sur notre poste, les conditions sont parfaites et rapidement toute la digue va être prospectée en direction de la mer. Les bateaux passent lentement en trainant au bord comme si nous n'étions pas là risquant de ramasser les fils de nos lignes avec les leurres pour le calmar, merci bande d'enculés... La soirée va être calme et très froide et il ne sera pas possible pour nous de voir un seul poisson jusqu'à l'arrivée de Max, pourtant il y a des cannes de partout, la digue ressemblent à une rampe de lancement vers les étoiles, les écureuils brillent en suspension dans les airs et nous restons attentifs. Moi je promène une turlutte dans le courant pour trouver des calmars, en quelques instants je sent une résistance sur la ligne et je vais remonter une petite seiche toute frétillante.  Je lui colle deux hameçons en 7/0 dans le buffet, tout les espoirs sont permis car c'est ce que cherche les gros loups en hiver, bon on verra bien...

DSC00002

Malheureusement notre petite histoire va prendre fin vers minuit, Zak et Guy sont fatigués et le froid à gagné tout le monde, de plus il leur reste à faire beaucoup de route jusqu'à Grenoble, moi je vais rester avec Max une demi heure de plus au cas où. Mais rapidement nous allons abandonner les lieux car le froid est trop intense, les affaire ne seront pas bien rangées dans les sacs à cause du froid, elles sont tassées à la hâte on verra bien à la maison...

DSC00002 2

 

DSC00003 2


A ce moment je pense que notre histoire est finie et qu'il ne reste plus qu'à rouler tranquillement au chaud dans la bagnole. Mais en roulant soudain je m'apercoit que la voiture chauffe beaucoup, merde il fait -5° dehors et la bagnole chauffe ? Dis donc c'est du tout normal tout ça et je vais me garer sur le côté pour voir car, en plus, je n'ai plus de chauffage et ça c'est un coup de vache. Effectivement, la voiture à englouti tout le liquide de refroidissement et une vapeur de glycol sort du capot, là je suis très inquiet sur le déroulement de la soirée car de toute évidence je ne peut pas arriver à AUBAGNE sans que le moteur souffre, mais je me dit qu'en tant que le moteur tourne il se refroidira mieux qu'à l'arrêt. Max me suit et si il y a un problème ben on laissera la clio sur le bord de la route et on rentrera avec sa voiture. En roulant tranquillement la température moteur se stabilise et je peut continuer lentement ma route, je surveille Max dans le rétro qui me suit quand...Je voit la 206 qui part en dérapage et traverse les quatre voies pour aller toucher la rambarde de sécurité sans trop de dégats, je comprends que mon copain s'est endormi quelques secondes et s'en sort sans bobos. Heureusement en un quart d'heure nous pouvons reprendre la route tant bien que mal mais cette fois-ci je suis sûr que personne ne s'endormira au volant.

Voilà une sortie rocambolesque qui à bien faillit tourner au drame, Max s'en sort avec quelques éraflures sur le pare-chocs et moi avec un moteur qui surchauffe à cause d'une durite trouée. Y'a pas à dire rare sont les fois où rien ne se passe mais là nous avons dépassé les limites, à ce propos si vous vous emmerdez à la pêche rejoingnez les troupes de silverpeche car c'est la garanti d'embrouilles à toutes les sorties et votre vie sera transformées pour toujours !!!

Partager cet article

Repost 0
Construit et imaginé par RORO, GREG, MARCO, GEGE. - dans Poissons
commenter cet article

commentaires

roro 19/12/2013 16:59


Tu parles ,,pas de poissons, du froid à gogo et pour finir une embrouille de niveau 1, ha dis donc la pêche des fois...

Renaud 17/12/2013 20:48


Dans ce genre de situation la peche devient secondaire, oui ça se termine bien ... mais il fallait bien que cela arrive une fois... tt ces km en pleine nuit.


Tu t'en sors d'une bonne Max.. ca vaut tt les poissons du monde.


Bise a tous


 

alainpaddy 17/12/2013 19:02


Très heureux de voir cette sortie se terminer en fin heureuse ! si ma mémoire ne me trahit pas ? je pense que ça fait 2 fois que Max s'en tire bien !! 


Je lui souhaite qu'il n'y ait pas de troisième fois ! 

zakari 16/12/2013 19:51


lol ta raison proof prooof mé c une belle soiré comem

  • : Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • : C'est l'histoire d'une poignée de gars qui rôdent les sentiers des calanques de Marseille, avec son lot de réussite, de déception face aux filets de pêcheurs, de la saleté laissé sans vergogne. Ici on montre tout et on vous dit tout !
  • Contact

Roro.

  • RORO, GREG, MARCO, GEGE.
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps  ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche...  Aventures de pieds nickelés garanti...
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche... Aventures de pieds nickelés garanti...

Pour contacter SILVERPECHE.

                Depuis Votre Messagerie notre adresse est: 

                              silverpeche@gmail.com

    

Recherche Dans Le Blog

Catégories