Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 19:11

Le matin en allant au travail je passe par une allée qui se prolonge longuement entre les plantes vertes, quelques pas plus loin, un couloir d'arbustes massifs peuvent me faire apperçevoir au bout un champ large qui se termine aux portes d'une vision globale sur l'horizon de Marseille. Comme un seuil qui s'ouvre vers l'infini, par beau temps et juste après le lever du soleil on peut facilement deviner que la mer n'est pas aussi loin. Ce petit détail ne manque pas de me remuer sournoisement les tripes, presque machinalement j'attends de voir ce spectacle le matin qui m'apporte les premiers renseignements sur mes futures pêches cela ne manque pas de faire bouillonner un peu plus le sang dans les veine. Le pronostic de la semaine est lancé, calmars ou poissons c'est un peu ainsi que se détermine une semaine de pêche. Aussitôt la machine réflexion se met en marche, tout aussi machinalement je fait le point sur les choses qui se sont passées et qui méritent toute mon attention comme les appâts ou le matériel. Voilà des choses récurentesn qui peuvent se mesurer car elles dépendent essentiellement de l'argent que l'on va pouvoir y investir, l'un c'est pour une fois et l'autre c'est pour un peu plus longtemps. La question c'est de quel matériel ai-je vraiment besoin pour ma pêche car en réalité on se fait souvent une idée folle sur les poissons. On s'imagine que le moulinet au plus il est volumineux, au plus ses chances de prendre du gros poisson est important, plus la canne est chère au plus il sera facile de maîtriser le monstre auquel nous aspirons tous. En réalité, depuis bien longtemps maintenant j'ai fait le choix d'aller à contre sens de cette idée reçue qui m'a hanté si souvent en utilisant volontairement du matos quasi entrée de gamme à quelques détails bien mesurés. En fait seuls les fils qui remplissent les bobines sont haut de gamme parce qu'au fond c'est lui qui va faire tout le travail, c'est lui qui assure la remontée du poisson. D'ailleurs ma théorie se vérifie à toutes nos sorties car dans ma pêche de roche il n'est inutile de transporter du gros matos quand du bien léger et affûté suffit largement pour une raison simple, le poisson n'est jamais bien loin...Bon allé un tour de clef et tout disparaît.

Pour mon anniversaire ORLANDO m'a offert une paire de cannes à pêche de chez OLYMPUS modèle california, bon là je suis un peu perdu dans mes repères car je n'ai jamais eu de vrais cannes techniques qui exigent beaucoup du pêcheur. Ce soir en compagnie de Max je vais aller étrenner cette nouvelle monture qui ne va pas manquer de titiller une partie cérébrale qui était éteinte mais qui subitement à la vue de ces superbes, viennent d'allumer un étage de mon esprit tourmenté. Pour ce faire il faut du bel appât, le choix ne va pas se résumer à quelques bibis ou autre vers qui font débat dans le monde la pêche, non, nous allons partir avec le must de ce qui fait carnage en ce moment, le Rimini. On parle beaucoup de la disparition inquiétante du bibi de sète, les collectes intensives ont dû pour un moment fréner les arrivages massifs par manque de sujets commercialisables. Reste qu'en Espagne les bibis sont toujours aussi gros, malheureusement ils valent plus cher et s'en procurer régilièrement n'est pas aussi facile car il faut qu'un marchand trouve une clientelle qui achette des bibis quatre callées. Orlando m'assure que si il trouve des amateurs de ce style de taille il peut en faire venir chaque semaine, bon, moi je prends. Mais attention car déjà que les bibis de sète ressemble à des saucisses, ceux-ci ressemble à des z...donc à ne pas montrer à tout le monde.

DSC02006  

Ci dessous: Source DORIS, FFESSM.FR.

eunice sp-jms1 

eunice sp jmb1

Par chance mon ami en à plusieurs qui frétillent dans les bacs, nous en prendrons deux maousses histoire de ne pas être à court de munitions quand le beau poisson aura décidé de passer à table.

Au départ nous avions prévu de subir le Mistral, au cours de la nuit il est prévu qu'il se calme, ainsi nous aurons le loisir de voir les touches en tendant mieux les fils que la dernière fois avec Marco. Une fois en place j'ai un peu des doutes sur une éventuelle accalmie, les bourrasques fraccassent la mer qui, à mon avis, n'est pas en bonne voie pour se calmer, d'ailleurs malgré que Max soit loin de moi je voit ses fils qui croisent le fer avec le vent et qui offre une bannière démesurée. Pour moi c'est pas mieux et je commence à bouillir du chapeau en pensant aux prévisions de météo France, dire que ces cons nous coûtent plusieurs millions d'euros par ans et ils ne sont pas foutu avec tout le matos de dingue, de nous donner un pronostic correct. Pourtant je n'ai pas le temps de m'asseoir quand la première touche arrive, c'est un bon sar de cent grammes qui vient de défoncer mon ver hors normes. Max enchaîne avec une belle sole puis rapidement une autre sous des rafales de vent qui deviennent de plus en plus fortes.

Voilà, là je suis bien contre cette roche. Je peut me caler sans subir le vent tout en fumant ma cigarette, j'ai des deux nouvelles cannes devant moi qui travaillent lentement, enfin un moment de repos. J'entends hurler Max, je me précipite vers  lui en titubant sous les rafales et les roches carrément inégales, il est ligne avec un gros poisson qui n'est pas exactement d'accord avec sa remontée vers la surface. En quelques minutes il arrive sous nos lumières qui n'attendent qu'une petite pression sur le bouton miracle pour cracher les lumens comme une disqueuse ses étincelles. A première vue il est pas mal, il nous offre un joli bal tout en zig zag à la surface histoire de ne pas rentrer dans le salabre très malmené par les gifles de vent qui commencent franchement à me gonfler. Mais bon...là je l'ai mis dans les mailles et curieusement il est plus lourd qu'il en a l'air. J'ouvre le salabre...Babababababa mais c'est une patate !!!! Hé trois kilos tout rond quand même ça remue les burnes !!!

DSC04457

Vers minuit normalement le vent va se calmer et j'attends avec impatience entre deux roches que les prévisions se concrétisent. Il est minuit passé et le vent vient subitement de se renforcer je comprends alors qu'une fois de plus nous allons bouffer du vent...Max hurle encore, non mais dis donc, il arrive encore à voir des touches alors qu'il a cinquante mètres de bannière dehors ? Pas le temps de dire ouf il doit remonter car tout le fil inutilement déployé est absorbé par le poisson, sa ligne est bien en tendue malgré ce maudit vent de travers qui commence à avoisiner soixante dix. Té vé, encore un loup, ma parole mais il a la tchounga ce soir!!!

DSC04460

Au fil des heures il est de plus en plus difficile de pêcher, nous avons franchi le cap des deux heures du matin et nous devons plier en urgence car je dois être debout à six heures et Max à cinq, inutile de vous dire que ça va pas faire lourd en sommeil tout ça.



Partager cet article

Repost 0
Construit et imaginé par RORO, GREG, MARCO, GEGE. - dans Poissons
commenter cet article

commentaires

Patrick 08/12/2012 18:24


Bonsoir toujours un régal à lire vos parties de pêche , pas mal la taille du bibi , je souviens d'une asiatique qui m'a demandé avec quoi je pêchais , je lui ai montré ma boite avec des bibis de
séte pas très gros , tain drôle de réaction elle a eu peur elle s'est sauvée , lol 


au plaisir de vous lire


Bonnes fêtes à tous 


Patrick l Antibois

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 08/12/2012 19:59



Ha oui les asiatiques mangent des cafards grillés mais à la vue d'un bibi ils partent en courant !!!! Si ça c'est pas une Pagnolade !!!


Merci d'avoir participé à la vie de ce blog cher Patrick.



Flodem 08/12/2012 12:52


Salut Roro, encore du beau poisson de sorti! Un beau loup de 2kg! Bravo à vous deux

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 08/12/2012 19:53



Nous l'avons pesé sur place et il "était" d'un poid de trois kilos, pris au ver de rimini. Nous avons découvert un coin qui regorge de loups, de daurades, de soles et de beaux sars seulement
voilà...Ils ne mordent qu'au bibis et ver de rimini, dur dur pour le porte monnaie ! Et puis alors, au plus le bout de ver est petit au plus le poisson est gros, vas comprendre charles...


Bises flo.



mohamed 07/12/2012 15:31


je suis intrigué par la taille de ces bibis, vous pouvez me dire si orlando peut en avoir car je n'ai pas réussi a en trouver meme des petits bibi entout cas bravo pour tes peches c est vraiment
de la bombe.

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 08/12/2012 08:35



Dans la page d'accueil il y a le n° d'orlando vous pouvez lui demander directement, mieux, passez voir au magasin.


Bizz



Bert 07/12/2012 13:39


Bravo Max , ça redonne la foi , comme quoi il faut insister , quand j'y pense j'ai l'impression que c'etait hier que tu faisais les blanquettes dans le port ... mdr 


@+++bises.

Robin 06/12/2012 21:22


Hello Roro!


Tu as été gâté pour ton anniv' dis moi!


Et pour cette soirée, pas de rimini?


Après, s'en acheter 2 par semaine, faudra tôt ou tard revendre la voiture...


 


Robin

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 07/12/2012 09:43



J'ai pas dit que c'était simple, nous devrons faire des concessions, comme tout le monde.


Bizzzzz



renaud 06/12/2012 21:03


Dans un film que j'aime beaucoup... "Gladiator", il y a un passage ou le héro du film est aclamé par la foule, ca fait a peut pres ça: MAXIMUS MAXIMUS MAXIMUS MAXIMUS MAXIMUS MAXIMUS MAXIMUS
MAXIMUS  !!!!


Ds mes contacts j'ai modifié Max, j'ai mis Max la menace.


Bravo les gars, pour votre niaque ! Franchement en ce moment ds le sud de la france ils sont pas nombreux a faire du poisson. 


Un tres bon anniverssaire Roro (av un peu de retard).


PS: Doris est un tres bon site d'infos hein...


 

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 07/12/2012 10:03



Le pire c'est que nos cannes sont des gladiators de chez YUKI.


Ca va être dur de continuer comme ça quand même, même si il ya du poisson...


Bises renaud. 



ange 06/12/2012 19:56


bravo max,tu devrai expliquer a roro comment tu fait,a mon avis tu doit aller a notre dame de la garde benir les appats.  bises

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 07/12/2012 09:29



Nous sommes allés tremper nos  vers dans l'eau du maregraphe, c'est encore mieux que notre dame. 


Bizz Ange



zakari 06/12/2012 19:15


baaaa bravo max c un lougarou sa joli joli vous ete courageu toi et roro la peche et le boulo rrrrrrrrrrrrrrr

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 06/12/2012 19:39



Hé oui c'est la passion qui déborde sur nos vie, parfois ça paye un peu, merci seigneur !!!!


Gros bisous Zak.



pat (pecheur des calanques) 06/12/2012 18:49


trop trop content pour max !!!! je pense qu il le merite largement encore bravo ps ils ont l air pas mal ces bibis !!!a +++ les potos

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 06/12/2012 18:54



Putain ces bibis vont aller orner les hameçons de mes prochaines pêches, il vallent 5 euros mais tu fais au moins 4 callées avec. Ils sont juteux à souhait, tout comme je veux !


Bises Mon patou



lesardigne 06/12/2012 18:43


la tchounga c'est ca la tchounga toucher du poisson quand on pense que c'est mort bravo les gars en esperant faire nous aussi du vrai poisson .....

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 06/12/2012 18:52



La chance est équitable, quand c'est ton heure c'est ton heure Point.


Bises claude.



Max 06/12/2012 18:38


Soirée de fou un vent de taret et beaucoup de chance pour moi ce soir avec notamenet cette patate qui va regaler toute ma famille a noel. Sa fait plaisir d'avoir enfin un peu de chance d'habitude
c'est toi qui fait le poisson et moi rien cette fois ci tout c'est inversé jme disai au plus profond de moi meme es ce que sa s'inversera un jour et sa c'est inverser !!


En attendant jespere avaoir autant de chance avec les calamars pour la prochaine hein mon roro avec ce froid si ils arrivent pas che pas quand ils viendront


ps : j'ai un tuperware entier de bogues bien fraiches au congel et de taille splendide recolté aupres des pecheurs le matin pour la prochaine on est bon a la prochaine pechou !!

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 06/12/2012 18:51



ok Max Bises !!!



alainpaddy 06/12/2012 18:18


Bravo Max !! tu as pris le pas sur ton mentor !! l'élève va dépasser le maitre !!


 


Toujours aussi audacieux tous les deux ! mais c'est payant !! 

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 06/12/2012 19:07



Rien ne nous fait peur, même pas la tempête, même pas....peur.



  • : Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • : C'est l'histoire d'une poignée de gars qui rôdent les sentiers des calanques de Marseille, avec son lot de réussite, de déception face aux filets de pêcheurs, de la saleté laissé sans vergogne. Ici on montre tout et on vous dit tout !
  • Contact

Roro.

  • RORO, GREG, MARCO, GEGE.
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps  ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche...  Aventures de pieds nickelés garanti...
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche... Aventures de pieds nickelés garanti...

Pour contacter SILVERPECHE.

                Depuis Votre Messagerie notre adresse est: 

                              silverpeche@gmail.com

    

Recherche Dans Le Blog

Catégories