Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2013 5 12 /07 /juillet /2013 09:11

 Je ne peut plus compter le nombres d'ouvrages que j'ai parcouru un peu de partout en espoir de trouver quelques dates à la fabrication de notre très cher matériel de pêche et si possible quelques photos mais souvent en vain. Par ce qu'il faut bien le dire, de nos jours la plupart des pêcheurs n'ont pas réellement conscience qu'ils ont plus de deux mille ans d'évolutions diaboliques entre les mains, sans un noyeau de vrai passionnés nous serions encore à l'âge de pierre côté pêche. En fait je me suis rendu compte qu'il est très difficile de trouver avec certitude le réel départ de la fabrication d'une canne à pêche. Autant, il est possible de situer la naissance du fil de tresse et l'hameçon en os qui se situent aproximativement 200 ciècles avant l'an zéro, autant la canne à pêche semble avoir été longtemps boudée par les pêcheurs du monde entier.

Il n'y a pas eu d'évolutions particulières pendant des milliers d'années, la pêche dans la quasi totalité des régions se faisait par le biais de nasses ou de filets voire du harpon jusqu'au jour béni où... Vers 1820 un manfacturier du nom de HARDY met au point un vrai moulinet, la vraie particularité de ce range fil c'est qu'il s'accroche facilement à la canne, il range correctement le fil, il est en tout en acier, voilà des détails sublimes dans l'oeil du moucheur qui va propulser cette entreprise au premier rang mondial de l'industrie de la pêche à la mouche. La pêche moderne va enfin réellement voir le jour, il y en aura pour tout le monde, bien sûr, devant une telle réussite cela va attirer la convoitise d'autres industries qui vont largement profiter des nouvelles avancées techniques que Hardy & Brothers a développé et le premier sur la ligne de départ c'est Mitchell mais d'autres vont suivre rapidement.... La photo ci dessous montre un modèle actuel, malgré tout il est très semblable aux premiers modèles de 1900 mis à part le titane, mais quel bijoux ! La réussite de Mitchell est fulgurante car il s'adresse à une nouvelle clientelle jusqu'ici méprisée...le pêcheur en mer.

HARDY

Bon vous avez compris, la pêche de mer n'est pas en vogue car la populasse hupée de l'époque qui ne veut souhaite pas trop cotoyer un public de provenance douteuse vivant misérablement au bord de l'eau. La pêche en mer n'est pas encore perçue comme un loisir et elle est supportée par une certaine catégorie de pauvres gens qui ne semblent pas très respectueux des usages.  Même de nos jours, essayez de placer une conversation sur la pratique de la pêche aux calmars entre amis autour d'un verre...Dites que vous êtes pédé et que votre mariage est pour la semaine prochaine et vous aurez toute l'attention de l'auditoire, racontez toute la patience sur une touche d'une belle daurade et immédiatement vous allez passer pour un con, Voilà, même à l'époque c'était aussi ainsi.

Pourtant la pêche en mer est une vrai source de plaisirs, de mon plus jeune âge je me souvient toute la difficulté pour mon bouillant père ( à peu près 1972)de faire admettre à l'assemblée familiale le bon fondé des calanques et des délices se senteurs des romarins qui peuplent les roches de granit pur, les levers de soleil frais sur une terre arride et hostile qui s'éveille, les premiers grincements de cigales entre les brins désséchés de genièvre au mois de Juin, l'eau qui manque dans la musette au bout de la journée éprouvante. La pêche en mer est inscrite dans les mémoires de père en fils à ceux qui veulent vivre une histoire qui les dépassent un peu, elle imprime dans les coeurs un formidable besoin de culture, elle fait autant de bien que de mal et combien de fois nos corps et nos esprits ont été mis à rude épreuve. Mais une cigale qui chante, une odeur de garigue dans les poumons, les quelques poissons multicolores dans la biasse et le moral repart comme si une drogue s'écoulait dans les veines. L'amour des calanques est plus fort que son jugement, elle vous appelle sans cesse car subitement on a besoin de se sentir important dans ses bras, une maîtresse infidèle qui vous nourri et vous prends tout ce qu'il y a de meilleur en vous...

DSC00013

Mais ce Jeudi soir c'est une autre sorte de calanques de Marseille que nous allons visiter en compagnie de Stéfan (stef), cette ile millénaire ne se visite pas comme n'importe qu'elle ile. C'est un endroit qui a habrité une histoire aussi horrible que merveilleuse, elle s'endors sur plus de deux mille six cent ans d'histoire tourbillonante sous nos pieds. Depuis la fondation de Marseille par les colons Grec venus de Phocée ce bout de roche a été la vigie de la baie, une cachette sûre pour les brigants, un mouroir pour les lépreux et plusieurs fois dans l'histoire une plateforme de guerre. Forcement, quand on aborde ce lopin de terre aujourd'hui sachant ce qui s'est passé on ne peut pas regarder ce petit monde de la même manière. Stef découvre pour la première fois le Frioul, je recommence mon inventaire des grandes lignes historiques car mon ami Aubagnais à soif de comprendre, tout est différent de la côte et forcément ça interpelle l'oeil neuf. Notre marche ichtiologico/botanique va prendre une tournure idéale pour commencer, il y a un petit train qui fait visiter les alentours, en deux segondes le gentil chauffeur nous fait grimper dans un wagon et nous conduit vers la terre promise.

2013-07-12.jpg

Ce que nous ne savions pas à l'avance c'est que comme d'habitude l'endroit est farci de filets. il y a de profonds boulversement dans le comportement des pêcheurs pros car je ne me souvient pas d'avoir vu tout autour de cette ile autant de palangres et de filets, de plus, on peut voir qu'ils sont déployés sur une bon gros kilomètres.

DSC00009

Au cours de la nuit j'ai eu une pensée pour Mes Galinettes car nous avons subi en plus un pro qui a sinché pendant une heure tout près de nous... Pourtant malgré ça il y a pas mal de petites touches et nous pouvons remonter ça et là quelques prises jusqu'au moment où... Alors que je remonte mon premier beau marbré j'entends de loin le frein du nouveau moulinet Cinnetic de Stef qui hurle par grosses saccades, je crie de toutes mes forces:

-" Stef, STEFFFFFF, STEFFFFFFFFF !!!!!!!!! Put il ne m'entends pas ou quoi ????

Je n'avais pas compris qu'il était aux prises avec un poisson qui lui a emporté ses cinq cannes, il a mordu à un des bibis et il s'est barré sur la gauche emportant tout sur son passage. Quel bordel, toutes les lignes sont embrouillées mais malgré ça il sent de féroces coups de têtes qui aura  rapidement raison de tout ces paquets de fils entortillés. Je n'ai que le temps de sauter à plat ventre sur une de ses cannes pour tenter de sauver son matos qui a bien failli partir à l'eau à la vitesse de l'éclair.

Mon ami est fortement dégouté et je le comprends, il s'est assis la cigarette rouge de stress à la bouche et il refait le petit film en sens inverse pour comprendre ce qu'il s'est passé. Bon nous ne trouverons pas la solution ni comprendre quel est le poisson peut à ce point faire passer ton matos de pointe pour un fin roseau. En tout les cas ce poisson doit encore courrir avec du 4/0 planté dans la bouche et quelques brassées de fil...

DSC00015

Les bateaux de pros rasent le bord et ne font que déposer des filets, à droite ou à gauche si cela continue dans quelques minutes nous ne pourrons plus plus pêcher ici, à plusieurs reprises il s'en est fallu d'un cheveux pour que nos fils finissent dans les hélices des barques illuminées. Tu m'étonnes que le poisson fuit ces lieux à haut risques en attendant la cause est entendue pour la nuit, nous ferons quelques beaux marbrés au gros bibis ligaturés, quelques pagres immédiatement rejettés, des sars corrects sans plus.

DSC00005 2

Le matin passé le chateau d'If nous allons découvrir toute l'horreur de la pêche professionnelle, en fait il ya des filets tout autour de l'ile, tout est organisé pour que le moindre poisson aille directement dans les mailles, nous avons bien compris que ce coin appartient désormais à la pêche commerciale et à la demande pressante du tourisme, l'amateur n'a plus le droit de s'y rendre.

Le reste par contre est sans surprise, la navette est à l'heure, le retour est super rapide, Marseille est toujours aussi laid...Sur l'eau Stef et moi allons brièvement parler de ces patrons pêcheurs qui déposent des filets sans relâche aux quatre coins des calanques, ça ne choque personne ? Pensez-vous que le poisson va revenir ave  une telle pression de pêche ?

DSC00016

Partager cet article

Repost 0
Construit et imaginé par RORO, GREG, MARCO, GEGE. - dans Poissons
commenter cet article

commentaires

Roro 15/07/2013 13:54


Tu as raison, combiens de fois nous avons vu passer des embarcations de nuit à fond sans lumières, stopper, fouiller et redémarrer à fond, mais maintenant y' a un truc en plus car comme tu
l'as vu les mecs chassent de nuit, là par contre, lumière à gogo dans l'eau!!!

Bert 15/07/2013 10:33


Lisez cette article , ça fait peur , http://www.laprovence.com/article/actualites/2437743/percute-par-un-semi-rigide.html 


On les voit de nuit passer à fond sans aucun éclairage , genre go fast , d'après vous pourquoi ???

RORO 15/07/2013 09:34


CHer Alex,


vous avez compris que le parc des calanques a repoussé les filets un peu de partout et sur des zones que le pêcheur fréquente ordinairement. C'est effectivement la constatation que nous avons
fait car nous pêchons aussi à proximité du parc, pour autant il ya une autre forme de prélèvement qui s'installe. En l'affaire de deux mois nous avons vu des braconniers qui chassent de nuit dans
le parc, un bateau qui sinche sur les filets des autres et bien sûr des filets dans le coeur du parc.


Nous en sommes au même point que vous mais il doit y avoir encore quelques surprises à la clé.


Merci du com

alainpaddy 15/07/2013 09:34


Bien vu Alex !! encore une fois la question du bon sens !! 


je pense que ceux qui décident pour ça comme pour beaucoup d'autres choses , n'ont pas de bon sens !! et ça fait un moment que ça dure !! 


A quand le retour aux choses simples ???? 

alex 15/07/2013 08:56


la pression de peche que vous avez constaté s explique en partie par le repport des usages du fait de la creation du parc des calanques .d un coté on protege mais cela provoque le repport et la
concentration des activités pro et de loisir sur les zones restantes


 entrainant une surpredation et une augmentation des conflits d'usage


cordialement


Alex


 

alainpaddy 12/07/2013 23:44


Pas chanceux sur ce coup là !! ne dites pas où vous allez pêcher !! faites comme les Galinettes !! que des coins secrets !!, 


 


c'est vrai que c'est gonflant !! surtout quand tu es prisonnier sur une île ! 

Bert 12/07/2013 21:40


Salut les gars , de toutes façons on le sait que la cité Marseillaise est aux mains d'un certain lobby ou le copinage et la corruption sont monnaie courantes , et comme vous pourrez tous le
remarquer c'est toujours celui qui paie qui l'a dans le knut , et celui a qui ça rapporte qui a tous les droits ... Pourtant cette ville a vraiment tout pour être une des attrayante , mais les
mecs ils n'ont aucune retenue et comme chacun tient l'autre par les corones ça devient n'importe quoi ... Dommage pour Stef , la pêche c'est ça , un coup c'est le poisson qui gagne un coup c'est
toi , mais ça il le sait que trop bien , @ très bientôt j'espère , bises.

  • : Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • : C'est l'histoire d'une poignée de gars qui rôdent les sentiers des calanques de Marseille, avec son lot de réussite, de déception face aux filets de pêcheurs, de la saleté laissé sans vergogne. Ici on montre tout et on vous dit tout !
  • Contact

Roro.

  • RORO, GREG, MARCO, GEGE.
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps  ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche...  Aventures de pieds nickelés garanti...
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche... Aventures de pieds nickelés garanti...

Pour contacter SILVERPECHE.

                Depuis Votre Messagerie notre adresse est: 

                              silverpeche@gmail.com

    

Recherche Dans Le Blog

Catégories