Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 10:33

DSC03339

Ce Samedi soir c'est déjà l'embrouille, j'avais prévu de faire cette sortie avec Marco au Frioul mais un petit contre temps a retardé mon arrivée. Tout est pourtant prêt mais  il est 18 heures et je suis au péage de Lançon de Provence, la file de bagnole est interminable, je suis très inquiet car la dernière navette part de Marseille vers 19h 30 il ne me reste qu'une heure et demi pour y arriver.  18h50 mes affaires sont sur le dos en bas de chez moi, je balance tout en vrac dans le coffre de la voiture, je fonce en direction de la terre promise. Arrivé à l'entrée de l'autoroute c'est cuit il y a un bouchon monstrueux qui me fera arriver au delà de l'heure prévue. Je n'ai pas d'autres choix que de faire demi tour pour aller prendre mes appâts chez Orlando et de choisir un coin à l'écart de mon ami que je ne verrais pas finalement...

Je vais choisir au hasard un poste que je n'ai jamais pratiqué, j'aime bien me retrouver ordinairement dans l'inconnu, bon, c'est vrai parfois on ne tombe pas bien mais ici perdu dans les calanques j'aurais au moins la vue pour moi.

J'installe paisiblement mes cannes pendant que la nuit tombe, je soigne au mieux mes montages qui vont aller dans l'eau. Tout est calme, une brise caresse la pellicule qui frétille à son passage tout est passé si vite ou trop lentement, la providence ma conduit ici.

J'ai mes cannes installées bien plus tard et les première touches arrivent en concentré, ça frétille plutôt dirais-je, une bande de joyeux sars en vadrouille vont peut être s'y frotter encore comme souvent à la roche...

DSC03220

Y'a pas à dire la Yuki Phosfo est pas croyable dans la pénombre, elle est toute illuminée on ne voit qu'elle, elle a un look vintage qui me séduit par contre il faut impérativement envoyer lourd pour qu'elle s'exprime et le lourd moi, c'est pas mon domaine. Ha tient voilà une touche tout à fait correcte sur la canne de gauche, un tour de manivelle plus loin je suis accroché au fond...Il semble qu'ici c'est le vrai roche avec quelques tâches de sable et je pense que cela va être dur de poser le plomb dans unes d'elles, Bon, je vais refaire le montage complet et je relance...Au passage j'ai monté une centaine de mètres de fil alpha en 25....pfffff, pour casser, les habitués vont comprendre...

Ho putain cette canne est vraiment fabuleuse je me demande comment personne n'y avait pensé avant c'est tellement pratique de voir son matos la nuit que je ne voit pas comment je pourrais m'en passer maintenant...

Juste pour voir je vais vérifier la deuxième canne qui a un peu tapé il y a quelque minutes, en deux tours de manivelle c'est le même scénario qu'avec la première, le plomb est accroché au fond... Un coup de fil à Marco et on se tient au courant de l'évolution des évènements, pour moi c'est plutôt calme avec peu de touches et un petit vent qui se renforce, pour Marco c'est assez calme aussi avec beaucoup de vent.

Malgré tout je suis bien, calé entre deux blocs moelleux à souhait je domine une peu ma pêche, les appâts travaillent bien, il n'y a pas trop d'indésirables qui viennent tout gâcher, je peut boire ma bière tranquille et fumer comme si j'étais en vacances, mais avec la nuit qui s'installe les choses changent un peu. Les petits sars commencent à se mettre en action et d'un coup tous les recoins sont visités par ces petits gloutons, d'ailleurs je vais aller chercher rapidement quelques crabes entre les roches pour ne pas passer les bibis trop vite par ce qu'a cette allure... Du coup me voilà à pêcher au toc avec les trois cannes tellement les fonds sont encombrés, là au moins les risques d'enraguages sont plus limités.

Comme convenu les crabes vont tenir quelques instants et du coup de je ne me sent pas de cavaler encore sur les roches vu que le dernier coup je me suis ramassé. Tant pis pour les bibis il faudra tenir avec...

Ci dessous voilà les vainqueurs de ma pêche, ils vont m'aspirer une grande partie de mes plus beaux bibis, bande de petits salauds !!!

DSC03348

Je suis un peu désespéré de ne prendre que des petits sars et de remettre à l'eau , l'expérience m'a montré qu'en pêchant avec de gros hameçons le no kill deviens facile mais tous ne coopèrent pas toujours. Heureusement les deux qui ne pourront pas être remis à l'eau dépassent largement la maille, par contre le joli pagre m'a fait une touche digne d'un grand et il bien piqué dans la bouche et je vais tenter de le renvoyer comme ça et apparemment il y survivra, tant mieux...

DSC03345

Au cours de la nuit tout redevient calme, les touches s'étalent au fil des heures, la lune qui jouait à cache cache avec de gros nuages s'éclaire soudain. Les lumières chimique s'essoufflant un peu avec mes espoirs de faire un beau poisson, quand une micro touche attire mon attention. A travers la fumée de ma cigarette je vais observer une tirette tout en douceur, l'écureuil monte sans violence, je laisse faire.

Il est trois heures du matin les touches deviennent pressantes, l'envolée des écureuils ne trompent pas les poissons mordent avec frénésie, en quelques instants je ne sait plus où donner de la tête, un griset, un sar, une oblade, dans le lot une belle blanquette vint manger une morceau de bibi, en fait elle devait être piquée  il y a quelque temps mais elles  savent se faire discrètes quand elles ont fait le pas de trop...

DSC03346

Pour l'heure c'est la fin des bibis pour moi, il ne me reste plus que quelques bouts mâchés qui traînent dans le tup, je tente une dernière boule en repliant mes cannes.

Vers cinq heures je suis seul au monde, pas de touches, le vent s'estompe lentement et le clapotis des vagues finissent un lent bal que je n'ai pas aimé des masses. La rosée déploie tout ses amours pendant que je remise mon appareil photo, je jette un dernier coup d'oeil sur le chemin qui me reste à parcourir avant de rentrer chez moi dans les dédales des sentier de rocailles. A cet instant j'envie presque les copains qui ne s'aventurent pas dans ce genre de chemins, j'envie un peu les couloirs tout tracés qui ont fait la fortune de peu de gens,qu'il doit être doux de ne pas faire tant d'efforts pour pêcher. Remarque, au bout du compte j'ai fait bonne pêche, c'est juste que je ne garde pas le poisson que je prends, seul les élus ( si je puis dire) peuvent remplir mon assiette, combler ma passion...en faisant le calcul c'est pas que le poissons manque car en fait il y en a de trop c'est juste que les petits ne laissent pas le temps aux beaux sujets de mordre. Dans la soirée il m'est arrivé plusieurs fois de na pas pouvoir poser la canne et de laisser les autres avec un poisson dessus, sauf qu' à chaque fois c'est un petit, domage...

Mes affaires sont rangées je vais disparaître comme une ombre dans les dédales des sentiers, des couloirs imaginaires qui brillent au coeur de la lune. Les choses qui nous animent n'ont pas la même résonance dans chaque être humain, la plupart de mes amis ne peuvent me suivre dans mes aventures tant elles sont compliquées à mettre en oeuvre. Heureusement j'ai trouvé trois fadas qui sont toujours partant pour m'accompagner quoiqu'il arrive sauf que ce soir pour une série d'évènements j'étais tout seul... Je rembobine mon histoire, je donne un tour de clé de contact, la pêche est finie pour ce soir...

DSC03349


Partager cet article

Repost 0
Construit et imaginé par RORO, GREG, MARCO, GEGE. - dans Poissons
commenter cet article

commentaires

  • : Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • : C'est l'histoire d'une poignée de gars qui rôdent les sentiers des calanques de Marseille, avec son lot de réussite, de déception face aux filets de pêcheurs, de la saleté laissé sans vergogne. Ici on montre tout et on vous dit tout !
  • Contact

Roro.

  • RORO, GREG, MARCO, GEGE.
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps  ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche...  Aventures de pieds nickelés garanti...
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche... Aventures de pieds nickelés garanti...

Pour contacter SILVERPECHE.

                Depuis Votre Messagerie notre adresse est: 

                              silverpeche@gmail.com

    

Recherche Dans Le Blog

Catégories