Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 13:18

 Avant de parler de pêche nous avons voulu vous donner la postion de votre blog préféré en se basant sur les données officielles fournies par l'hebergeur national. Overblog totalise plusieurs millions de blogs (c'est un des plus gros) et communautés de tout poils qui sont classés selon leur popularité. Cette année silverpeche est dans le groupe de tête, sur l'ensemble des blogs Français, vos visites journalières ont placé notre travail en 853 ème rang tout blogs confondus et 23 ème dans a catégorie "sport". Pour vous dire il y a deux ans nous n'étions pas classés régulièrement dans le global et 1900 ème dans la catégorie sport. Merci les gars...

853

23

 

 En fait nous pourrions aller n'importe où ce Vendredi soir, Ramatuelle, Pampelonne, les calanques de Marseille bref... on a le choix.

 Cette saison est souvent un bon moment pour initier à une nouvelle pêche ceux qui ne l'on pas ou peu pratiqué, cela permet de faire comprendre les mécanismes de vie du calmar. C'est aussi le bon moyen de se retrouver ensemble dans un recoin de roche pour pêcher isolés de tout, cela permet de faire de nouveaux plans sur les futures pêches avec tout ce que cela implique car la pêche en général est un véritable casse tête par moments. L'avantage de pêcher au calmar c'est que c'est assez simple à comprendre dans son ensemble, il y a des ingrédients qui sont indispensables à sa capture et sans eux pas de tentacules à l'horizon. Ce que je ne cesse de répéter au sujet des calmars, comprendre sa vie est une règle simple et logique, j'en veut pour preuve le manque de précision sur ce que beaucoup mettent en oeuvre pour le prendre, d'ailleurs sa capture pour eux sera occasionnelle alors qu'avec plus de finesse il se laisse assez facilement tromper.

Tout d'abord le choix des poissons:

Par défaut on peut prendre de la sardine mais...Ce n'est pas vraiment le meilleurs appât pour le calmar car il n'en croise que très peu et si il décide d'en bouffer il servira lui aussi de repas pour les gros prédateurs. Par contre en capturant les poissons qui sont juste sous vos pieds vous avez plus de chance de tromper la féroce vigilance de ses gros yeux gavés de pixels. Ensuite il est impératif de savoir à  quelle profondeur se situent les cocos car par fort courant ils sont soit à la surface soit plaqués au fond, par mer belle ils suivent avec acharnement les bancs de poissons. Il ne faut hésiter  à varier les profondeurs et rester très attentif au moindre signe suspect du bouchon, le calmar peut être très discret quand il renifle un piège et souvent les grosses calamarettes ou les 'cages' éveillent souvent en eux un sentiment de crainte.

2

Gégé qui est sur le poste depuis quelques heures a pour mission de pêcher les poissons qui sont sur place, bogues, oblades, mandoules, nous on arrive avec des munitions pour faire l'apéro. Par chance il y en a pas mal et il ne sera pas difficile de savoir si les calmars sont présents et à quelle profondeur ils navigent, de plus nous sommes quatre et nous mettons tous une profondeur différente. Max et à huit mètres, Gégé à six, Stef à 13 et moi....je ne sait plus. Enfin bref, le premier calmar est pour Max, la touche est assez fine mais avec de l'habitude elle ne passe pas à inaperçue, il le met à la surface, je lui salabre, facile coaaaaaaaa ! 

10

Rapidement Gégé fait le segond de la soirée, il est nettement plus gros que le premier, la soirée commence enfin et pour une fois il y en aura pour tous.

14Tous va se terminer vers minuit car Stef travaille vers sept heures du mat, pour ma part mon fils a une compétition et je doit partir avec lui, mes deux copains vont rester un peu plus.

 

Le lendemain je décide de préparer ces calmars, allé zou aux fourneaux...

DSC00007

Je lui en lève la peau et le débarrasse de ses entrailles en l'ouvrant en deux, contrairement au poissons, les tripes de calmars ne sentent presque rien ( quand c'est frais).

DSC00004

Au fur et à mesure on détaille les morceaux qui doivent être préparés. Le tube est débarrassé de la fine peau, les tentacules du bec et les ailes de la membrane qui les assemblent.

DSC00011

Il y a une corne entre les deux ailes, il faut l'enlever car elle ne fond pas même aux fortes températures.

Il ne faut pas grand chose pour que le plat soit parfaitement réussi visez plutôt:

Poivron, carottes, oignon, ail, 3 clous de girofles, deux feuilles de laurier, du concentré de tomate, une brique de sauce tomate, un verre de vin rouge, une demi bouteille de vin blanc, sel, poivre et un peu de sucre.

DSC00014

Coupez tout en morceaux dans une marmite avec un peu d'huile d'olive frémissante.

DSC00016

Allé hop dans la marmite !

DSC00019

DSC00020

DSC00021

DSC00022

Pendant que les légumes frémissent dans la marmite il est temps de couper les calmars.

DSC00023

Moi je fait des lamelles car ça cuit beaucoup plus vite.

DSC00033

Les têtes sont coupées en deux.

Saler généreusement et poivrez copieux, mettre les clous de girofle et le laurier, au final cela vous donne ça.

DSC00044

On ajoute le concentré de tomate et dans la foulée la purée de tomate pendant que les ingrédients sautent joyeusement dans un peu d'huile d'olive.

DSC00050

DSC00057

Il faut bien mélanger le tout avant d'ajouter le vin rouge.

DSC00061

On mélange et on ajoute le vin blanc.

DSC00063

J'ai choisi un blanc d'Alsace, un peu pour la marmite et un bon verre pour moi !

DSC00069

On mélange et on fait cuire à couvert au moins une bonne demi heure à feu moyen.

DSC00002

L'accompagnement de ce plat c'est soit du riz, soit des patates, des pâtes ou même des frites, tout lui va bien.

Allé les gars à Mercredi. 



Partager cet article

Repost 0
Construit et imaginé par RORO, GREG, MARCO, GEGE. - dans calmar
commenter cet article

commentaires

roro 23/09/2013 16:58


Salut Reno, la semaine prochaine c'est sûrement ramatuelle au programme, je veut vérifier la présence de grosses daurades en plus j'ai une recette au poil pour les fins gourmets, je t'en dit plus
la prchaine fois.


Bises chou.

Renaud 23/09/2013 11:58


Bravo pour le classement !!!!! Tout le mérite t'en revient.


Pour le reste tu m'as fillé la dalle salaup.


Je risque d'etre dispo courant semaine prochaine, je te tel mon poulet.


La bise.

roro 23/09/2013 09:16


Tient nous au courant sur ta technique et tes prises CAR ON VEUT TOUT SAVOIR !!!!!


Bises Pad

alainpaddy 22/09/2013 20:24


Bravo pour le classement du blog !! 


Merci pour la recette !! j'espère pouvoir la tester lors de mon séjour Breton !! si !!!! je prends quelque tube !! mais il n'y a pas de raison !! j'ai bien lu le C R !! 

  • : Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • : C'est l'histoire d'une poignée de gars qui rôdent les sentiers des calanques de Marseille, avec son lot de réussite, de déception face aux filets de pêcheurs, de la saleté laissé sans vergogne. Ici on montre tout et on vous dit tout !
  • Contact

Roro.

  • RORO, GREG, MARCO, GEGE.
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps  ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche...  Aventures de pieds nickelés garanti...
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche... Aventures de pieds nickelés garanti...

Pour contacter SILVERPECHE.

                Depuis Votre Messagerie notre adresse est: 

                              silverpeche@gmail.com

    

Recherche Dans Le Blog

Catégories