Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2013 3 03 /07 /juillet /2013 13:06

DSC06009

Je solde l'été à moins 99.99 % pour passer direct en automne, qui est preneur ? Le fin d'année scolaire n'est pas une très bonne saison pour moi, la fin des études sonnent en résonance dans l'arche des réjouissances pour mes enfants. Là y'a de tout, kermesses, colonies de vacances, centres aérés, un travail fada...et le temps pourri qui sévi dans la partie où je vit. Malgré tout je trouve le temps de me rendre à la vitesse supersonique au bord de l'eau, oui mais c'est pas le paradis et je crois que j'ai un peu tout essayé, j'ai mangé du vent ou de la pluie, mis à part quelques poissons ordinaires et des photos assez réussies nous n'avons pas croisé le moindre beau poisson.

DSC06004
Mais ce Mardi c'est reparti comme le beau temps, je ne sait pas si cela va payer mais au moins j'en suis sûr, je ne vais pas me geler les arpions. Je vais rejoindre le Phare de Camarat car il me semble que ces coins sont plus riches de poissons en tout genre, mais je sait que c'est pas parce qu'un poste est loin de tout et qu'il faut déployer beaucoup d'énergie pour s'y rendre qu'il te récompense pour autant. Moi qui pensait avoir tout vu, ou presque tout, ce soir je vais me prendre une bonne leçon de savoir vivre tellement affligeante que j'aurais dù appeler cet article, LA TOTALE !!!

Déjà sur l'autoroute de Toulon roulant bon train je me prends une grosse fiente d'oiseau sur le pare-brise en plein dans l'axe du champs de vision, pour y voir plus clair je met en marche les balaies d'essuie glaces, soudain sans prévenir ils se croisent et un des balaie se tord sur lui même...Me voilà sur la voie rapide avec un balaie tordu en plein devant les yeux, je doit me garer devant les CRS après le péage pour bidouiller... Un peu plus loin je remarque qu'en doublant les voitures mon embrayage patine un peu, passé les embouteillages de Toulon il donne des signes de faiblesses et dans le col de la Môle la j'en suis sùr, il est mort. Arrivé finalement de justesse au Phare de Camara je ne me doute pas qu'en plus la longue descente qui rejoint le poste plus bas est si pénible que ça à emprunter, il faut jongler dans un chemin étroit entre les pierres glissantes et les toiles d'araignées, les gros criquets verts, mince mais sur google hearth je n'avais pas vu tout ça. Au départ du long chemin c'est plutôt sympa et malgré mes ennuis qui m'attendent au retour j'ai le coeur léger car enfin je vais connaître la vraie aventure, du moins je pense...

DSC06025

Pourtant une fois sur le poste je ne regrette pas, tout est splendide, il y a des crabes, des crevettes, des oursins quel spectacle fabuleux j'en ai la larme à l'oeil ...

DSC06035

J'ai décidé de faire deux pêches, je vais investir un premier coin sur la droite pour trouver quelques beaux sars avant que la nuit ne tombe, là je vais faire du toc avec une seule canne et crevette sans plomb. Par la suite avant que la nuit vienne complètement je déménage pour pêcher juste dans la passe pile face à l'ile aux mouettes. Les deux postes ne sont pas loin mais je doit faire très attention car les roches sont ultra glissantes, si je rencontre un problème il ne faudra pas compter sur le réseau téléphonique ni sur la présence humaine de ce Mardi, en gros je suis seul quoi.

DSC06036

Je vais amoureusement mitrailler le coin pour me rendre compte que les sars sont petits, ils mordent assez bien mais le plus gros fait à peine deux cent grammes, il y a un gros trou d'eau derrière moi qui ne communique pas directement avec la face où je pêche, au fur et à mesure je les balance dedans ils trouveront bien le chemin tout seuls. Ma foi il y a pas mal de grosses chasses un peu de partout, là je suis en direct avec le large et c'est un vent de Sud-Est rentrant qui s'est emparé de cette magnifique baie, je ne peut être en contact tout le temps avec mon bout de crevette à cause de lui mais bon...Wouhaouuu ça chasse dur dans très peu d'eau, d'ailleurs il me semble avoir vu une dorsale, je me demande bien ce que ça peut être, une liche, une sériole, va savoir.

DSC06039

Comme promis je déménage à la nuit tombée, je n'ai pas réussi à prendre un sar correct le plus gros est ci-dessous pourtant ça doit bien exister ici, vu le coin qui abrite de profondes failles riches en nourriture c'est impossible de na pas faire bonne pêche. Je n'ai que trois poissons perdu à l'issue du jour, un sar, un pageot et un beau yeux, gulp ! Les trois poissons réunis pèsent neuf cent vingt grammes, qué misère...

IMGP5328

Dans la nuit je vais me retrouver avec une nouvelle embrouille que je ne vais pas détecter rapidement, ce n'est dû qu'au hasard si d'un coup tout va soudainement s'expliquer...

Rapidement les touches de petits sparidés assaillent les trois cannes postées sur le peu d'espace que ce coin offre, comme sur mon rocher précédant il est impossible de trouver un poisson correct, mais en plus par moments le poisson se plante sur la barrière rocheuse qui est à dix mètres devant moi. Mais ce qui me chiffonne c'est que je ne casse pas, ça bloque net et il se libère de l'hameçon aussi vite qu'il s'y est piqué, ça tourne dans ma caboche car ce n'est pas un brin réaliste vu le rocher devant. Ce qui va me faire comprendre sur quoi je suis tombé c'est qu'à un certains moment je change le grammage de la ligne, au départ j'ai fait comme d'hab' en mettant 120 grammes, mais finalement ça sert à quoi ici ? L'ile est à moins de cinquante mètres donc le bon poste est à trente mètres maxi, je pense queTrente grammes suffisent largement. L'avantage des faibles poids c'est qu'ils remontent facilement à la surface et ils ne sont pas vecteurs d'inquiétude pour le poisson, avec une prise à l'eau plus faible normalement on prends plus de plaisir. Ha mince je n'ai pas même pas eu le temps de poser la canne qu'un poisson est déjà dessus, comme les précédents ils est petit et piqué juste au bord des lèvres je le remonte en douceur pour le remettre rapidement à l'eau, ainsi cette frange rocheuse devrait être évitée car le moindre accroc fait décrocher le poisson. Avec la lune mince qui fait son apparition je vient de me rendre compte par la clarté naturelle que la barrière rocheuse n'y est pour rien dans le décrochage des poissons, en fait il y a des prédateurs qui attendent en poste que le repas arrive. l'un d'eux s'est fait piéger car j'ai mis deux hameçons en tandem ( hameçon les uns au dessus des autres )et en me volant le petit sar il s'est piqué sur un zéro tout neuf laissé vide par une petite bouche affamée, tu parles du départ que je me suis pris dans la poire avant de casser ! Mais là je viens de comprendre le pourquoi et je suis encore plus inquiet car je n'ai rien pour la liche ou autres poissons chasseurs, je crois que le fil le plus gros que j'ai dans le sac c'est du 25 centièmes, autant dire que c'est pas la peine de tenter l'aventure du bord car avec les roches qui à peine immergées de ce coin c'est l'échec assuré.

DSC06045

A ce moment la canne qui est postées carrément sur la gauche dans la sortie de la passe me fait une touche radicalement différente, vais-je prendre mon premier beau poisson? Ma parole mais ça ressemble à une touche de dodo ça ! Ouiiiiiiii elle me prends du frein, d'un bond je cours vers elle comme un malade pour lui coller un ferrage digne du désespoir. Ce n'est pas un monstre mais elles sera juste bien dans la cadre de ma pêche et elle est la preuve de ma réussite, je me prépare à faire la photo, moi heureux de montrer ma merveilleuse prise devant moi, soudain elle s'agite d'un coup, elle m'escape des mains et........elle tombe à l'eau. Arrggghhhhhhhhh, ho put, mais.... Ca commence à faire beaucoup tout ça.

Je vais sagement attendre le jour qui se lève pour plier boutique, de clopes en clopes je rembobine longuement le film de ce soir, vais-parler de la perte de ma dodo ? Suis-je assez con pour la faire retomber à l'eau ou alors ce n'est vraiment pas de chance.

La longue remontée est très rude pour les jambes et le dos, il faut prendre sur sois pour rejoindre le Phare du Cap, c'est à bout de forces que les affaires sont rangées dans le coffre en attente d'un bon nettoyage, préchauffage du diésel...un tour de clé le moteur se met en marche, bon, espérons que l'embrayage ne va pas me lâcher complètement en ville...

DSC06048

Au loin c'est la plage de Pampelonne au matin.


Partager cet article

Repost 0
Construit et imaginé par RORO, GREG, MARCO, GEGE. - dans Poissons
commenter cet article

commentaires

Bert 06/07/2013 21:47


Désolé pour cette mauvaise série d'évènements foireux, mais je sais que c'est grace à ces sorties que tu améliores tes techniques , arrive mieux a cibler une espèce et que tout ça fait le pêcheur
que tu es , je comprends ton hésitation a raconter la perte de ta Dodo , peu de gens s'en rendent compte mais il arrive des trucs incroyables à la pêche , d'ou l'importance de faire partie de
l'aventure dont tu nous abreuve et que je souhaite la plus longue possible . Bon j'arrête je vais passer pour un romantique ...  Bises chouchou @+++.

zakari 04/07/2013 19:02


bravo mon roro et domage pour ta dodo biz

Roro 04/07/2013 14:39


Salut Pad,


oui je sait je n'ai pas fait le bon choix, mais je ne connaissait pas le poste ni la variété de poissons présent, sachant tout cela le prochain coup va y'avoir du sport ! Là j'était trop léger en
matos et je ne me santait pas perdre une sériole et qu'elle parte avec un trois zéro dans la bouche, j'ai perdu une belle daurade c'est assez pour ce soir là.


Bises Pad

alainpaddy 04/07/2013 11:44


Bravo !! encore une belle aventure !! dommage pour la patate !! Très joli ce secteur !! 


quand vas tu te décider à mettre une paire de montages pour les gros !! 

  • : Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • : C'est l'histoire d'une poignée de gars qui rôdent les sentiers des calanques de Marseille, avec son lot de réussite, de déception face aux filets de pêcheurs, de la saleté laissé sans vergogne. Ici on montre tout et on vous dit tout !
  • Contact

Roro.

  • RORO, GREG, MARCO, GEGE.
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps  ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche...  Aventures de pieds nickelés garanti...
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche... Aventures de pieds nickelés garanti...

Pour contacter SILVERPECHE.

                Depuis Votre Messagerie notre adresse est: 

                              silverpeche@gmail.com

    

Recherche Dans Le Blog

Catégories