Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 10:10

DSC04925

Une petite photo sur le chemin prise par mon fils.

Une fois de plus la météo à l'air d'être favorable à une sortie avec mes petits, malgré de beaux nuages sur toute l'étendue célèste, météo france nous promet de très belles éclaircies. Je suis assez confiant sur le déroulement de la journée car il y a un petit vent d'Est qui est nécessaire pour ce genre de poste et de toute façon j'ai une montagne de gros bibis à écouler... Bon les excuses pour aller à la pêche ne manquent pas mais tout de même, quel plaisir de partager avec mon fils une partie de pêche sur un poste lointain.

Cinq heures du matin c'est le lever du lit, nos affaires sont chargées lentement dans la voiture après un copieux petit déjeuner et l'aventure peut enfin commencer. Sur le chemin de la gineste je ne peut m'empêcher de regarder mon fils qui est assis à côté de moi, il regarde silencieusement le paysage nocturne qui défile par la vitre de la voiture et j'immagine sans peine qu'il fabrique sa petite histoire. Nous arrivons au petit jour  sur notre petit coin désert et je m'empresse de lui monter en premier tout son matériel.

8 H c'est la première touche, l'écureuil monte et descend puis tombe aussi sec sur le sol et remonte comme une fusée sans toucher le blank de la canne, par précaution j'enlève l'écureuil et je surveille à travers le scion de la canne le comportement du poisson. Hé oui, tu as beau avoir une touche aussi évidente que ça et croire que le poisson est frit, mais l'expérience nous a démontré des centaines des fois qu'il vaut mieux être patient. Soudain le frein tourne rapidement, ha ha ha, là si il n'est pas piqué je m'appelle Simone les gars ! Je tend le fil et je sent une belle tirée, je ferre dans le foulée...Ben là y'a rien au bout. Pourtant mes nerfs ne pouvaient pas subir autant de tirées successives sans avoir les mains qui tremblent, dommage pour ce coup mais c'est raté. Je remet au beau bibi tout neuf bien ligaturé au bout de l'hameçon en replacement de celui qui vient de se faire éclater et je me dirige vers mon emplacement arme au poing, machinalement je tourne la tête pour évacuer la fumée de ma cigarette qui me vient dans les yeux et je voit l'écureuil de l'autre canne toute neuve placée plus loin collé à l'anneau, ha tient, le scion ne bouge pas ça va me permettre de relancer celle que j'ai entre les mains en attente de la touche.

Le jour est bien en place et pour l'instant je n'ai pas encore pris de poissons, pour compenser un peu, mon fils tient par dessus tout à pêcher quelques poissons de roche pour montrer à sa maman et surtout pour ne pas rentrer bredouille. Malheureusement je n'ai pas de vers ordinaires à mettre sur son hameçon alors je vais lui couper des petits bouts de bibis qui ont été déchiquetés par les dents des blanquettes. Remarque quand on y réfléchi un peu, le bibi c'est pas mal de tout pour la roche. Ca se coupe facilement avec le ciseau, ça tient super bien sur l'hameçon et quand on veut changer le morceau délavé il ne reste pas de saletés au bout des doigts ni sur l'hameçon comme avec les autres vers. Bon reste à savoir si le bibi va leur plaire car j'ai constaté que la cordelle n'est pas le repas favori des girelles et des roucaous, à côté le mouron fait beaucoup mieux mais côté salubrité il vaut mieux ne pas manger un sandwich derrière.

Soudain la clochette retenti alors que je fume tranquille ma clope roulée à demi écroulé sur ma roche, le moulinet siffle par intermittance, je doit me rendre à l'évidence le poisson est piqué mais vu l'exercice de style du coco ce n'est pas exactement un goliath qui est au bout. Effectivement je vais vite relâcher cette blanquette malgré le trois zéro planté dans la bouche car il faut rester humain face à ces petites bestioles qui peuvent faire rapidement plus de trois kilos. 

DSC04939

Malgré qu'elle soit magnifique elle ne sera pas gardée, allé hop une photo et bon voyage...

 

C'est l'heure du passage des blanquettes car à peine lancée c'est à nouveau la touche, le poisson qui est en ligne est de toute évidence bien plus gros que le précédant, il bataille joyeusement mais n'a pas encore la taille que je souhaite, pourvu qu'il soit bien piqué pour pouvoir le remettre rapidement à l'eau sans encombre.

DSC04941

Celle-ci est un peu plus grosse qu'une bouteille d'un litre et demi et est à la taille minimale requise pour faire un tour dans mon bac à poissons.

Pendant ce temps mon fils fusille tous les poissons de roche du coin, curieusement le bibi marche super bien et on arrive à prendre un peu plus de labres mais je doit lui signaler que nous ne somme pas venu faire un massacre mais juste un volume qui nous permettra de faire notre soupe de poissons en famille. Plus tard lassé de ne pas avoir de touches je vais me mettre moi aussi au petits poissons, bon y' a pas à dire, quand on veut bien pousser un peu plus loin dans les coins, la pêche est amusante et on ne compte plus les petits sarrans et les girelles remis à l'eau. Ici inutile d'attendre la touche, à peine le plomb  à touché le fond de l'eau qu'il est possible de remonter car à chaque fois un poisson y est dessus.

DSC04640

Ci dessus c'est le paysage typique de mes coins préférés, les roches sont comme des rasoirs qui peuvent tuer en quelques passages seulement des baskets tout neufs, inutile de vous dire que sans chaussures renforcées ce n'est pas praticable. Ces coins sont souvent à l'abri du mauvais vent, seul bémol c'est qu'ils sont loin et très peu accessibles et il nous faut beaucoup de résolutions pour pouvoir s'y rendre sans encombre, d'ailleurs je n'ai pas beaucoup de candidats qui osent l'aventure.

Vers midi le temps s'améliore fortement, la chaleur fait son apparition et nous sommes en plein boum de la pêche. Je ne me presse pas pour remonter mes petits poissons car je veux profiter des lieux qui chantent dans mon coeur, je ne cesse de regarder mes magnifiques nouvelles montures que ma confié Orlando pour les tester, le pire c'est la plus belle d'entre elles c'est la moins chère et de loin car elle ne vaut que quelques dizaines d'euros, je vous laisse juge du look.

DSC05608 DSC05618

La veille je ne suis pas privé d'un beau ver de chalut et de quelques bibis de plus au cas où...

DSC05642

Ci-dessous mes fils favoris, ils n'ont strictement aucun défauts pas même leur prix...Les pêcheurs de marbrés vont s'en donner à coeur joie grâce à Orlando car il sera possible dans quelques temps de se le procurer en diamètres encore plus fin avec du 16 qui arrache plus de quatre kilos, c'est tout simplement incroyable !

sea-blue---Copie

DSC05648

Je suis un peu noyé dans mes pensées grâce au soleil qui tape copieusement sur mon crâne quand un fracas à la surface à quelques mètres du bord me fait reprendre d'un coup le fil de la réalité. Ho fan de chichourle, il y a des liches ou de sérioles qui assaillent un groupe de mulets qui glanent les déchets à la surface, j'attrape mon appareil photo pour immortaliser l'instant mais j'ai trop attendu et plus rien ne va se passer, juste quelques remous un peu plus loin mais c'est tout, tant pis pour moi...

Au final nous avons réussi à prendre quelques sparidés pour faire de beaux filets pour nos assiètes et beaucoup de poissons de roche pour faire la soupe de poissons, mais quand on y pense, si je devais achetter le poisson que j'ai pris aujourd'hui il me faudrait dépenser une bonne cinquantaine d'euros et mon fils n'aurais pas vécu cette très belle aventure comme quoi, la pêche en fait, c'est bien pour tous...

 


Partager cet article

Repost 0
Construit et imaginé par RORO, GREG, MARCO, GEGE. - dans Poissons
commenter cet article

commentaires

seb 18/03/2013 09:45


Les dorades commencent à rentrer! Belles photos

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 18/03/2013 10:57



Ben là nous c'est encore un peu léger mais effectivement elles arrivent.


Bizzz Seb



PsYcH0P@T 16/03/2013 17:57


Bravo pour cette pêche ! Moi je débute et j'ai fais quelques beau sars. Je pêche toujours dans les calanques à Callelongue un vrai régal ! A bientôt peut être on ne sait jamais.

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 17/03/2013 17:39



Tu connais ma tête, n'hésite pas...


Bizz



renaud 13/03/2013 12:09


Je me dis a chaque fois en faisant le trajet des calanques que nous avons vraiment de la chance d'habiter cette région. La photo de ton fils est magnifique !


Bise a tous.

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 13/03/2013 16:43



Je vais lui dire ça va lui faire très très plaisir, merci Reno.


Bises



Bert 13/03/2013 11:56


Tu parles que j'y serais !!! , et même je ferais une entorse a mes principes pour partager un verre de Paddy avec vous tous !!! mdr , ce qui m'inquiète c'est qu'on risque d'être un peu trop
nombreux pour les Calanques ...

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 13/03/2013 16:43



On verra bien...



Robin 12/03/2013 21:23


Bah, une bouteille de Paddy et c'est r'parti (mon kiki).


 


-Robin alias 'Binou-

alainpaddy 12/03/2013 20:47


Tu as sûrement raison Bert !! c'est pour ça que je compte sur toi !! tu seras là j'espère ?? 

Bert 12/03/2013 18:35


Pad , ne le suit surtout pas dans les calanques !!! cet homme est fou , il confond pêche et trek !!! mdr 

alainpaddy 12/03/2013 14:35


OK , mais en attendant c'est toi qui admire ta blanquette !! 


 


le bleu te va bien !! 

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 12/03/2013 16:21



Celle-ci a de la chance d'être tombé sur moi....



alainpaddy 12/03/2013 14:28


En voila encore un de beau et bon C R !! avec de belles photos !! j'ai déjà choisi celle qui va orner le page de mon blog !! 


il en aura à raconter Arnaud à ses enfants quand il sera plus vieux !! 

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 12/03/2013 14:30



Cher Pad la plus belle photo qui ira orner la page de ton blog ce sera ta propre photo dans les calanques avec nous tous, et ça, ça nous fera énormément plaisir.


Bises Pad



  • : Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • : C'est l'histoire d'une poignée de gars qui rôdent les sentiers des calanques de Marseille, avec son lot de réussite, de déception face aux filets de pêcheurs, de la saleté laissé sans vergogne. Ici on montre tout et on vous dit tout !
  • Contact

Roro.

  • RORO, GREG, MARCO, GEGE.
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps  ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche...  Aventures de pieds nickelés garanti...
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche... Aventures de pieds nickelés garanti...

Pour contacter SILVERPECHE.

                Depuis Votre Messagerie notre adresse est: 

                              silverpeche@gmail.com

    

Recherche Dans Le Blog

Catégories