Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 10:49

                                        DSC02606

Pêcher est une faim en sois, le résultat n'est jamais pareil car la météo est différente tous les jours, on ne peut jamais compter sur un résultat possible et quand on parvient à un résultat correct c'est toujours un grand moment. Ce que le pêcheur vient chercher avant tout c'est l'inconnu, le dépassement de son intellect pour grandir à chaque fois, oui c'est compliqué, les réponses que l'on se pose ne sont pas toujours évidentes à résoudre mais au fil des saisons et avec beaucoup de patience on y trouve toujours son compte. Nous, nous avons fait le pari de ne plus se limiter à quelques coins Marseillais, nous avons décider d'aller dans une toute autre direction d'ici quelques temps. Nous avons découvert à grands risques quelques postes lointains, cela n'est pas facile à mettre en oeuvre et pas accessible financièrement à tout le monde, c'est ainsi...

Ce tout nouveau coin de pêche intermédiaire est une pure merveille, il est difficle à trouver, peu accessible et prendre ses marques dans l'inconnu est un tour de force que beaucoup ne franchissent pas par peur, justement, de l'inconnu. C'est tout ce qui nous motive dans le groupe des silver, quand on a fait grossièrement le tour d'un poste et il est rendu provisoirement pour en trouver un autre de nouveau. Bon je sait c'est pas courant comme attitude mais vouloir gagner ses poissons n'est pas commun non plus, la plupart des humains aiment bien que tout leur tombe tout cuit sans faire d'efforts mais bon. Toute la complexité des lieux c'est que le mixte représente 90% du terrain, on ne sait pas bien si il sera meurtrier pour nos fils mais ça vaut la peine d'être tenté car c'est précisement sur ces postes que le poisson se nourri, on verra si la présence humaine estivale n'a pas été trop traumatisante pour les poissons.

C'est comme d'habitude dans le groupe nous devrons changer de plan à la dernière minute car au final Greg ne peut plus venir car il a pêché la veille et il est ko, au dernier moment Bruno qui était coincé peut se libérer mais pas avant 18 heures, la pêche prévue dans le Var prends le large pour nous conduire directement vers le Frioul, non pas que l'on perde au change côté nature mais en cette saison je ne voit pas bien ce que nous allons y trouver, enfin bon on verra bien. La navette nous dépose doucement vers 20h 30 sur le quai de l'île, la nuit à déjà fait valoir ses droits, je pense qu'il ne sera pas possible d'aller bien loin car il est tard et le vent annoncé calme est assez soutenu finalement. Voilà bien des paramètres qui n'étaient pas dans la pochette surprise de ce soir, nous devrons composer en plus avec un truc de malade qui va achever définitivement la soirée. Bruno et moi nous allons nous diriger non loin de la plage de st Estève, c'est presque face au château d'If, il y a peu de place pour s'installer mais c'est assez plat et il y a de quoi caler les lignes assez facilement, de toute façon vu l'heure tardive on fera avec. La crique est farcie de bâteaux ce soir, je sait que dans un moment ils auront tous disparu, les gens viennent bouffer à l'abri, ils balancent tout les restes par dessus bord et ils se cassent comme si de rien n'était. C'est une pratique Marseillaise bien ancrée qui se transmet de générations en générations, comme la vérole. Nous on attend avec impatience que cette armée de touristes se barrent pour pouvoir lancer les lignes finements armées de beaux bibis juteux et de mourons, comme promis au fil des minutes le cordon de bateaux s'étire sur l'eau mais...Mais je ne comprends pas pourquoi certains restent plantés au beau milieu de la petite baie quand...Des flammes sortent des tours du château d'If dans un bruit d'explosion ! Moi je suis là comme un con avec ma canne à la main la bouche ouverte, à vrai dire je ne m'attendais pas à ça.

DSC00006 

Un grand spectacle est donné cette nuit, il y a une sorte de reconstitution historique agrémenté de flammes et de cornes de brûme, inutile de vous dire que la soirée va être calme côté poissons, nous aurions pu changer de poste et fuir cette agitation majeure, mais j'ai tout déballé et le vent est trop présent pour chercher un autre coin dans la nuit. Nous allons rester là à nous faire grignoter les vers par les millions de bogues ou d'oblades qui pullulent ici. Au matin nous partirons avec quelques sars qui se sont pris au hasard au cours de la nuit, y'a pas à dire,  ça c'est la plus belle soirée loupée de l'année d'aileurs nous sommes restés très silencieux Bruno et moi...

DSC00003

DSC00011

DSC00014

DSC00019

A Vendredi les gars...            DSC03567 Grrrrrrr....

Partager cet article

Repost 0
Construit et imaginé par RORO, GREG, MARCO, GEGE. - dans Poissons
commenter cet article

commentaires

alainpaddy 11/09/2013 19:40


Je ne comprends pas cette folie de claquer des ronds en envoyant en l'air des kilogs de poudre !!! en période de restriction !! 


Que je suis conn ! ça fait marcher le commerce !! 

Roro 10/09/2013 20:35


Ha ha ha ha ha ah, oui je pense qu'il vaut mieux pêcher un 14 Juillet au Frioul qu'un Vendredi de Septembre, parce que là j'ai rarement connu un tel bordel. Je pense que le poisson était très
loin, si loin que je pense que même à ramatuelle il n'y était pas...


Bises les gars

Robin 10/09/2013 20:13


Hello Roro!


 


Donc si j'ai bien compris, ma partie de pêche le 14 juillet prochain c'est mort? ;D


 


biz

Renaud 10/09/2013 19:32


Aie aie aie !


Et une sortie pour rien.... une....


Bise mon poulet.

  • : Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • : C'est l'histoire d'une poignée de gars qui rôdent les sentiers des calanques de Marseille, avec son lot de réussite, de déception face aux filets de pêcheurs, de la saleté laissé sans vergogne. Ici on montre tout et on vous dit tout !
  • Contact

Roro.

  • RORO, GREG, MARCO, GEGE.
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps  ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche...  Aventures de pieds nickelés garanti...
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche... Aventures de pieds nickelés garanti...

Pour contacter SILVERPECHE.

                Depuis Votre Messagerie notre adresse est: 

                              silverpeche@gmail.com

    

Recherche Dans Le Blog

Catégories