Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2010 6 30 /01 /janvier /2010 08:15

Ce Vendredi soir j'ai l'embarras du choix pour sélectionner mon coin de pêche, Cassis, La ciotat ou ailleurs, tout m'est permis car j'ai enfin réussi à obtenir la fameuse carte blanche familiale de fin de semaine, ne me reste qu'a trouver un coin à l'abri de ce vent fort de Nord-Ouest virant à l'Ouest dans la nuit.
Dans mes calanques Marseillaises il y a de très bons postes à sparidés qui pourraient m'accueillir, mais ce soir lourdement chargé je prends la direction de Cassis pour voir si il y encore quelques beaux calmars qui rôdent encore dans les eaux qui se sont fortement réchauffées.




Je suis sur mon poste de pêche à la tombée de la nuit, comme d'habitude j'ai traîné en chemin, c'est bête mais tout m'émerveille, je reste parfois quelques instants figé pour sentir les odeurs ou à observer la mer et cela me fait perdre beaucoup de temps. Parfois même je suis obligé de retourner à la voiture par ce que j'ai oublié les appâts ou la lumière. Du haut des roches c'est toujours un beau spectacle de voir son petit coin qui vous tends les bras, quel plaisir de renouer avec la mer qui s'agite un peu, j'ai un petit pincement dans les entrailles...

J'ai une bonne quantité de belles bogues que j'ai récupéré du concours  d'Orlando, elles sont congelées au gros sel ce qui me permet de les garder longuement parfaitement intactes au dur et de plus elles dégèlent en quelques instants dans de l'eau. Je fait rapidement le montage au bouchon, je règle la profondeur adéquate avec mon stop-float, le tour est joué, je lance énergiquement...
je n'attend pas pour monter la deuxième canne car c'est  souvent au coucher du soleil que les cocos se déchaînent il ne faut pas perdre de temps ( c'est moi qui dis ça ? ). Je n'ai pas encore passé le troisième anneau de ma deuxième canne (ALPHA) que mon bouchon à disparu sous l'eau, remarque je m'y attends un peu mais là c'est du super rapide. Ma canne est bien pliée mais il remonte à la surface sans difficulté tant qu'il est dans l'eau, dans l'éclairage rouge de la frontale je le vois bien ainsi que ses camarades qui fusent de tous les côtés... Par contre pour le sortir en poids c'est une autre histoire tout le matos est mis  à contribution et la moindre défaillance c'est la casse assurée !!!!
009
PPFFFF!!!!!!!!! Il est planté de partout autour de la tête sur les puissants hameçons inox, il m' a fallu trois bonnes minutes pour le décrocher ce qui à laissé à ses petits copains le temps nécessaire pour fuir. Je ne me lasse pas de le contempler, toutes ces couleurs incroyables qui scintillent sous l'éclairage de la frontale, je ne peut m'empêcher de penser que même lui à une vie...aussi animale sont-elles j'y met une fin et ce n'est pas un happy-end pour lui...
Il est vingt heures et c'est le calme plat, pas de vent, pas de touches seul l'éclairage fantastique de la lune pleine me tient compagnie. Assis contre une grande paroie rocheuse légèrement tiède je peut surveiller de plus haut mes trois cannes tout en fumant paisiblement, il n'y a pas l'ombre d'une lumière frontale ni de bouchons lumineux sur la mer lisse. Ce n'est pas normal mon bouchon est à plat, je saute sur la canne me voilà avec un autre calmar apparemment beaucoup moins gros que le premier mais il a attiré pas mal de ses amis avec lui...j'en sort cinq à la suite juste sous mes pieds c'est ce que j'appelle du vrai sport.
Mais la belle histoire ne va pas se reproduire de toute la soirée, les calmars sont encore ici par petits groupes isolés, les survivants ne vont pas tarder à rebrousser chemin vers le large, nous allons bientôt clôturer la saison hivernale pour en recommencer une autre.
Les gros nuages noirs chargés de pluie passent rapidement au dessus de ma tête lâchant quelques grosses gouttes au passage, le vent vire à l'Ouest ce qui ne me met plus du tout à l'abri, les frises courent sur l'eau comme dans un ballet chuchotant presque invisible. Il est onze du soir et je rentre chez moi, mes affaires sont rangées pour la prochaine sortie, mon lourd sac de cent litres rempli à bloc mis à dos, mes incroyables cannes à pêche attachées entre-elles, mon retour s'amorce. En quelques minutes je n'entends plus le bruit de la mer, il n'y a plus que le bruit du vent dans les pins et le tintement du granit pur concassé sous mes pieds.
Pour ma part à moins que les températures ne chutent fortement je ne revient plus dans les calanques avant Septembre ou Octobre prochain car je ne fait pas autant de marche pour quelques calmars. Toutes mes affaires vont passer au nettoyage, remplacer tous les fils des moulinets et faire l'inventaire de tout le consommable à acheter.
Je lance un dernier coup d'oeil sur le petit coin de mer qui reste à ma portée de vue priant que mes calanques ne soient pas fermée l'année prochaine...
010

011

Photos de portable, j'ai oublié mon vrai appareil photo....


Partager cet article

Repost 0
Construit et imaginé par ROLAND - dans calmar
commenter cet article

commentaires

  • : Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • : C'est l'histoire d'une poignée de gars qui rôdent les sentiers des calanques de Marseille, avec son lot de réussite, de déception face aux filets de pêcheurs, de la saleté laissé sans vergogne. Ici on montre tout et on vous dit tout !
  • Contact

Roro.

  • RORO, GREG, MARCO, GEGE.
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps  ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche...  Aventures de pieds nickelés garanti...
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche... Aventures de pieds nickelés garanti...

Pour contacter SILVERPECHE.

                Depuis Votre Messagerie notre adresse est: 

                              silverpeche@gmail.com

    

Recherche Dans Le Blog

Catégories