Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

DSC00893

Il existe plusieurs techniques mais je ne vais vous parler que celles que nous utilisons:
La première est toute simple et s'adresse aux pêcheurs attentifs, c'est la pêche au trident. j'ai dis attentifs car les touche sont souvent fines et nécéssite un temoin de touches dans le style écureuil ( petit poids pendu sur le fil entre les deux anneaux), Le poisson se loche de dérrière la tête jusqu'à la queue et le trident se plante aux alentours du front. Nous avons pu observer l'incroyable diversité dans ce style de montage et rien ou presque, sauf montage des trident sous le ventre, n'est vraiment mauvais. Malheureusement il y a un revers de la médaille c'est qu'il attire tous les congres , les murènes, les poulpes etc... faut vraiment pêcher costaud style 40 centièmes pour pouvoir décoller la bestiole du fond ! Bon si c'est un calmar au moins ça ira !

Moi j'accouple trois hameçons à oeillets que je solidarise avec de la pâte qui devient dure en la malaxant, faire une forme qui peut rentrer dans un poisson sinon ça va pendouiller dehors et faite tenir avec une élastique si besoin ça n'éffraye pas du tout un calmar !!! Puis un autre montage achetté chez ORLANDO vraiment éfficace.

DSC00294

DSC00284

Le bouchon coulissant lumineux.


Cette technique est plus contraignante que les autres car elle mobilise un peu votre porte monnaie. Elle présente l'avantage de suivre le courant donc de balayer plus de terrain et forcement de se retrouver où le courant fait un calme relatif ou les prédateurs se tiennent plus volontier. L'inconvéniant majeur c'est que tout votre montage tient pendu au stop float ( petite perle molle que l'on ne voit pas sur la photo qui se glisse sur le fil et qui stoppe le bouchon à la profondeur voulue), en dérivant vérifier que le fond ne diminue pas car les hameçons vont se planter dans les algues et là tintin, il faudra tout casser !!! Le gros avantage c'est que vous ne prendrez pas d'indésirables et donc de réduire fortement le diamètre du fil, de plus le bouchon lumineux vous renseigne immédiatement sur la présence d'un calmar, soit il coule, soit il se met à plat. Si vous sentez un poids inhabituel sur la ligne c'est que le calmar est dessus mais pas piqué, il faut être prudent, relacher si vous ne sentez plus rien, il revient comme une balle dessus votre appât !!! Voilà  à quoi ressemble une bogue qui à trouvé un client qui a su se faire discret ...chutttt.....
DSC00290

 

DSC00293


Matez le tronche de la teutonnière devant la bouche de la bogue, vous constatez que le calmar n'est pas très regardant sur la présentation du poisson !!!
DSC00887








Partager cette page

Repost 0
Construit et imaginé par roro - dans pêche

  • : Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • : C'est l'histoire d'une poignée de gars qui rôdent les sentiers des calanques de Marseille, avec son lot de réussite, de déception face aux filets de pêcheurs, de la saleté laissé sans vergogne. Ici on montre tout et on vous dit tout !
  • Contact

Roro.

  • RORO, GREG, MARCO, GEGE.
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps  ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche...  Aventures de pieds nickelés garanti...
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche... Aventures de pieds nickelés garanti...

Pour contacter SILVERPECHE.

                Depuis Votre Messagerie notre adresse est: 

                              silverpeche@gmail.com

    

Recherche Dans Le Blog

Catégories