Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Pêcher c'est bien beau mais la plupart du temps c'est la compagne ou la maman qui cuisine. Je vous propose une recette classique assez facile qui saura étonner vos convives et pourquoi pas découvrir en vous une âme de cuisto...

Bon pêcher le calmars vous commencez à connaître, la nuit, si possible quelques éclairages artificiels comme les éclairages publics des digues de port, un bon leurre et vous vous retrouverez avec quelques calmars au milieu de nuit... Au lieu de subir le bon vouloir de votre entourage il est tout à fait possible de réaliser une excellente recette  à base de sauce tomate qui se consomme ordinairement a Noël, une sorte de tradition provençale, pourquoi ? allons, allons réfléchissez un peu....
En fait la seule ressource abondante en hiver sont les céphalopodes, calmars, seiche et poulpes a cause de leur instinct de reproduction.

   CALMARS SAUCE PROVENCALE.


tout d'abord il vous faut quelques calmars ,ceux-ci sont tout juste sorti de l'eau Samedi soir.


Il faut enlever ce qui n'est pas consommable comme les yeux et le tripes. Contrairement à la seiche il ne coule que très peu d'encre.


 Il faut impérativement enlever la peau, car si c'est moins nécessaire sur les petit sujets, sur les gros elle à la texture du pneu Michelin.


Vous envoyez les doigts dans le tube pour aller chercher au plus loin la tripaille et tirez doucement tout doit venir comme ceci. S'il en reste replongez les doigts dedans et laissez le tube vide.


Enlevez la plume qui lui sert de colonne vertébrale, lavez le tube et passez au suivant.


Pour les plus gros calmars vous devez enlevez les "ailes" et au milieu de celles-ci il y a une membrane qui est aussi est très dure. Certains affirmerons que " mais non on peut les laisser !!!" A la cuisson cette peau ne fond pas et cela donne au plat un manque de finesse évident et les lambeaux de membranes gâchent la texture en bouche.




Vous devez au bout du compte vous retrouver avec trois type de composants: Les tentacules, le tube et les ailes.

Avec un couteau super tranchant tronçonner le tube en lamelles comme ceci.


    La préparation du plat.

Huile d'olive, tomates fraîche et pulpe, concentré de tomate, deux oignons, quatre grains d'ail, quatre ou cinq carottes, une petite branche de céleri (indispensable car c'est ça qui va faire le petit plus en fond de bouche) , un poireau ( aussi), une ou deux feuilles de laurier, deux clous de girofles ( pas plus de deux attention ça envoi grave c'est petits trucs), un demi litre de vin rouge, une gros verre de vin blanc, sel et poivre. Tout ces condiments se trouvent toute l'année sans problème pour trois sous espagnol.


plongez les lamelles de calmars dans une marmite, arrosez d'un demi verre d'huile d'olive ( allez y franchement cette huile est bonne pour la santé même cuite), les rondelles de carottes, ça commence à frémir ...


Remuez assez souvent  pendant cinq minutes environ car il ne faut pas que ça accroche au fond.
Dans votre marmite tout les ingrédients chantent ( thermes culinaire)c'est le bon moment pour construire toutes les saveurs...Poireau, oignon, ail, tomates fraîches, ne salez pas encore...











Une fois les ingrédients bien intégrés ( cinq minutes), mettez un couvercle sur votre marmite de façon à ce que la température augmente dans le cylindre et préparer un bon verre de vin blanc ( surtout pas d'eau). Laissez à couvert trois ou quatre minutes, relevez le couvercle et versez le vin blanc d'un coup et mélangez.


Puis mettez la pulpe de tomate, deux grosses cuillères de concentré de tomate, la feuille de laurier, les deux clous de girofle, salez copieux, poivrez franchement et mettez une demi cuillère à café de piment de cayenne( selon votre goût mais attention quand même ça déménage).
Astuce: Ne goûtez pas la sauce avec une cuillère en bois car le bois absorbe curieusement les saveurs, faites-le avec une en fer c'est plus sûr...



Remuer quelques instants pour émulsionner l'ensemble, ajoutez le vin rouge( si vous ne l'avez pas déjà tout bu, je rigole à moitié...), laissez cuire à feu doux une bonne demi heure. Surveillez souvent qu'il reste suffisamment de jus.
Astuce: Pour contrôler si le calmar est cuit vous retirez une aile et mordez dedans, si elle est tendre le reste l'est aussi vu que c'est la partie la plus dure du calmar.
Goûtez le sauce et rectifier en sel ou poivre selon votre inspiration ( attention si vous avez bu une demi bouteille de vin ou pire un pastis faite goûter à un copain sobre). Après si vous aimez vous pouvez rectifier avec un peu de sucre en poudre ( une cuillère à soupe pas plus) presque en fin de cuisson avec le sel.
L'accompagnement peut être du riz, des pâtes, des patates, des frites...




Pour le vin pas de doutes c'est un blanc d'alsace ou 

un TAVEL côtes de Rhônes... Je connait parfaitement ces deux vins qui se négocient en hyper marchés aux environs de 5 euros, mais bon là c'est du vrai vin...

Partager cette page

Repost 0
Construit et imaginé par roro - dans cuisine

  • : Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • Daurades, Sars, Pageots, Loup, calmars, seiches. Surfcasting, calanques de Marseille. Cuisine. Respect de la nature.
  • : C'est l'histoire d'une poignée de gars qui rôdent les sentiers des calanques de Marseille, avec son lot de réussite, de déception face aux filets de pêcheurs, de la saleté laissé sans vergogne. Ici on montre tout et on vous dit tout !
  • Contact

Roro.

  • RORO, GREG, MARCO, GEGE.
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps  ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche...  Aventures de pieds nickelés garanti...
  • Quand la nuit tombe nos esprits s'éveillent, qu'importe le temps ou les saisons il n'y a pas de poissons à l'abri de nos cannes à pêche... Aventures de pieds nickelés garanti...

Pour contacter SILVERPECHE.

                Depuis Votre Messagerie notre adresse est: 

                              silverpeche@gmail.com

    

Recherche Dans Le Blog

Catégories